Répartition des réfugiés: l’Europe s’est couverte de honte

Capture d’écran 2015-09-15 à 13.30.17

Berlin – Le vice-chancelier allemand, Sigmar Gabriel, a estimé mardi que l’Europe s’était couverte de honte après l’échec la veille d’une réunion ministérielle à Bruxelles sur la répartition des réfugiés au sein de l’Union européenne. ( … ) (©AFP / 15 septembre 2015 11h45)

L’Europe dans son ensemble récolte les fruits de ce qu’elle a semé de par le monde en suivant aveuglément les Américains dans leurs entreprises guerrières. Depuis septembre 2001, les Américains ont attaqué et assassiné les citoyens de 9 pays : Irak, Afghanistan, Yémen, Syrie, Somalie, Ethiopie, Soudan, Libye et Pakistan en destituant des leaders politiques le plus souvent mis en place démocratiquement, en finançant des guerres civiles et bien d’autres coups tordus pour y installer la démocratie et la liberté selon le modèle américain …

Quelle est la situation aujourd’hui ?

Afghanistan : 2590000 personnes ont fui leur pays, Irak : 370000, Syrie : 3880000, Somalie : 1100000 et Yémen : 130000 pour l’instant (données datant de 2014). Le HCR estime que près d’un million de Libyens vivent précairement en Tunisie. Au total, et ce n’est qu’une estimation qui date d’un an, plus de neuf millions de réfugiés ont été générés par les interventions américaines dans ces pays. Le même HCR considère que près de 20 millions de personnes sont déplacées dans leur propre pays en quittant les zones de combat. Après avoir semé la terreur et tué aveuglément des civils avec des armements non conventionnels comme les drones qui n’ont jamais été reconnus par les conventions internationales ad hoc, en utilisant des bombes à fragmentation pourtant interdites ou pire des bombes incendiaires contre les civils sous prétexte que ces dernier hébergent des terroristes – selon la définition de la Maison-Blanche – c’est maintenant à l’Europe de s’occuper des réfugiés et c’est bien normal puisque l’Europe sous couvert de l’OTAN a « collaboré » avec le terrorisme américain.

Sous prétexte d’instaurer la pax americana et la démocratie dans ces pays, les USA restent pourtant les alliés indéfectibles d’un des Etats les plus archaïques au monde en termes de liberté individuelle et de droits de l’homme (et de la femme), l’Arabie Saoudite, dont l’obscurantisme législatif n’a même pas besoin d’être rappelé ici. Tout simplement parce qu’il y a beaucoup d’argent dans ce pays et qu’il est un excellent client du complexe militaro-industriel américain. Les Américains ont soutenu la rébellion en Syrie considérant qu’Assad était un tyran qu’il fallait éliminer avec une grosse tare qui entache sa réputation auprès des néo-conservateurs du Congrès et du Sénat, la Syrie est un allié de la Russie ! Aujourd’hui, en Afghanistan, en Irak et en Syrie comme en Libye c’est le chaos. Le terrorisme financé par la CIA et l’Arabie Saoudite s’est répandu dans toute la région et au-delà …

Les Américains ont détruit des pays entiers au nom de la démocratie avec la complicité de l’Europe. Pire encore les Américains se sont arrogé le droit de rançonner des banques tant américaines qu’européennes sous prétexte qu’elles avaient fait des « affaires » en dollars avec des pays inscrits sur la « liste noire » de la Maison-Blanche. L’Amérique s’est approprié le monde entier au nom de la démocratie alors que ce concept est hautement contestable aux USA même avec la violation des libertés individuelles (Patriot Act et NSA) et la violence policière omniprésente. L’Europe, abject vassal des USA, ne s’entend pas sur les quotas de réfugiés à attribuer à chaque pays alors que la Jordanie (sous perfusion américaine) en accueille 4,8 millions et le Liban près d’un million (données du HCR récentes). Et cerise sur ce gâteau sanglant, le Turc Erdogan en profite pour faire diversion et continuer à massacrer les Kurdes avec naturellement de l’armement américain.

C’est ça la démocratie à l’Américaine, d’abord du sang et des destructions systématiques et ensuite le chaos. Que les Européens se débrouillent avec les réfugiés fuyant les massacres fomentés par les Américains, ce n’est pas le problème de la Maison-Blanche. Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat Européens, assumez vos erreurs, le temps est venu pour l’Europe de se désolidariser de ces criminels au pouvoir à Washington !

Note : les données relatives aux réfugiés proviennent du HCR pour l’année 2014 (illustration), la situation a empiré significativement depuis ces dernières statistiques lugubres : http://unhcr.org/556725e69.html#_ga=1.120039752.1140273933.1441369136

Une réflexion au sujet de « Répartition des réfugiés: l’Europe s’est couverte de honte »

  1. Les USA dont 1% de la population trime dans des prisons privées. Essentiellement des hommes blacks en âge de travailler. Pays qui a donc insidieusement rétabli une forme d’esclavage et de ségrégation qui n’avait jamais été totalement abolie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s