La France n’est plus que l’ombre d’elle-même …

 

Le 21 février 1966 le Général De Gaulle prononce un discours d’anthologie décisif qui va réorienter les politiques intérieure et étrangère de la France. Je cite les passages clé de ce discours :

« Des conflits où l’Amérique s’engage dans d’autres parties du monde, comme avant-hier en Corée, hier à Cuba, aujourd’hui au Viêt Nam, risquent de prendre, en vertu de la fameuse escalade, une extension telle qu’il pourrait en sortir une conflagration générale. Dans ce cas, l’Europe, dont la stratégie est, dans l’O.T.A.N., celle de l’Amérique, serait automatiquement impliquée dans la lutte lors même qu’elle ne l’aurait pas voulu ».

« Enfin, la volonté qu’a la France de disposer d’elle-même, volonté sans laquelle elle cesserait bientôt de croire en son propre rôle et de pouvoir être utile aux autres, est incompatible avec une organisation de défense où elle se trouve subordonnée ».
« Au total, il s’agit de rétablir une situation normale de souveraineté, dans laquelle ce qui est français, en fait de sol, de ciel, de mer et de forces, et tout élément étranger qui se trouverait en France, ne relèveront plus que des seules autorités françaises. C’est dire qu’il s’agit là, non point du tout d’une rupture, mais d’une nécessaire adaptation ».
En mars 1966 la France quitte l’OTAN.
En 1995, l’arrivée de Chirac, pourtant gaulliste convaincu, envisage de réintégrer la France dans l’OTAN. Mais la cohabitation avec les Socialistes repoussera cette décision qui ne sera matérialisée qu’en 2008 après le long combat atlantiste de Nicolas Sarkozy qui fait ami-ami avec Georges Bush Junior après son élection à la présidence de la République. C’est le début de la débandade de la politique étrangère française qui retourne sous le giron des néo-cons américains avec l’envoi de troupes en Afghanistan puis les « escalades » qu’on garde toujours en mémoire notamment l’intervention franco-américaine en Libye qu’on peut considérer comme l’un des épisodes les plus sombres de l’histoire récente de la France.
Après Maurice Schuman qui fut ministre des Affaires Etrangères dans le gouverment de Raymond Barre puis Dominique de Villepin qui s’opposa à l’intervention américaine en Irak, la France n’a plus jamais eu de politique étrangère cohérente. Elle a choisi de laisser parler les armes sous la houlette des Américains. C’est un fait indéniable. Qu’avons-nous récolté ? Tout simplement le mépris et la haine des populations de tous les pays où se sont engagé militairement les Français conjointement avec l’OTAN et donc avec les Américains, en particulier au Moyen-Orient et dans des conditions hautement contestables.
Qui porte la responsabilité des attentats terroristes de la semaine dernière à Paris ? Nicolas Sarkozy, pour avoir réintégré l’OTAN. Qui est responsable de la crise économique actuelle en France et en Europe avec les sanctions imposées à la Russie par la Maison-Blanche à la suite des évènements d’Ukraine ? Sarkozy et son successeur Hollande.
Nous n’avons même pas le droit de nous plaindre ou de nous lamenter à propos de ces attentats – et il y en aura d’autres – car nous avons mis au pouvoir depuis des années par nos bulletins de vote des gens incompétents. En bref, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, seul le Général de Gaulle a su, de par son analyse visionnaire de la géopolitique, orienter la France dans une politique étrangère digne et efficace. Depuis, la France n’a fait que dériver dans la médiocrité et la servitude. Nous ne faisons que récolter les fruits sanglants des erreurs de nos politiciens … La France est devenue l’ombre d’elle-même.
http://fresques.ina.fr/de-gaulle/fiche-media/Gaulle00113/conference-de-presse-du-21-fevrier-1966.html

5 réflexions au sujet de « La France n’est plus que l’ombre d’elle-même … »

  1. Sarkozy qui est aussi responsable du grenelle de l’environnement et du banissement des ogm dans notre pays (pour apeser les tensions contre le nucléaire disait-il ,un vrais président n’est il pas censé prendre des décisions non pas en fonction des groupes de pressions mais en fonction du bienfait que ses actions apporte pour son pays?enfin je dis ça je dis rien vu qu’ils s’en foutent tant qu’ils brossent dans le sens du poil les électeurs)

  2. J’ai, avec beaucoup d’attention et de plaisir, écouté la conférence de presse du Général. Quel visionnaire et comme il avait raison. Nous voilà de nouveau arrimés aux USA intégrés à l’OTAN par la faute de Sarkozi. Quant à l’Europe, de Gaulle faisait bien d’attirer notre attention sur la perte de souveraineté qu’il pouvait en résulter. Il ne manquait pas d’humour et avait le sens de la répartie. Et sur le Viêt-Nam il était bien clairvoyant.

    • En effet, un monument de l’histoire.
      C’est le passé et aujourd’hui, les politiciens sont vendus aux puissances financières. Souvenez-vous que De Gaulle payait ses faux-frais de sa poche. Il avait un profond respect pour la France dont il consultait les citoyens par référendum régulièrement. C’était une admirable forme de démocratie.
      Aujourd’hui les politiciens ne sont que des marionnettes au service des puissances de l’argent. Nous sommes en marche vers un apocalypse ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s