Vaccins à ARN messager : L’énorme bombe qui vient d’éclater aux USA

L’armée américaine compte 1,4 million de personnels et l’état de santé de ces derniers est méticuleusement suivi. Les dossiers sont centralisés dans le DMED (Defense Medical Epidemiology Database) et il est apparu au cours du mois de janvier 2022 que les données de la DMED avaient été modifiées pour une raison inconnue alors que 94 % des personnels militaires ont été « vaccinés ». Trois lanceurs l’alerte internes à l’armée ont divulgué l’ensemble des données de la DMED avant que celles-ci aient été modifiées ( https://renz-law.com/dmed-data/ ) et le Sénateur Ron Johnson a mandaté des spécialistes pour analyser ces données avec la plus stricte objectivité. D’une manière générale l’état de santé générale des personnels de l’armée américaine est très correct et d’un niveau plus élevé que l’ensemble de la population américaine. Pourtant cette analyse constitue une véritable bombe en ce qui concerne la toxicité du « vaccin » auquel a été soumis le personnel militaire.

Les résultats qu’ont voulu à tout prix dissimuler au public les autorités militaires sont sans appel. Ceux-ci sont exprimés en pourcentage. Il faut bien comprendre qu’une augmentation de 200 % d’une pathologie signifie qu’au lieu d’avoir un cas il y en a maintenant trois, 100 % étant un doublement du nombre de cas et 200 % un triplement. Bien que l’état de santé des militaires soit très satisfaisant voici ce qui ressort de cette analyse, l’année de référence étant l’année 2019, par ordre décroissant du nombre de pathologies : hypertension plus 2081 %, maladies du système nerveux +948 %, tumeurs malignes de l’oesophage +794 %, sclérose multiple +580 %, autres tumeurs malignes du système digestif +524 %, maladie de Guillain-Barré +451 %, cancers du sein + 387 %, démyélination +387 %, tumeurs de la thyroïde +374 %, infertilité féminine (fausse-couche) +372 %, embolies pulmonaires +368 %, migraines persistantes +352 %, malfonctions ovariennes +337 %, cancers des testicules +269 %, tachycardie +202 %.

Ce n’est pas une énumération à la Prévert mais une description détaillée terrifiante des effets secondaires du « vaccin » sur un échantillon de 1,4 millions de personnes dans un état de santé général très satisfaisant. S’il fallait trouver d’autres preuves de la toxicité de ce « vaccin » ce serait superflu. Comme on pouvait s’y attendre tous les haut-gradés nient l’évidence, circulez il n’y a rien à voir, et pourtant … l’armée américaine a enregistré au cours de l’année 2021 vingt-deux millions de déclarations d’effets secondaires de la « vaccination » alors qu’en 2019 seulement les services de santé de l’armée avaient recensé seulement 1,7 million de déclarations de maladies soit 13 fois plus. Treize fois plus de déclarations de maladies n’est-ce pas une preuve du crime mon Cher Watson ? Enfin ces statistiques qui ont « fuité » malencontreusement de la DMED ne mentionnent aucun décès, « qu’en pensez-vous Docteur Watson ? » aurait dit Sherlock Holmes.

15 réflexions au sujet de « Vaccins à ARN messager : L’énorme bombe qui vient d’éclater aux USA »

  1. Ping : Vaccins à ARN messager : L’énorme bombe qui vient d’éclater aux USA | Qui m'aime me suive…

  2. Ce qu’on avait prévu à la lecture très partielle des données qui circulaient en 2020 et 2021 se confirme. C’est logique. Il est très difficile de cacher la vérité avec Internet. La propagande pro-vaccins sentait le faisandé dès le début. Je pense qu’on n’a rien encore vu.
    Merci pour ces infos 🙂

    • Dod ne se limite pas aux soldats en « active duty », mais ceux retraités, et aux civils,… The Department of Defense is the Federal Government’s largest agency and one of the most complex organizations in the world. With more than 1.3 million active duty service members, 750,000 civilian personnel, and more than 811,000 National Guard and Reserve service members, the DoD is the nation’s largest employer. These military and government civilian personnel are augmented by over 600,000 private sector employees providing services and support under contract to the Department, not to mention hundreds of thousands of other employees in the defense industrial base and their suppliers who produce the weapons systems for our military. Furthermore, more than two million military retirees and their family members receive benefits. Our military service members and civilian employees operate in every time zone and climate, and more than 450,000 of our personnel serve overseas. As one of the nation’s largest health-care providers, DoD’s TRICARE program serves approximately 9.4 million beneficiaries. The DoD, which operated with a base budget of approximately $551 billion in fiscal year (FY) 2017, executes a multibillion-dollar global supply chain and manages a 5 million-item inventory.

    • Et vous pouvez très bien faire remonter un effet secondaire type hypertension, et quelques mois plus tard un second type guillain-barré, chez la même personne !

      • C’est possible surtout avec des rappels.
        Pour votre information je souffre depuis 2 ans de « covid long ». Problèmes de thrombose aux pieds puis aux mains, dermatose puis urticaire géant maintenant chronique. Selon mon propre diagnostic il s’agit d’une manifestation auto-immune.
        Tous les médecins que j’ai consulté refusent de reconnaître qu’il s’agit de conséquences de l’infection par le coronavirus quand je leur apprends que je me suis traité avec de la chloroquine …

      • Bonjour jacqueshenry, concernant votre urticaire. J’ai un symptôme similaire depuis 2019 suite à une « grosse grippe » . De mon point de vu ce n’était pas la grippe ,mais je n’ai pas de preuve. J’ai remarqué que l’alimentation cétogène avait un effet sur moi. Je la pratique de manière cyclique,je vérifie mes paramètres physiologiques, taux de ferritine sérique, glucose etc.
        Néanmoins le problème réapparaît de temps en temps sans que je puisse identifier un élément déclencheur.
        Merci pour votre travail.

  3. Reste à savoir si on constate la même évolution dans une population analogue (âge, sexe, état de santé initial, état vaccinal,…) de civils.

    Et puis, que représentent ces cas par rapport à la population des militaires ? Exemple caricatural: si on passe de un à trois cas pour toute l’armée US pour une pathologie donnée, on a bien un triplement. Ne peut-il être un effet du hasard ?

    • Quand le hasard est aussi sympa, il faut vite acheter un billet de Loto, parce que ça ne dure jamais longtemps !
      Je me marre comme un fou, ça fait deux ans maintenant que j’avais écrit ici que la vaccin serait une arme biologique de génocide pour le bétail humain surnuméraire et hop !
      Ce qui me console, c’est que les soumis, les serfs, les collabos, les bêtes humaines, vont être exterminés en premier.
      Ça c’est de la sélection naturelle qui me plaît, c’est cool !
      Les méchants, les hommes libres, ceux qui en ont deux bien accrochées, vont être les survivants et – sait-on jamais ?- le futur de la race blanche en Occident.
      Amusez-vous bien !

    • Assez d’accord;
      pourrait-on au moins avoir les nombres en absolus et non pas en relatifs , (Ce qui n’amoindrait peut-être que de peu l’effet)

      • Le lien figurant dans le texte, un tableau Excel, indique toutes les données brutes.
        Vous pouvez refaire les calculs de pourcentages. Ils indiquent une moyenne des augmentations de cas par rapport à la moyenne des cas répertoriés au cours des 5 années précédentes. C’est très clair !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s