Changement climatique, épisode 12. Les calottes glaciaires ne fondent plus, le niveau des océans baisse !

Capture d’écran 2015-10-05 à 18.25.02

Le titre de ce billet met encore une fois en évidence les mensonges réitérés de l’Eglise de Scientologie Climatique devenue maintenant une organisation planétaire et bientôt totalitaire. Il ne se passe pas un jour sans qu’apparaisse dans la presse un entrefilet alarmant au sujet du niveau des océans qui monte à la vitesse exponentielle de plusieurs millimètres par an, au sujet également de la température (moyenne) qui a atteint ces derniers mois des sommets absolus depuis, depuis quand ? On ne sait plus trop. Car il s’agit de maintenir la pression sur l’opinion publique et surtout politique car le COP21, le grand raout organisé par Ségolène, se rapproche dangereusement et il faut vite que tous les pays du monde adhèrent aux directives des 97,5 % de climatologues qui ont d’un commun accord décidé que ça se réchauffait dangereusement et qu’il fallait cette fois, et une bonne fois pour toutes, prendre des décisions vraiment décisives et irrévocables. Tant pis pour les oiseaux de nuit qui se font couper en deux par les éoliennes, tant pis pour les infra-sons que subissent les riverains des moulins à vent, c’est leur effort demandé pour sauver l’humanité, une infime contribution en définitive.

Parlons donc des glaciers ou plutôt des calottes glaciaires boréales. Il n’y en a pas beaucoup car il s’agit essentiellement du Groenland, du grand nord canadien, des glaciers de l’Alaska et des pays scandinaves et aussi de l’Islande. Les climatologues de l’IPCC, cet organisme politique mandaté par les Nations-Unies pour répandre la peur (et la terreur) sur la planète entière, répètent sans cesse que les glaces du Groenland fondent à une vitesse alarmante depuis, depuis ? Ils ne savent plus trop non plus … En effet les plus récentes études des scientifiques danois impliqués dans la surveillance de la calotte glaciaire groenlandaise contredisent les déclamations tonitruantes de ces scientifiques d’opérette pour qui le mensonge est devenu aussi impérieux que de respirer car s’ils reconnaissaient honnêtement leurs multiples mensonges, tout le montage du changement climatique s’effondrerait.

L’évolution jour après jour de la calotte glaciaire du Groenland est l’affaire de l’Institut météorologique danois au Niels Bohr Institute à Copenhague et elle est conduite presque en temps réel. Le 31 août dernier cet institut a déclaré que l’hiver avait débuté dans cette zone avec des températures largement en dessous de zéro à tel point qu’on peut observer l’expansion de la masse glaciaire presque heure par heure :

Capture d’écran 2015-09-18 à 19.42.52

Entre le 16 et le 17 septembre 2015, les surfaces fondant encore ont régressé de 50 % (en rouge sur les cartes) en l’espace de 24 heures. Mais ce n’est qu’un instantané qui illustre la précision des mesures, précision qui a permis à cet institut de démentir ce qu’on raconte dans la presse main-stream et divers plateaux télévisuels : le Groenland ne perd plus de glace depuis plusieurs années ! Comme on peut le constater ci-dessous seule une infime partie de la calotte glaciaire a « perdu » de la matière gelée (en rouge) et le bilan est évalué à un gain de glace de 200 kilomètres cube, soit 200 milliards de tonnes depuis le premier septembre 2013. Ce n’est pas une estimation à l’emporte pièce mais la réalité et cette accumulation de glace en quelques années correspond à une diminution du niveau des océans, ce n’est pas moi qui l’affirme mais les glaciologues de Copenhagen, de presque 2 millimètres :

Capture d’écran 2015-09-18 à 19.59.14

L’échelle de droite est exprimée en millimètres d’eau équivalents.

Alors qui faut-il croire ? Il faut tout de même garder en mémoire que depuis dix ans, c’est-à-dire depuis la fin de l’optimum solaire moderne, la perte de glace au Groenland était de l’ordre de 20 à 50 milliards de tonnes par an, un fait non contesté essentiellement dû à l’inertie thermique de l’Océan Atlantique, mais on ne peut que se rendre à l’évidence : le refroidissement climatique a bel et bien commencé puisque ce processus s’est brutalement inversé. Au cours de cet été 2015 aucune tentative de passage par le nord-ouest n’a pu être envisagée car la mer est restée en permanence prise par les glaces dans le grand-nord canadien. Comme l’indique la figure ci-dessous, publiée par la NOAA, l’anomalie des températures au sol observées entre le premier janvier et le 23 août 2015 rend compte du refroidissement qui se profile sérieusement.

Capture d’écran 2015-09-18 à 20.20.25

Mais on continue à parler de réchauffement pour la bonne cause, celle de l’enrichissement des plus riches au détriment des plus pauvres. Contrairement à ce que l’on veut nous faire croire ce sont en effet les puissances financières qui seront les premières bénéficiaires (et le sont déjà) des investissements massifs (financés par les impôts) décidés par les politiciens pour juguler le réchauffement climatique à grands coups de moulins à vent, de panneaux solaires et de trafic à grande échelle de quotas de carbone dans la plus pure opacité. Ces puissances financières anonymes contrôlent également les grandes firmes automobiles ainsi que les compagnies pétrolières de par leur participation dans le capital de ces sociétés. C’est pour ces raisons qu’on évite de trop mentionner que l’essentiel de la pollution atmosphérique (plus de 35%) provient des véhicules automobiles et non pas des usines de production d’électricité car il y a un mélange évident d’intérêts tant pour les gouvernements au travers de taxes nombreuses et variées sur les automobiles et les carburants que pour les détenteurs anonymes des capitaux de ce secteur industriel pour la plupart domiciliés aux Bahamas et dans les Iles Vierges.

Avec la collaboration des politiciens qui n’ont naturellement rien à perdre mais tout à gagner le paquet est déjà ficelé : c’est le peuple qui va payer très cher, et pourtant ça va se refroidir et ce sera bien pire … Il a fallu 350 ans à l’Eglise de Rome pour réhabiliter Galilée, combien faudra-t-il de temps pour que l’ONU et les écologistes reconnaissent leurs mensonges ? Peut-être quelques années seulement si le refroidissement du climat annoncé par quelques scientifiques encore honnêtes s’installe rapidement et durablement … au moins jusqu’en 2060.

Aux dernières nouvelles il paraît que l’hiver est déjà arrivé en Europe depuis plus d’un mois (première illustration)  et que le mois de septembre a été le plus froid en Suisse et en Autriche depuis 50 ans, évidemment puisqu’on vous le dit : c’est parce que ça se réchauffe !!!

Prochain billet sur le climat : conclusion de cette série.

Source : http://www.dmi.dk/en/groenland/maalinger/greenland-ice-sheet-surface-mass-budget/

Et toujours sur ce blog :

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/07/29/science-et-religion-nont-jamais-fait-bon-menage-retour-sur-la-theorie-de-leffet-de-serre-et-le-rechauffement-climatique-episode-1/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/08/02/rechauffement-climatique-global-episode-2-riz-et-methane/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/08/10/climat-episode-3-une-canette-de-biere-un-modele-de-latmosphere-terrestre/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/08/17/perturbation-climatique-globale-episode-4-la-science-revue-et-corrigee-pour-la-bonne-cause/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/08/26/perturbation-climatique-globale-episode-5-lorigine-philosophique-de-la-supercherie-et-ses-retombees-politiques-planetaires/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/09/05/rechauffement-climatique-episode-6-fraude-scientifique-par-omission-leffet-du-soleil/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/09/13/changement-climatique-episode-7-quand-la-nasa-confirme-le-refroidissement-climatique-a-son-insu/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/09/19/changement-climatique-episode-8-quest-devenue-lintegrite-des-scientifiques-climatologues/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/09/21/changement-climatique-episode-9-les-fraudes-repetees-de-la-nasa-et-de-la-noaa/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/09/26/crise-climatique-episode-10-et-si-le-mouvement-ecolo-malthusien-avait-tout-faux/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/10/02/changement-climatique-episode-11-quand-les-banquiers-centraux-sinteressent-au-climat/

12 réflexions au sujet de « Changement climatique, épisode 12. Les calottes glaciaires ne fondent plus, le niveau des océans baisse ! »

    • Si vous croyez encore à la désinformation de la NOAA, libre à vous, mais l’illustration glissée dans mon billet est en contradiction avec les belles figures de l’article cité par vos soins en lien. Il suffit de déplacer un curseur pour rougir ou bleuir les données. Depuis près de 20 ans tout est truqué, falsifié à dessein … J’ai 70 ans passés et je ne souhaite pas vraiment vivre longtemps pour assister au désastre dont va être victime la planète entière, définitivement asservie par une infime minorité qui a organisé la peur pour prendre le pouvoir. Cette réunion organisée par le gouvernement français et accessoirement l’ONU à Paris n’a qu’un seul but : décider du montant de la taxe carbone pour enrichir les puissances financières qui dominent déjà le monde.

  1. Bonjour, Je viens de recevoir le n° spécial CLIMAT de Science et Vie et je suis atterré de constater que ce périodique parle du changement climatique en France comme s’il était avéré. Des « prédictions » pour 2070 ! Qu’en pensez-vous ?

  2. Bonjour, Je viens de recevoir le n° spécial CLIMAT de Science et Vie et je suis atterré de constater que ce périodique parle du changement climatique en France comme s’il était avéré. Des « prédictions » pour 2070 ! Qu’en pensez-vous ?

    • Il suffit de lire les articles de mon blog relatifs au « changement », à la « perturbation », au « réchauffement » climatique d' »origine humaine » pour s’en rendre compte : il s’agit d’un complot international organisé par le pouvoir financier apatride pour asservir l’ensemble de l’humanité. Si j’oublie que j’ai des petits-enfants je suis très heureux de mourir avant que le climat devienne glacial car les ravages seront infiniment plus prononcés que ceux prévus par les idéologues de l’IPCC.
      Pour conclure je dirais que la climatologie est une science du passé car il est impossible de prévoir avec précision l’évolution future du climat.

  3. Bonjour,
    Nous sommes pourtant dans une année d’El Nino, pendant laquelle la chaleur accumulée par le Pacifique est soufflée dans le reste du monde.

  4. Ping : Propagande climatique : COP21 et NOAAgate | Les infos de Laminedor

  5. Il fait un peu glacial en ce moment, donc le public n’est pas tout à fait pret pour l’info qui va à mon avis envahir les jt dès le premier rayon de soleil: Un glacier de l’antarctique va probablement déverser dans la mer un glaçon de 113 kms * 500 m*90m, de quoi remonter le niveau des mers de …. 6 mètres ! Si ! je l’ai lu !

    Même le dérèglement climatique se déregle

    • J’ai lu l’info aussi. Il s’agit d’une langue glaciaire qui flotte depuis déjà des milliers d’années dans l’océan Antarctique. Le niveau des océans ne variera pas d’un millième de millimètre quand elle se détachera tout naturellement du glacier parent. La presse en a parlé car une station scientifique se trouve sur ce futur gros glaçon et doit être déplacée de 30 kilomètres ) Pas de quoi avoir des sueurs froides … Cette fois la presse a tout simplement ignoré le vieux principe d’Archimède !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s