La Grèce et les accords « COP21 » : une vue de l’esprit !

Capture d’écran 2018-03-29 à 12.22.37.png

La Grèce était entrée triomphalement dans l’Union monétaire européenne à la suite d’un gros truquage de ses comptes nationaux par Goldman-Sachs, l’ex-employeur de Mario Draghi, et c’était merveilleux d’avoir un membre de l’union aux portes de la Turquie. Les Allemands se sont frotté les mains car ils vendaient et allaient vendre encore plus d’armes à la Grèce pour se protéger des velléités agressives des Ottomans qui n’ont jamais digéré la dissolution de leur Empire en 1918. Aujourd’hui la Grèce est un pays pauvre, peut-être le plus pauvre de l’Union Européenne et quand on est pauvre il faut faire avec sa pauvreté !

La Grèce ne respectera certainement pas les accords sur le climat de Paris car elle n’en a pas les moyens et elle cherche de l’argent par tous les moyens et tous les moyens sont bons également pour en économiser afin d’accumuler quelques maigres devises pour rembourser ses dettes (essentiellement détenues par l’Allemagne qui a vendu des armes au pays …). Le port du Pyrée n’est plus à vendre il appartient déjà à la Chine et pour réduire ses importations de gaz et de pétrole la Grèce exploite une gigantesque mine de charbon de mauvaise qualité pour produire le tiers de son électricité domestique. C’est la mine de Ptolemaida flanquée d’une grosse centrale électrique ultra-polluante construite par … les Allemands car les Teutons s’y connaissent en énergie polluante. Avec la Pologne, la République Tchèque, l’Allemagne et la Grèce, ces quatre pays représentent le tiers de la production mondiale de charbon. Le charbon a encore de beaux jours devant lui n’en déplaise aux pourfendeurs des émissions de carbone !

Capture d’écran 2018-03-29 à 12.23.36.png

La Grèce ne peut donc pas se permettre de cesser cette exploitation et elle se moque des accords de Paris comme d’ailleurs les quatre autres pays mentionnés ci-dessus quoiqu’en pensent des organisations terroristes comme Greenpeace car cesser l’exploitation du charbon serait tout simplement suicidaire. De plus exploiter cette mine de charbon située dans l’ouest de la Macédoine (non pas indépendante mais une province grecque, tout ce qu’il y a de plus grecque) a créé plus de 10000 emplois locaux et personne ne se plaint ni ne se plaindra. Conclusion : un pays « pauvre » comme la Grèce ou la Pologne, un peu moins pauvre, ne pourra jamais se conformer aux accords de Paris, c’est un fait, point barre.

Capture d’écran 2018-03-29 à 12.24.20.png

Adapté d’un article paru dans le Guardian surtout pour les illustrations car comme chacun sait le Guardian est un journal de gauche vendu aux idées surréalistes de Greenpeace.

14 réflexions au sujet de « La Grèce et les accords « COP21 » : une vue de l’esprit ! »

  1. Otez-moi d’un doute…le bilan Carbone officiel de l’Allemagne a-t-il été rédigé par une filiale de Goldman Sachs ?

    • Je pense qu’ils se débrouillent très bien tout seul: Encore l’année dernière, il suffisait de consulter la carte européenne des relevés PM10 et 2.5 sur le site Prev’Air pour constater, dès que le vent froid d’est se levait, une longue traînée rouge vif de ces particules en provenance d’allemagne et qui arrosait jusqu’à Paris et au dela, et cette année, ils sont plus propre qu’un endroit vierge de civilisation

      • Ah ça doit être la faute des russes qui ont déréglé les ordinateurs allemands !
        lol…

      • Probablement ^^

        J’attends avec gourmandise la suite des événements, étant donné que le gvt allemand s’est déclaré favorable au nord stream 2, les amerloques seraient bien emmerdé pour leur gpl et les tankers qu’ils voudraient bien déverser sur l’europe

  2. Electricité allemande produite à 30% par des ENR, 2 fois plus chère qu’en France (18% dont 12% d’hydraulique)… pour les particuliers, et émissions de CO2 par habitant, pas loin de 21 fois plus également (Allemagne vs France).
    Au Danemark qui en est à presque 50% d’électricité « verte » le prix pour les particuliers est un peu supérieur aux prix allemands, mais les émissions de CO2 par habitant, bien que supérieures à celles des la France sont (un peu) inférieures à celles de l ‘Allemagne, merci la Norvège (hydro) et la Suède (bois) qui font la soudure quand le vent ose s’arrêter de souffler, ou souffle trop fort pour les ventilateurs.

      • Ah bon, vous ne croyez pas aux gluons glabres à tête de Mickey dans un espace phalzaroïde, découverts par un certain Dr Foderche qui publie dans la revue Science-1-fuse ?
        Comme c’est étrange …
        Je vous donne une piste de réflexion : quel jour sommes-nous aujourd’hui ?
        Lol

      • Nan, nan, c’est Khlyzrakz, pas Sklpizrakz 😉
        D’ailleurs, j’ai un gros doute sur la crédibilité de l’origine polonaise de ce nom… les phonèmes « zr » ou « kz » ne me disent rien. A la place, on aurait plutôt « rz » (prononcé « j » en français) ou « dz »…

      • J’ai lu l’article de Michel Gay à ce propos sur Contrepoints. Ça sent le gros poisson d’avril ! J’ai pensé à Benveniste et sa mémoire de l’eau qui avait publié dans Nature ses élucubrations et avait ensuite été trainé dans la boue par John Maddox, alors éditeur en chef de ce magazine de très haute tenue internationale.

  3. poisson d’avril ? Dommage !
    j’aurais bien aimé que le fameux boitier électron ique fasse également le tri de l’électricité « verte », pour ne pas la consommer, restons nucléaire, que diable !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s