Les étudiants de la Johns Hopkins University jettent un pavé dans la mare !

Il y a quelques jours les étudiants de l’Université américaine qui centralise les données mondiales relatives au SARS-CoV-2 ont publié sur leur journal interne des statistiques concernant la mortalité aux USA entre le premier février et le 5 septembre de cette année 2020. Le graphique ci-dessous résume l’ensemble des données par tranche d’âge :

Le fait que le virus ait muté durant cette période en essaimant en divers clones tous issus de la souche dite Wuhan initiale n’a pas modifié l’agressivité de ce microorganisme qui semble toujours aussi létal pour les patients âgés de plus de 65 ans … selon les statistiques officielles traitées par cette équipe d’étudiants. En effet sur cette période de 7 mois 74 % des morts étaient âgés de plus de 65 ans. De plus, et là cette étude interne de l’Université a quelque peu gêné le monde politique et pas seulement aux Etats-Unis puisque le monde politique américain a fait pression pour qu’elle soit retirée, sur la même période le nombre de décès quotidiens dans cette tranche d’âge est resté stable avant comme après le pic épidémique du printemps. Inutile ici de revenir sur le fait qu’il existait et qu’il existe encore un traitement parfaitement efficace lorsqu’il est appliqué dès l’apparition des premiers symptomes et que ce traitement n’est plus remis en question, je veux dire la tri-thérapie hydroxychloroquine+azithromycine+zinc, ce que les étudiants de la Johns Hopkins ont montré est que le nombre de morts n’a pas varié avant ce pic épidémique et durant ce même pic puisque les mois de février et mars ont été inclus dans ce graphique alors que le premier pic épidémique a débuté au cours des derniers jours de mars 2020.

Ces mêmes étudiants non conformistes ont découvert en analysant toutes les causes les plus communes de mortalité aux USA que, en raison du coronavirus, toutes ces autres causes de mortalité avaient diminué comme par magie y compris pour les cancers ! Curieux n’est-il pas ? Il est important de rappeler ici que toutes les co-morbidités potentielles ou avérées sont consignées par les médecins et qu’elles sont centralisées par le CDC. Ces données sont disponibles pour les universitaires. Or ce n’est pas le cas dans les pays de l’Union européenne mais globalement la situation en Europe comme aux Etats-Unis est sensiblement identique. Par conséquent l’étude des étudiants de la Johns Hopkins pourrait être transposée point par point à n’importe quel pays européen. Cette étude met donc en évidence le fait que, et les étudiants n’en expliquent pas les raisons, la mortalité du coronavirus a été largement surévaluée d’ailleurs curieusement au détriment, si on peut dire les choses ainsi, de la grippe saisonnière et des maladies respiratoires chroniques.

Comment appeler ce genre de trucage des données ? C’est de la malhonnêteté délibérément organisée sur ordre du gouvernement central dont en particulier le sinistre Docteur Fauci dont les homologues français sont Salomon ou Delfressy. Pour les amateurs anglophones voici le lien vers cet article : https://johnbwellsnews.com/a-closer-look-at-u-s-deaths-due-to-covid-19/ . On se trouve donc clairement devant une gigantesque machination statistique mise en place par les gouvernements délibérément sur ordre du lobby pharmaceutique occidental pour transformer tous les citoyens en consommateurs obligés en détournant l’opinion de cette supercherie par la mise en place de mesures totalement inadaptées et inutiles entretenant parallèlement une peur qui finalement, comme l’indiquent les travaux de ces étudiants de la Johns Hopkins l’ont clairement indiqué, n’avait pas lieu d’être. Au final, quoiqu’en disent les décideurs politiques, ce virus n’a pas du tout été aussi dangereux et létal qu’ils le prétendent. Tout ça pour rien, à un détail près : qu’il s’agisse de l’Amérique du nord ou de l’Europe occidentale les économies ont été profondément perturbées, un signe de décadence de la civilisation ?

10 réflexions au sujet de « Les étudiants de la Johns Hopkins University jettent un pavé dans la mare ! »

  1. Le Pr Perronne, Chef du service des Maladies infectieuses et tropicales de l’Hôpital de Garches (92), a mis en ligne, le 30 novembre dernier, une adresse dans laquelle il précise une fois encore sa position en ce qui concerne la covid-19.
    « Je considère donc qu’il est de ma responsabilité de m’exprimer à nouveau ce jour sur l’ensemble du volet médical de la Covid-19 et en particulier sur le sujet vaccinal, désormais l’élément central et quasiment unique de la politique de santé de l’Etat. »
    https://drive.google.com/file/d/1xGU2S_6lyZ1jm8jpaFmIKFi1rgwzn5GZ/view

  2. Ping : Les étudiants de la Johns Hopkins University jettent un pavé dans la mare ! | Qui m'aime me suive...

  3. Bjr vous serait-il possible de trouver 1 lien pour déterminer les gens DCD en EPHAD pour la France ? et accessoirement ailleurs? merci par avance sincères salutations! jlouis DUPIN

  4. petite anecdote
    mon voisin, 75 ans,ancien fumeur et alcolo,m’explique qu’il a eu la covid
    fièvre, jambes de coton ,toux,test pcr covid confiné à la maison, sa&ns traitement, sinon celui … d’une grippe
    petit pavillon, l’épouse et le fils sous le même toit, confinement illusoire
    4 jours après,nette amélioration,mais en l’absence de nouveau test.. ben
    Je n’ai pas voulu le vexer, mais pour moi il a eu une grippe,peut-être même celle qui est aux abonnés absents

    Et maintenant, l’hystérie vaccinale, qui espérons le ne finira pas en catastrophe, mais je commence à avoir peur de l’évolution de cette société

    • …… Et lorsque cette crise (?) sanitaire sera — officiellement — finie [ elle l’est déjà, mais nos dirigeants veulent nous faire croire qu’ils contrôlent la situation ; alors ils en rajoutent dans leurs délires, car au final, c’est eux qui maitriseront le virus — pas l’évolution normal de celui-ci ]
      Et bien, quand tout sera fini, c’est la crise climatique qui redeviendra d’actualité !
      Et là, c’est sur du très long terme !
      Ils n’ont pas fini de nous em- – – – – – !
      Clima-covidement vôtre. JEAN

  5. Oui,tout est truqué, falsifié. Une fausse réalité et un story telling permanent occupent désormais les médias. Rien n’a d’importance, sauf le virus et son alter ego, la police.
    A propos, la comédie qui se joue en ce moment sur l’ouverture des stations de Ski, qui sont comme on s’en doute, énormément consommatrice d’energie fossile, montre une fois de plus qu’on est bien dans le pic pétrolier. Les deux zones les plus touchées étant comme par hasard la Savoie et la Haute Savoie. Le tourisme de masse est terminé a tout jamais, les loisirs energivores également. Et ceux qui croient que l’on va après ce « virus » revenir a une vie normale, se mettent le doigt dans l’oeil, aussi profondément qu’un écouvillon de Covid.

  6. Au large de Santa Cruz de Tenerife, il y a six paquebots de croisière vides et à l’ancre depuis des mois et un autre dans le port. Soit sept bateaux immobilisés sans passagers.
    Je prends le pari qu’ils resteront bloqués ici jusqu’à leur départ vers un port indien ou chinois pour être vendus à la ferraille.
    Le pire est à venir, nous sommes au bord d’une falaise de Sénèque…

    • Il en est de même pour les plateformes pétrolières tant à Santa Cruz qu’à Las Palmas pour d’autres raisons dont l’effondrement durable du prix du pétrole et l’établissement des critères ESG dans la finance, critère applicable aux bateaux de croisière …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s