IPCC AR6 : un concentré de mensonges

La parution du dernier rapport de l’IPCC que seuls quelques curieux courageux lisent comporte un résumé destiné aux décideurs politiques et celui-ci est un chef-d’oeuvre de désinformation scientifique. Pour preuve le graphique ci-dessous qui est un résumé de tous les mensonges accumulés depuis la création de cet organisme.

L’examen détaillé de cette illustration présentée par les « experts » de cet organisme onusien montre déjà trois fraudes : la disparition de l’optimum climatique médiéval (950-1250), ce qui a été observé depuis 1850 provenant essentiellement des analyses des carottes glaciaires réalisées au Dôme C en Antarctique sont erronées puisqu’il faut au moins 250 ans pour être certain que la glace s’est stabilisée, tous les spécialistes s’accordent sur ce point et enfin le segment vertical figurant sur la gauche de cette illustration indique « la plus chaude période depuis 100000 ans ». Quels « proxys » ont été utilisés pour la construction de la courbe des faits « observés » depuis 1850, personne n’est capable d’apporter des précisions. Tout est faux dans ce graphique. Au cours du Dryas récent, il y a 15000 ans les températures étaient supérieures de plus de 2 degrés à celles d’aujourd’hui.

La fameuse courbe en crosse de hockey a donc de nouveau fait son apparition et ce rapport est encore une fois un instrument de propagande pour que les décideurs politiques se trouvent libérés de toutes contraintes pour imposer des mesures dévastatrices de sobriété énergétique. En effet, ce graphique ne figure que dans le résumé à l’usage des décideurs politiques mais est absent du rapport lui-même selon l’analyste du climat Steve MnIntyre qui s’étonne de cette quasi forfaiture ( https://climateaudit.org/2021/08/11/the-ipcc-ar6-hockeystick/ ).

Ingrid Vesterlund, élue suédoise et membre du parti centriste, s’est émue de cette supercherie et a déclaré que ce rapport n’était qu’un pamphlet de propagande politique destiné à affoler les populations. Pour elle, ce qui ressort de ce rapport est qu’il est catastrophiste qu’il s’agisse du Soleil, de la pluie, du vent, de la mer ou de l’eau des rivières : tout est devenu source de préoccupation en raison du dérèglement climatique. Madame Vesterlund a été exclue de son parti pour propos mensongers et extrémistes, on croit rêver, quand elle a déclaré que ce document ne servait que l’agenda de l’ONU pour imposer à tous les peuples une baisse conséquente de leurs émissions de carbone (lien en fin de billet). Paradoxalement le Président Biden a mis un frein à la production de gaz de roches mères et à la production de pétrole domestique et il a demandé aux membres de l’OPEP+ d’augmenter leur production car son pays allait de nouveau devenir importateur net d’hydrocarbures. Aussi longtemps que ces fonctionnaires de l’ONU continueront à être payés par les gouvernements du monde entier ils auront tout le loisir de produire des torchons indignes d’un scientifique honnête. On vit dans un monde étrange … Lien : https://summit.news/2021/08/12/swedish-politician-who-called-un-climate-report-scare-propaganda-forced-to-resign-from-party/

9 réflexions au sujet de « IPCC AR6 : un concentré de mensonges »

  1. Ping : IPCC AR6 : un concentré de mensonges – Qui m'aime me suive…

  2. « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge. Répété dix mille fois, il devient la vérité » – Adolph Hitler. Joseph Goebbels a mis en pratique cette maxime, en prenant le contrôle des médias, en créant une atmosphère anxiogène pour susciter l’intérêt de tous, et en utilisant des « slogans puissants, simples et répétitifs ». Ce sont ces principe de la propagande en temps de guerre qui ont été repris avec beaucoup de succès par la publicité en temps de paix. Même les documentaires américains utilisent ces ficelles : musique inquiétante, on fait succéder à l’écran tour-à-tour en gros plan des témoins qui parlent tous de la même chose, sans pause entre chacun de ces intervenants pour éviter de prendre le temps d’analyser leurs témoignages. Répétition. Conclusion. Le message est rentré dans le cerveau du téléspectateur à coups de maillet subtilement assénés. Macron fait la même chose que Goebbels : il contrôle la presse et la télévision, crée une ambiance psychogène et fait en sorte que la vérité élyséenne soit martelée 24 heure sur 24 dans tous les médias possibles.
    Le GIEC a utilisé ce procédé connu et redoutablement efficace bien avant l’actuel locataire de l’Elysée, et c’est grâce à ce travail de sape de la vérité scientifique que tout discours sensé avec n’importe quel quidam croisé dans la rue est devenu strictement impossible : les évangiles climato-réchauffistes sont tellement ancrées dans les cerveaux que c’est devenu un blasphème de remettre en cause cette certitude que nous allons tous brûler sous le soleil de Satan, à cause de nos émanations diaboliques de CO2.
    Même quand l’été est froid et humide comme en 2021. Même quand les agriculteurs voient leurs récoltes de blé et de colza dans l’hémisphère nord chuter dramatiquement en qualité et en quantité (https://www.lafranceagricole.fr/actualites/cultures/marche-des-grains-les-prix-des-cereales-et-du-colza-explosent-1,0,3786189732.html ) et que dans l’hémisphère sud, les récoltes de maïs ont eu à subir un sort similaire à cause d’une descente d’air polaire dans certains pays immenses comme le Brésil.
    Il suffit qu’il y ait des incendies -classiques dans certaines régions de la Méditerranée à cette période de l’année- pour que l’ensemble des médias crie en coeur au réchauffement.
    Tout est bon pour continuer à marteler les mensonges.
    Malheur à celui ou celle comme Mme Vesterlund qui s’avise de remettre le dogme en question : la Terre est plate, un point c’est tout, sinon, c’est le bûcher ! Non, mais oh ! 🙂

  3. : » » » » » la Terre est plate, un point c’est tout, sinon, c’est le bûcher «  » » » »
    J’aime pas qu’on remette à la mode le terme de terra platiste parce qu’il a resurgit à propos d’un lapsus de Vincent Courtillot qui est un académicien climatosceptique et géophysicien que j’admire parce qu’il a le courage de faire de la science, de la vraie , comme le faisait Claude Allègre avant son accident

    • Apparemment, vous ne savez pas lire ou vous ne comprenez pas l’ironie.
      Qui a parlé de Vincent Courtillot pour qui j’ai le plus grand respect et qui a été un des rares scientifiques a dénoncer le fait que les moyennes de températures pratiquées par le GIEC sont une hérésie en thermodynamique ? Certainement pas moi. Relisez-vous et détendez-vous, vous m’avez l’air d’être un peu perturbé.
      C’est la chaleur qui vous met dans cet état là ? 🙂

    • Pourquoi seuls les sceptiques pourraient-ils être traités de terra-platistes?
      C’est pourtant bien un terra-platiste qui s’est écrié « la science est régée », non?

      • Je pensais à Giordano Bruno en écrivant ça…Il fallait qu’il accepte que la Terre soit plate et au centre du monde…au lieu de ça, il a préféré finir grillé par la Sainte Inquisition comme une chipolata sur un barbecue géant, en disant que la Terre est ronde, qu’elle tourne autour du soleil et qu’il existe une infinité de planètes comme la Terre dans l’univers. C’était en 1600 à Rome. Des fois, dire ce qu’on pense, même si c’est juste, c’est pas très bien payé 🙂

  4. Il faut aller voir la courbe de Loehle dans Préat (site SCE, 2019):
    Courbe d’évolution des températures établie SANS l’utilisation de la dendrochronologie (Loehle, 2007). L’Optimum climatique médiéval et le Petit âge glaciaire sont bien caractérisés, ce qui n’était pas le cas avec la courbe en crosse de hockey (Mann et al. 1999).
    La « température moyenne globale » est de 0,3°C supérieure à celle du 20ème siècle (Loehle 2007, sur base des compositions isotopiques de l’oxygène du forage GRIP, de séries marines – mer des Sargasses, Caraïbes…- et de stalagmites de grottes d’Afrique du Sud, de Chine, des rapports Mg/Ca de séries marines, des organismes planctoniques -diatomées-, des pollens de séries lacustres etc…).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s