Plaidoyer pour une défense des fromages français AOC !

Capture d’écran 2015-10-05 à 18.02.01

Hier 5 octobre en dehors de Bloomberg Business et de Business Insider aucun commentaire dans la presse européenne, les quelques journaux en ligne que je parcours comme Le Temps, La Libre Belgique et The Guardian, rien non plus dans Les Echos et Le Figaro au sujet du TPP qui vient d’être finalisé à Atlanta ce week-end. On dirait qu’il faut alimenter le secret sur les négociations toujours en cours du TTIP. J’avais laissé sur ce blog (voir le lien) un commentaire au sujet de ces négociations qui ont pour but d’asseoir l’hégémonie de l’impérialisme américain sur pratiquement le monde entier hors Inde, Chine, Russie et une majorité de pays africains. Très brièvement le TPP met en place une clause autorisant les multi-nationales américaines à ester devant un tribunal américain contre n’importe quel pays souverain qui ne respecterait pas les clauses de ce traité, sans possibilité de faire appel, en d’autres termes si une société industrielle ou commerciale d’un pays ne respecte pas les termes du traité, la justice américaine passera au dessus des lois nationales ou en d’autres termes encore, isolant encore plus la Russie et la Chine, les USA, via leurs grandes corporations internationales industrielles et financières, finiront par dominer le monde.

Le secrétaire d’Etat au commerce extérieur français Matthias Fekl a déclaré dans le Journal Sud-Ouest la semaine dernière que la France se réservait le droit de se retirer des négociations en cours pour le TTIP déplorant que la France n’avait toujours pas reçu d’offres sérieuses de la part des USA au sujet d’un certain nombre de points précis depuis le début des négociations en 2013. Par exemple la France est très attachée à ses « appellations d’origine » comme pour les fromages. Les USA ne toléreront ce système archaïque à leurs yeux que pour les vins et les spiritueux, non négociable, point barre !

Un autre point qui avait été soulevé par Jean Arthuis en 2014 est la toute puissance de l’espionnage américain qui fait fi de la souveraineté des Etats en procédant à des écoutes jusqu’aux conversations téléphoniques d’Angela Merkel. Tant que cette emprise de la NSA n’aura pas été reconsidérée à Washington, le TTIP ne pourra pas être ratifié, selon Arthuis. De plus l’emprise des grandes compagnies impliquées dans les services digitaux, Google, Facebook, Netflix ou encore Amazon auront avec ce traité les mains libres pour transformer l’Europe en une « colonie digitale », c’est d’ailleurs déjà en grande partie le cas.

Il n’y a même plus lieu de se poser une quelconque question, le TTIP ne bénéficiera qu’aux super-riches américains. Au risque de me faire taxer de complotiste, on peut considérer que l’ «affaire Volkwagen » comme les amendes infligées à la BNP relèvent de la stratégie globale d’asservissement de l’Europe par les USA. Il n’y a qu’à constater avec quelle rapidité la justice américaine s’est emparée de l’ « affaire VW » pour obtenir le maximum de monnaie quitte à détruire l’économie allemande. La justice américaine se place déjà au dessus des lois nationales, elle n’a aucun compte à rendre à qui que ce soit car sa mission est justement de collaborer à la mise en place de l’hégémonie impérialiste des USA sur le reste de la planète.

À l’aide d’une propagande scandaleuse organisée tambour battant par la CIA, la Maison-Blanche a réussi à éloigner l’Europe de la Russie, un partenaire commercial naturel, et ses manœuvres ayant consisté à mettre en place un régime fantoche fasciste à Kiev relèvent de la même approche (au fait où en est l’enquête sur le vol MH17 ?) *. Des voix isolées comme celle de Fekl ou Arthuis suffiront-elles à faire prendre conscience aux dirigeants européens du danger de la conclusion des accords TTIP ? Inutile de compter sur Cameron qui est un pro-américain viscéral, mais quelle pourra être à terme l’attitude de la Chancelière allemande, elle qui dispose (encore) d’un certain pouvoir avant une descente aux enfers de l’économie allemande ?

Il est temps de réagir : Monsieur Hollande, défendez les fromages français, non pas seulement pour le bien des petits producteurs régionaux de fromages qui n’appartiennent pas encore à General Food, Unilever ou Philip-Morris, mais également pour le bien de tous les citoyens français et européens !!!

* À propos de l’enquête sur le regrettable mitraillage de l’avion de Malaysia Airlines MH 17, la famille royale hollandaise qui est partie prenante dans les agissements du WWF et de Greenpeace, organisation domiciliée en Hollande, ne peut pas prendre le risque de voir révélée au grand jour qui sont les auteurs de ce crime contre l’humanité que constitue ce vol MH 17. Chers lecteurs, lisez ou relisez l’excellente enquête dont j’ai laissé le lien sur ce blog … Aucun soupçon n’est plus permis !

Source : Bloomberg Business

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/06/20/reflexions-sur-le-ttp-le-ttip-et-le-tisa/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2014/10/10/et-si-on-reparlait-encore-de-malbouffe/

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/31/89/29/Etude-sur-la-nature-des-mouvements-ecologistes/Etude-sur-la-nature-des-mouvements-ecologistes.pdf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s