Brève. Le Président Macron est-il encore sain d’esprit ?

Pour un partisan de l’énergie nucléaire comme votre serviteur la précipitation des décisions contradictoires du candidat Macron laisse rêveur. Il était entendu que l’arrêt des deux réacteurs de l’usine de Fessenheim serait entériné quand l’EPR de Flamanville serait opérationnel. Non ! L’usine a été fermée à la grande satisfaction de Corinne Lepage qui a tout fait pour atteindre ce but dès l’administration Sarkozy, décision reprise par Hollande et enfin mise en application par Macron. L’EPR de Flamanville est toujours soumis à la décision de l’agence de sureté nucléaire car des soudures au niveau du circuit primaires sont considérées comme défectueuses. Le Président de tous les Français vient d’annoncer que des travaux de remise à niveau, on ne sait pas de quoi il parle, seraient réalisés pour prolonger de 30 ans le fonctionnement de certains éléments du parc nucléaire français, les tranches 900 MW ? les autres ? Personne n’en sait quoi que ce soit.

Macron s’est excité en mentionnant que la France allait se lancer dans la construction de réacteurs modulaires de faible puissance. Où sont les ingénieurs et les techniciens capables de mettre un tel programme en forme alors que la Russie a près de 20 ans d’avance et la Chine 15 ans d’avance dans ce domaine particulier. Les SMRs (small modular reactor) comprennent des éléments fabriqués en usine et assemblés sur site. Leur puissance électrique est égale au tiers de celle d’un réacteur de Fessenheim. La Chine maîtrise parfaitement cette technologie. Il est possible que des ingénieurs français aillent se former en Chine.

Après avoir vendu la division Alstom-Energie à General Electric en 2015, alors qu’il était ministre des finances de Hollande, Macron a fini par réaliser dans son cerveau embrouillé qu’il avait fait une erreur. La France rachète donc pour le double de sa valeur ce département, dont la turbine Arabelle ou peut-être seulement la turbine Arabelle, à GE pour le double du montant de la vente, soit 1,5 milliards d’euros. Quid des brevets, quid des autres activités d’Alstom qui restent la propriété de GE ? C’est l’inconnu, le flou, le « en même temps ». Toujours est-il que cette affaire revêt une couleur électoraliste évidente. La nouvelle taxonomie incluant l’énergie nucléaire dans les énergies renouvelables va peut-être permettre d’attirer des capitaux pour la mise en place du plan délirant de 8 nouveaux EPRs supposés remplacer les réacteurs vieillissants, selon les décideurs politiques, de la gamme 900 MW alors qu’ils pourraient être encore exploités pendant au moins 30 ans. Et pendant ce temps-là, tels sœur Anne du haut de la falaise de Flamanville, on ne voit toujours rien venir du côté de l’unique EPR français. Encore une fois la France devra faire appel à la Chine pour son vaste programme de construction de nouveaux EPRs. L’autocrate Macron ne sait pas de quoi il parle, il ne sait également pas s’entourer de conseillers respectables, on l’a vu avec cette poignée de pseudo-médecins tous corrompus qu’il a réuni pour emmerder les Français au sujet du coronavirus.

22 réflexions au sujet de « Brève. Le Président Macron est-il encore sain d’esprit ? »

  1. Je ne crois pas que Macron ait le le moindre regret ou sentiment d’avoir fait une erreur en vendant Alstom-Energie, pour 3 raisons. La première raison est qu’il a une opinion de lui-même beaucoup trop démesurée pour ressentir une once de culpabilité. La seconde, conséquence de la première est qu’il n’a aucune compétence encore moins d’intelligence pour se remettre en question. Enfin, ses valeurs ne sont ni les votres ni les miennes, les siennes planent au niveau de ses profits financiers, indicateur à ses yeux de sa toute puissance, de la grandeur de son pouvoir.
    Sa mégalomanie est probablement un cas d’école.

  2. Ping : Brève. Le Président Macron est-il encore sain d’esprit ? | Qui m'aime me suive…

  3. Excellent billet et 100 % d’accord avec vous Jacques-Henry. 🙂
    Nos décideurs politiques en France, mais également dans toute l’UE sont d’une incompétence crasse. Contrairement aux Russes et aux Chinois, nous n’avons pas de ministère de l’industrie et encore moins un véritable ministère de l’énergie (pas d’énergie, pas de PIB). Ces ministères devraient être dirigés par des pointures connaissant parfaitement leur domaine, et ce n’est pas ce qui manque chez nous, notamment parmi les retraités du secteur électronucléaire (hélas). Mais comme pour le ministère de la santé, on a préféré mettre des gamins corrompus comme Véran au lieu de grands professionnels du sujet comme Perronne ou Raoult. Certaines de nos structures administratives-clés en matière d’énergie comme le ministère de l’écologie sont noyautées par les lobbys écologistes allemands eux-mêmes sous influence des USA et de l’industrie énergétique « verte » allemande qui veut se doter d’un hub européen de distribution de gaz pour renforcer son hégémonie sur l’UE. Toujours contrairement aux Russes et aux Chinois, nous n’avons pas de plan de développement à très long-terme (sur les 30 prochaines années) et nos gouvernants réagissent aux aléas de l’environnement politique sur le très très court-terme, ce qui n’est pas compatible avec une vraie politique de gestion de l’énergie à l’échelle d’un pays ou d’un continent. Si on récapitule, pas de décideurs compétents, pas de plan de développement à long-terme, des voisins qui veulent prendre le contrôle de la distribution d’énergie en Europe, des organisations politiques séditieuses (essentiellement la gauche avec les écologistes politiques) qui travaillent à flinguer l’industrie française avec beaucoup de succès au profit de l’étranger.
    Résultat : la Russie est désormais le leader mondial des technologies nucléaires, la Chine se met à niveau grâce à son allié russe et est en passe de devenir un maître d’ouvrage et maître d’oeuvre mondial de premier plan dans les projets de conception, fabrication et installation d’unités électro-nucléaire (cerise sur le gâteau, Russes et Chinois collaborent paraît-il à la conception et à l’installation de centrales nucléaires au thorium, le nec-plus-ultra en matière de production et de gestion de déchets nucléaires). En 2050, je prévois que la Chine et la Russie auront les bilans carbone les meilleurs du monde (la Chine est déjà le leader mondial des batteries et des voitures électriques, n’en déplaise à Tesla qui continue de perdre de l’argent et qui souffre de monstrueux problèmes de contrôle de la qualité, malgré les déclarations idylliques et tonitruantes de son service marketing-communication).

  4. Pour répondre au titre de votre article, dans une démocratie, un chef d’État digne de ce nom ne s’adresse pas à son peuple comme a pu le faire le « nôtre » tout au long de son mandat, jusqu’à ses récentes déclarations au Parisien au sujet des personnes n’étant pas « vaccinées » covid.
    Il me paraît évident que, même si ces petites saillies insultantes sont souvent préparées, elles traduisent a minima un décalage avec la réalité avec une volonté de blesser, d’exciter, et certainement pas une volonté d’unité pour le dire rapidement.

    En ce qui concerne le nucléaire français, le problème est profond, avec de nombreuses racines ( poid du politique et de l’administration, motivation nationale, envie, temps de travail, fonctionnarisation de l’industrie, idéologies, influences étrangères, etc… ) qui montrent que la destruction de ce secteur, comme bien d’autres, a été et reste volontaire. Pourquoi ? Pour qui ?

    Demander à la Chine de venir construire à notre place de petits réacteurs, si cela ne serait sans doute pas la solution, signerait définitivement notre acceptation de vassal, surtout avec les conditions subtiles que ne manquerait pas de nous imposer X. J.
    Et de toute façon, nous sommes ruinés.

    Merci beaucoup pour votre travail.

  5. 14 EPR2, qui s’ajouteront aux centrales existantes, c’est le prix à payer pour electrifier le parc auto camions bus, et utiliser le solaire et l’eolien.
    Plus quelques petits modules pour les coins isolés.
    Tout cela est très cohérent. Macron sur de lui abat ses cartes, avec l’appui de l’Eurpe, qui vient de classer le nucleaire energie propre.

  6. Macron a aussi annoncé le développement de l’éolien maritime (les pêcheurs apprécieront) et du solaire. On peut se demander quelle sera l’articulation du nucléaire avec ces sources. Est-ce dans l’espoir qu’elles seront en mesure de fournir pendant les pics de consommation ? Et que le gaz n’interviendra que pour suppléer si elles ne fournissent pas suffisamment ? Mais ne serait-il pas possible de limiter la consommation de gaz par plus de nucléaire et moins d’éolien et de solaire ? Mystère.

    Un billet de Loïk Le Floch-Prigent sur les aspects industriels.
    https://www.loikleflochprigent.fr/alstom-sept-ans-de-reflexion-ou-pas/

    • Entre 300 et 500 millions d’euros ont disparu suite à la cession d’Alstom énergie à General Electric. La rétro-cession à la France de son fleuron industriel désormais sous pavillon US va se faire à perte, et le contenu du savoir-faire d’Alstom a été pillé (comme il est d’usage de le faire en priorité dans les multinationales à la suite de toute fusion-acquisition »).
      Question pour un champion : « Quelqu’un dans ce dossier essaie de toucher deux fois des centaines de millions d’euros. Qui est cet heureux gagnant qui va finira à terme en prison pour détournements de fonds et abus de biens sociaux ?  » 🙂

      • Mais non, il n’ira pas en prison : il faut un peuple pourvu de testicules pour faire une révolution.
        Il prendra un jet privé, à vos frais, pour aller à Grand Caïman prendre sa retraite et dépenser la grosse centaine de millions de $ de pourboires qu’il a gagnés en vous enfilant à sec.
        Les français sont une fin de race dégénérée et un peu tarlouze, veule et collabo, qui jouit de sa soumission et accepte toutes les humiliations.
        Ils rééliront donc le petit Hank Uley parce qu’ils aiment leur servitude et rampent devant les conquérants et tout ce qui détient un peu de pouvoir.
        En 2030, ils auront complètement disparu, et les remplaçants ne se souviendront même plus d’eux.
        Bon courage…

      • Et bien c’est tout l’intérêt: c’est fait pour acheter, pour vendre, acheter, vendre … 🙂

  7. Macron est intellectuellement habile et les effets d’annonces sont calculées comme au théâtre, Mami tient les rennes. Et c’est bien en ce point que M. le Merdeux est un vrai fou : son impuissance psychanalytiquement pathogène le rend capable du pire puisque toujours protéger et éternellement impuni (de grand maman jusqu’à sa position de Président).
    En ce sens il peut déconstruire, et casser tout ce qu’il veut comme un morveux qui insulte en se planquant dans son fief (« Venez me chercher ») car il se sait protéger dans la mission de Présidence où il a répondu « chiche » comme l’aurait fait tout cabot narcissique.
    La destruction de la France est dans le programme européiste qui doit diviser les nations en eurorégions (on verra une adaptation de la culture WOKE à la sauce européenne). La fédéralisation des Etats passera par le « Kolossal » endettement des pays – le coup qu’on faisait aux pays africains dans les aides économiques.
    Et le pire c’est que la machine totalitaire se renforce par coup de milliards puisés dans les ressources psychologiques humaines afin de mieux les aplanir quitte à les anéantir petit à petit afin de rassurer la « Haute » technocratie (et son IA) que le risque de penser par soi-même est bien l’apanage d’une élite malheureusement ignorante de la connaissance (cf. l’effondrement e la méritocratie).
    Pauvre monde, mais l’homme n’a que ce qu’il mérite !

    • Merci @Gris ! Cette jeune personne est très perspicace. Rien à redire. Nickel-chrome. Bravo ! 🙂
      Si tous les français en âge de voter pouvaient avoir cette perspicacité, nul doute que la République Française serait sauvée des corrompus et des prédateurs financiers.

      • J’avais vu cette vidéo et je suis ce site depuis son apparition sur la toile.
        Madame Pécresse est compromise via son époux dans l’affaire Alstom et ainsi, après la gamelle qu’elle a ramassé au Zénith ce samedi, elle devrait se retirer de la course. Il reste un point important dont il ne faut pas parler. Macron a passablement énervé la Maison-Blanche en allant faire du tourisme à Moscou puis à Kiev et enfin à Berlin. L’affaire ukrainienne est un montage construit de toute pièce par les USA. La Russie n’ira jamais envahir l’Ukraine et le problème se situe ailleurs comme je l’ai exposé sur ce blog : l’abandon par la Russie du système SWIFT et la facturation en euros de toute livraison de gaz vers l’Europe. C’est du moins mon point de vue que je ne partage qu’avec moi-même …

  8. EDF a détruit la structure qui avait permis la construction de 58 tranches en 25 ans. Certains ingénieurs de cette structure sont partis en Chine pour aider à la construction de leurs centrales. Résultat en 18 ans on a été incapables de mettre en service 1 seul EPR. Les Chinois en ont déjà mis 2.

  9. Fessenheim, le fond de ce dossier : cette centrale a été construite comme la nouvelle ligne Maginot.

    En cas de conflit en vue avec l’Allemagne, il n’y a qu’à laisser fondre les réacteurs par fort vent d’ouest pour tuer le match.

    Bye bye les teutons !

    Ces 2 réacteurs sur le Rhin sont donc des bombes atomiques civiles et ont été installés comme tel.

    Leur arrêt était une des préoccupations majeures de la teutonne.

    CRAMON a donc exhaussé ses vœux !

    Si un beau jour les russes débarquent en occident, ce sera pour OFFICIELLEMENT sécuriser nos installations atomiques, suite à une défaillance majeure de l’Etat régalien, genre guerre civile, pour éviter un holocauste planétaire, les russes étant sous notre vent.

    A la Hague, 60 tonnes de plutonium barbotent sous des bardages de supermarché !

    De quoi tuer tout le biotope planétaire.

    Suffit de couper le jus !

    T’appuies sur le bouton arrêt des pompes, et bye bye la terre !

    Le sort de la terre ne tient qu’à quelques pompes hautes pression sous des bardages de supermarché !

    Allo les boulons de 50, comment allez vous ?

    Allo les brides, vous tenez ?

    Vive l’AFrance !

    D’ailleurs, je mets un billet pour que les injections géniques à l’oxyde de graphène soient moins létales dans les parages des centrales.

    Là, on a encore besoin du personnel !

    Donc, si un beau jour la situation part complétement en vrille, les parages immédiats des centrales atomiques resteront les plus sécurisés.

    Conclusion : le nucléaire, c’est un truc de beau temps, un frêle esquif de pataugeoire incapable de faire face aux tempêtes océaniques quand la mother Gaïa se fout en rogne.

    La prochaine tempête solaire de classe X, sur fond de champ magnétique terrestre en phase d’effondrement, mettra les groupes électrogènes des bouilloires atomiques à rude épreuve et les nerfs du monde entier à vif !

    Repeat after me : le nucléaire, c’est un truc de beau temps, force 2 sur l’échelle de Beaufort, mais ça n’est pas fait pour encaisser les furies de la géophysique !

    Je rappelle que des tsunamis dantesques sur la côte atlantique française sont documentés depuis 500 ans !

    Un bis répétita de Lisbonne 1755 noierait le Blayais en deux coups les gros !

    Un soir de décembre 1999, un certain Juppé s’est demandé s’il n’allait pas devoir évacuer toute l’agglomération bordelaise !

    Le cul bordé de nouilles nous avons !

    Jusque là !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s