Dans le pays des obèses le sucre est roi !

Capture d’écran 2016-03-10 à 21.44.04.png

Une étude parue dans le British Medical Journal au début de ce mois de mars est révélatrice des habitudes alimentaires de facilité des Américains. Les deux tiers de la population nord-américaine sont en surpoids ou pathologiquement obèses. Cette épidémie qui se répand au Mexique, deuxième pays au monde en terme de surpoids de la population après les USA et atteint certains pays européens comme l’Espagne et la Grande-Bretagne ou encore le Brésil et l’Australie. Cette étude (voir le lien en accès libre) a pris en compte les habitudes alimentaires de 9300 Américains représentatifs de la population générale. Elle a révélé que 58 % des 2079 calories quotidiennement ingérées en moyenne par les Américains provenaient des sucres contenus dans les aliments ultra-industriels, un terme qui classe des milliers d’aliments sous emballage comme les pains industriels, les céréales, les biscuits apéritifs salés, les sodas … en passant par les barres chocolatées et autres amuse-gueule variés. Tous ces aliments de confort ou de facilité contiennent des additifs de texture, des émulsifiants, des colorants et des arômes artificiels, des conservateurs, des sucres enrichis en fructose, des constituants qu’on ne trouve pas dans l’alimentation naturelle fraiche.

Les autres 30 % de calories proviennent des légumes et du lait, 9 % des aliments peu transformés industriellement comme le jambon et le fromage et les 3 % restant du sucre de table. Cette étude fait état globalement d’une suralimentation déséquilibrée aux propriétés nourrissantes dégradées provoquant outre le surpoids et l’obésité, l’apparition de diabète, de maladies cardiovasculaires, de cancers, entre autres pathologies liées au surpoids. Les recommandations de l’Office fédéral de la prévention des maladies restent lettre morte, en particulier auprès des industriels de l’alimentation car les sucres ajoutés sont parfois cachés et leur présence n’est pas mentionnée dans les aliments ultra-industriels. Qui pourrait croire que les hamburgers contiennent du sirop de maïs enrichi en fructose ?

Dans l’esprit des consommateurs les jus de fruit supposés être 100 pour 100 issus de fruits pressés contiennent non seulement des substances chimiques qui les protègent des processus naturels d’oxydation mais ils ont été agrémentés de quantités substantielles de sucre. Une ration de 25 centilitres d’un jus d’orange quelconque contient l’équivalent de trois cuillères à café de sucre surajouté à celui naturellement présent dans le fruit pressé. L’Académie américaine de pédiatrie a lançé une alerte à ce sujet concernant les enfants afin que les parents limitent la consommation de jus de fruit commerciaux et conditionnés pour leurs enfants. Cette alerte est restée lettre morte en raison de la pression considérable exercée par le lobby des boissons à base de fruits sur les législateurs. Laisser les enfants prendre l’habitude de boire des jus de fruits auxquels des quantités presque extravagantes de sucre ont été ajoutées pour favoriser leur conservation est presque criminel car cette habitude favorise par la suite l’apparition d’obésité morbide !

L’alimentation industrielle répond à une tendance à la facilité, une attitude qui conduit imperceptiblement des peuples entiers vers un état de santé dégradé. Certains gouvernements ont décidé de taxer les sodas outrageusement sucrés, pourquoi alors ne pas également taxer les produits alimentaires traités industriellement et riches en sucres, en sel et en acides gras partiellement hydrogénés comme on a taxé les cigarettes en raison de leur dangerosité pour la santé ?

Source : bmjopen.bmj.com/content/6/3/e009892

4 réflexions au sujet de « Dans le pays des obèses le sucre est roi ! »

  1. Pourquoi, en effet ! Suicidaire, pas criminel. Tous les peuples, porteurs de civilisation, finissent par se fatiguer et tomber en esclavage. Et la civilisation est reprise par d’autres. …

  2. Pouvez-vous nous en dire plus sur la « miraculine » ? Cette formule a été interdite de mise sur le marché aux USA (Emission « Qu’allons nous manger demain » Merci. Interdite en Amérique mais d’autres pays pourraient s’y intéresser « un arbuste originaire d’Afrique de l’Ouest (Synsepalum dulcificum ou Richadella dulcifica). Merci pour vos lumières.

    • Bonne question ! Les japonais utilisaient le stevia bien avant qu’il ne soit autorisé par la FDA et plus récemment l’EFSA. De même les Japonais utilisent la miraculine depuis de nombreuses années … Il est évident que le mauvais traitement de la miraculine par la FDA révèle le lobbying intense des industriels de l’alimentation tant aux USA qu’en Europe (l’EFSA suit les directives de la FDA et avec le TTIP les choses ne s’amélioreront certainement pas), ce qui veut dire que la situation est bloquée. Paradoxalement le Japon, pays où tout est hyper-régulé, se fie aux coutumes ancestrales qui ont fait leurs preuves. C’est un peu la philosophie de ce pays que je connais bien …
      En conclusion difficile d’imaginer que la miraculine puisse avoir un effet nocif et pourtant la situation est bloquée par des administrations prisonnières des lobbys industriels …

      • Merci pour ces précisions. C’est dommage que nous soyons à la remorque de l’organisme américain.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s