Réchauffement du climat : va-t-on en reparler » ?

Les « Saints de Glace » sont traditionnellement une période climatologique située les 11, 12 et 13 mai de chaque année : Saint Mamert, Saint Pancrace et Saint Servais. Cette tradition remonte au Moyen-Âge, la sagesse populaire considérant qu’après ces trois jours de saints de glace plus aucun gel tardif n’était à craindre pour l’agriculture. Mais qu’en est-il de l’évolution des températures relevées ces 25 dernières années lors de ces 3 jours saints alors que le monde entier est à nouveau harcelé par les médias au sujet du réchauffement climatique que le vilain virus chinois avait tendance à faire oublier ?

Puisque le réchauffement du climat s’accélère les gelées tardives de mai devraient être moins fréquentes et la tradition des saints de glace devrait tomber dans l’oubli : plus aucun arbre fruitier ni plant de vigne ravagés. Et pourtant en examinant les relevés officiels de température durant ces 25 dernières années la tendance au réchauffement est tout simplement illusoire. C’est ce que Joseph Kowatsch a étudié à partir des relevés de températures disponibles auprès des services météorologiques allemands pour six localités réparties sur le territoire de la République fédérale (lien).

Capture d’écran 2020-05-25 à 10.55.50

Capture d’écran 2020-05-25 à 10.56.20

La tendance au réchauffement généralisé tant redoutée n’existe pas sauf dans les cerveaux dérangés des adeptes de la théorie de l’effet de serre du CO2. Cette tendance est au contraire orientée vers un refroidissement et elle est loin d’être négligeable puisqu’elle atteint presque 1,5 degré C pour chaque décennie depuis plus de 25 ans. Ne citons que deux des six stations étudiées par Kowatsch et reprises par Pierre Gosselin sur son site notrickszone.com, les stations météorologiques de Postdam près de Berlin et de Netzstall près de Nuremberg. Les régressions linéaires appliquées sur les températures relevées indiquent pour ces deux stations des tendances au refroidissement respectivement de moins 0,13 et moins 0,19 degrés par an depuis 25 ans soit non pas une augmentation ni une stabilisation des températures durant cette période mais un refroidissement respectivement de 3,25 et 4,75 degrés durant cette même période. La tendance va dans le même sens pour les 4 autres stations météorologiques étudiées.

Les « Saints de Glace » ont encore de nombreuses belles années devant eux n’en déplaise aux fervents partisans du réchauffement du climat …

Lien : https://kaltesonne.de/warum-werden-die-eisheiligen-seit-25-jahren-immer-kaelter/

5 réflexions au sujet de « Réchauffement du climat : va-t-on en reparler » ? »

      • lLe Wiki le précise en effet :
        « À ces trois premiers saints, les régions plus froides (pour les zones les plus froides des Ardennes, de la Normandie intérieure, des Hauts de France, du Centre, de l’Allier, des gelées en plaine ont pu être observées jusque début juin) ajoutent également :

        Saint Boniface, traditionnellement célébré le 14 mai, cité dans le dicton : « Le bon saint Boniface entre en brisant la glace. » (dans les régions méridionales, il remplace aussi saint Mamert parmi les trois principaux saints de glace).
        Sainte Sophie, martyre suppliciée à Rome vers 137, nommée Kalte Sophia (« la froide Sophie »), en Alsace, Moselle et en Allemagne, où elle est célébrée le 15 mai, et où les Eisheilige, les saints de glace sont au nombre de 5, fêtés du 11 mai au 15 mai inclus. »

  1. Si l’on réduit le domaine d’études des températures, on peut obtenir tout et n’importe quoi. Complètement noyé dans la variabilité mensuelle, saisonnière ou même annuelle. Alors sur quelques jours !??? Certes les saints de glace présentent souvent un rafraîchissement, les anciens ne plantaient pas avant cette date. Cette année encore la 2ème semaine de mai a montré une baisse de T°. Mais après une première semaine extrêmement chaude. Et pas qu’un peu ! Ici dans le SO, 19.4°C donc plus qu’un mois de juillet des années 70 , et avec des records de 33°C certains jours. Les saints de glace ont juste ramené les T° aux normales, mais avec des pluies très importantes (200mm en 4 jours), qui ont provoqué des inondations rouges dans les Landes. Ce mois de Mai 2020 va terminer avec une 4ème semaine également très chaude (28 à 30°C) et des mini en proportions. Il va finir avec près de 18°C de moyenne, donc dans les 3 plus chauds si ce n’est le plus chaud depuis 120 ans.
    Les 2 autres étaient 2011 et 2017. Et les 4 autres mois écoulés de 2020 sont tous largement supérieurs aux moyennes, ça fait d’ailleurs 13 mois consécutifs que ça dure, une première depuis le début des mesures officielles. L’été est annoncé plus chaud par MF, ce qui laisse présager 2020 sur le podium des records. Concernant la station allemande de Potsdam, je vous laisse lire ses relevés, c’est justement un exemple frappant de ces anomalies. Mais certainement pas en refroidissement.

    http://meteo-climat-bzh.dyndns.org/mete3-256-1876-2020.php

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s