Pour ce 15 août 1971 merci Monsieur Nixon !

Réflexions personnelles. Depuis le 15 août 1971 le dollar n’est plus adossé à l’or sur décision du Président américain Richard Nixon. Que s’est-il passé depuis ? Les Américains n’ont jamais cessé d’inonder l’ensemble des économies mondiales de dollars dévalués. La mise en place du système SWIFT, l’emprise impérialiste des Etats-Unis sur l’Europe via l’OTAN et sur la Corée, le Japon, Taïwan et les Philippines, pays dont l’armée américaine profite encore aujourd’hui de l’implantation d’installations militaires, certaines d’entre elles nucléarisées, avec un droit de regard sur le fonctionnement économique et social de ces pays alors la décision de Nixon prend une toute autre signification. Il s’agit de la construction de l’hégémonie américaine sur tout le monde occidental en incluant les pays d’Asie libérés ou vaincus à la fin de la deuxième guerre mondiale cités ci-dessus. J’allais oublier la Thaïlande où plusieurs installations militaires américaines sont encore pleinement opérationnelles. L’Américain moyen de l’Arkansas ou du Minnesota n’a pas ressenti d’effet de ce bouleversement de la politique monétaire américaine dans sa vie quotidienne, son billet vert est resté le même mais depuis lors tous les pays, autres que les USA, se sont retrouvés contraints d’utiliser le dollar US dans toutes leurs transactions trans-nationales. Les institutions financières américaines ont ensuite été pratiquement contraintes d’internationaliser leurs activités et je pense ici, dès la mise en place par les Etats-Unis à la fin des années 1980 des systèmes de communication adéquats, aux systèmes de cartes de crédit largement dominés par les Américains, comme par exemple VISA, MASTERCARD et AMEX, et pourquoi ? Afin que les USA puissent contrôler toutes les transactions commerciales de quelque volume que ce soit dans tous les pays et en temps réel. Les progrès de l’informatique et la mondialisation du réseau de communication ont accéléré ce processus d’emprise totale des Etats-Unis sur l’ensemble des pays du monde.

La décision de Nixon avec ses conséquences fut dissimulée par des événements conjoncturels. Dès 1965 De Gaulle avait exigé de l’or en contrepartie des dollars accumulés par la Banque de France (à cette époque la balance commerciale français était positive !). La Bank of England osa la même manœuvre en 1970, ce qui fit réagir la FED et cette décision de Nixon fut ainsi expliquée : ou bien le dollar restait adossé à l’or et les réserves d’or de la FED allaient s’évaporer rapidement ou bien la parité dollar/or de 35$/once était annulée. Mais cette décision cachait le grand dessein impérialiste américain que les financiers de la City de Londres pressentaient. Le monde se trouvait alors en pleine « guerre froide » et personne n’osa réagir. La chute du mur de Berlin, pour faire un raccourci historique, rebattit les cartes géopolitiques et au fil des années les émergences de la Chine et de la Russie et l’enlisement bureaucratique de l’Europe (voulue et souhaitée par les USA) ont fait le reste. Note. Je rappelle que les principales cartes de crédit américaines, majoritairement VISA, traitent aujourd’hui plus de 100000 transactions par seconde 24/24 heures.

Aujourd’hui, 50 ans après la décision de Nixon, deux pays et non des moindres ont choisi d’adosser leur monnaie (sur le marché international mais pas chez eux) sur l’or. Il s’agit de la Russie et de la Chine qui ont compris l’entourloupe américaine et ne cessent d’augmenter leurs réserves d’or. Pourquoi donc avoir fait ce choix puisque l’or est qualifié de « relique barbare » ? Tout simplement pour permettre au rouble et au yuan d’acquérir une certaine crédibilité sur les marchés mondiaux et dans le même temps parce que n’importe quelle personne censée sait que l’or est une valeur immuable car ce métal est rare depuis des temps immémoriaux. Le dollar a perdu 85 % de sa valeur par rapport à l’or, pour l’euro c’est presque pire encore et c’est d’ailleurs l’une des principales raisons de la quasi absence de l’euro dans les transactions internationales car les réserves de la BCE ne sont que du papier sans valeur intrinsèque. Pourquoi les Américains cherchent par tous les moyens à attaquer la Chine et la Russie sur le plan psychologique en colportant des fausses nouvelles, Navalny par ci, coronavirus par là, tout simplement parce que l’administration américaine sait que les jours du dollar sont comptés. La véritable inondation du monde entier de monnaie américaine dévaluée a ouvert la porte à toutes sortes d’excentricités boursières et permis l’édification de fortunes obscènes tout en appauvrissant les populations. Des spéculations sur les matières premières, l’énergie, les services (dont les services hospitaliers comme on a pu le constater lors de la pandémie coronavirale), et des conflits fomentés par les Etats-Unis dans des pays qui ne les concernent pas au nom de la démocratie, tout cela a contribué à ternir l’image des USA mais surtout du dollar qui est la monnaie parallèle du Pakistan au Pérou et de l’Afrique du sud à l’Egypte, affaiblissant de ce fait les économies des pays qui, naïvement, croyaient que le dollar allait être leur sauveur. Qu’on se souvienne ici de l’Argentine, bon élève de Washington, devenue un pays de seconde zone par la seule volonté de la Maison-Blanche. Très peu de pays ont osé se rebeller contre les Etats-Unis mais la France est une exception avec De Gaulle qui osa mettre tous les GIs dehors et rompre avec l’OTAN puis de Villepin qui vota au nom de la France contre l’intervention américaine en Irak. La France a d’ailleurs payé très cher cette intervention mais détailler cet épisode m’entrainerait trop loin.

La carte économique du monde se redessine mais qu’en est-il dans ce nouveau paysage du Japon, toujours considéré comme la troisième économie mondiale ? Par de nombreux aspects le Japon reste toujours un Etat vassal des Etats-Unis. Priée par l’administration américaine de souscrire aux emprunts américains, la BoJ est censée rétrocéder ses dollars contre des T-bonds auprès de la FED, et de ce fait le Japon est l’un des premiers créanciers des USA avec paradoxalement la Chine qui croule également sous les dollars et les T-bonds. Le Japon accueille sur son territoire une quinzaine d’installations militaires américaines et ce pays est également contraint pour des raisons qui m’échappent toujours d’acheter des denrées alimentaires américaines que les Japonais ne consomment pas comme par exemple du riz. Dire que le Japon est une démocratie, c’est exact, mais c’est aussi un pays qui ne peut pas faire ce qu’il veut car les Américains veillent. Par exemple le Japon a été contraint d’acheter des thérapies géniques américaines pour combattre le SARS-CoV-2 avec interdiction d’acheter le vaccin chinois qui, lui, est un vrai vaccin au sens traditionnel du terme, conséquence 900 morts depuis le début de la campagne toute récente de vaccination. Mais pour ce qui concerne les investissements à l’étranger du Japon compte tenu de sa balance commerciale pléthoriquement excédentaire les Etats-Unis n’exercent pas trop leur droit de regard sauf s’il s’agit de pays ennemis des Etats-Unis.

Après 50 ans combien de temps encore l’hégémonie du dollar et les lois extraterritoriales américaines qui y sont liées, un sommet de la mauvaise foi et des manigances américaines dignes des plus grand criminels des années 1930 à Chicago, pourront-elles perdurer ? Pas très longtemps selon mon humble avis. Et ceci pour de multiples raisons mais je me contenterai de faire mention ici de seulement les deux principales arnaques créées par la FED suivie ensuite par diverses banques centrales depuis la crise de 2008. Cette crise révéla, à la faveur de l’argent facile créé par les banques centrales, la mystification des organismes bancaires créant des produits financiers artificiels pour réaliser le maximum de profits mais l’édifice s’est effondré et le problème central de cette crise financière n’a jamais été résolu alors qu’il était issu des banques américaines et tous les pays de l’OCDE ont payé pour les exactions des banques américaines. La deuxième raison est l’apparition des taux d’intérêts négatifs qui défient la logique la plus élémentaire, une situation jamais vécue dans l’histoire de l’humanité depuis que la notion de monnaie existe. Il n’y a pas de doute ce système ne pourra pas survivre à une nouvelle crise inévitable.

Quelle sera l’allumette qui enflammera et réduira en cendres le système financier mondial piloté par Wall Street ? Une crise financière mondiale infiniment plus profonde que celles de 2008 ou encore des dot.com et y compris de 1929. Le dollar ne survivra pas à une telle crise. On ne connait pas qui ou quoi mettra le feu à cette allumette, peut-être un non-évènement demain matin ou dans un mois, mais certainement au cours des douze prochains mois. Les temps vont donc être difficiles mais le seul espoir sera de balayer l’hégémonie du dollar et de dire merci à Nixon qui aura finalement favorisé la mort de l’impérialisme monétaire américain et de l’impérialisme américain tout court.

Si on relit l’histoire, celle qui n’a pas été réécrite par les politiciens, les deux dernières guerres mondiales ont eu pour origine des problèmes monétaires. La première guerre mondiale vit son origine dans la suppression de la parité franc français/or, si je me souviens bien, et la deuxième guerre mondiale, du moins en Europe, eut pour origine le traité de Versailles qui provoqua une hyper-inflation en Allemagne et la montée du nazisme. Alors aujourd’hui si cette crise financière aboutit à une guerre, celle-ci conduira inévitablement à une disparition de toute vie sur la Terre, les trois principaux protagonistes de cette future crise, les Etats-Unis, la Russie et la Chine étant des puissances nucléaires. En pensant protéger les réserves d’or des Etats-Unis vous avez aussi préparé la ruine du système dollar, Merci Monsieur Nixon …

9 réflexions au sujet de « Pour ce 15 août 1971 merci Monsieur Nixon ! »

  1. bonjour,
    une erreur que l’on rencontre assez souvent consiste à dire que l’hyperinflation de weimar est la source de la montée de Hitler..
    pourtant ,si cette hyperinflation est bien due a l’importance insoutenable des dommages de guerre,il n’y a rien en lien avec l’ascension de AH..
    Lapogée de l’hyperinflation s’est produite entre juin et decembre 1923..

    A cette epoque le NSDAP etait tres confidentiel (50000 adherents) et le putch de la brasserie à Munich en novembre 1923 a completement raté et Hitler restera en prison jusqu’en 1925…

    par contre le redressement de l’economie allemande sera soutenue par l’afflux de capitaux US jusqu’en 1929 et la crise de WStreet

    Pour sauver les meubles les banques US rapatrient les capitaux ce qui provoque la grande depression par assechement des liquidités ,phenomene beaucoup plus desastreux que l’hyperinflation ,et l’arret complet des industries…
    c’ets dans cette periode que le NSDAP prend de l’influence en aidant les plus defavorisés..

    De plus le chancelier Brûning refuse d’imprimer de la monnaie de peur de retomber dans l’hyperinflation et maintient l’austerité..

    et c’est dans les années 30 que se passe l’envol du NSDAP et de AHitler qui arrive au pouvoir en 1933

    finalement la raison monetaire habituellement invoquée et exactement à l’opposé de la realité.

  2. Attention, c’est l’Argentine qui s’est mise dans le pétrin en empruntant à tout va en irresponsable.
    Les socialopes, y a pas à dire, c’est tragique-

  3. Le fin de l’adossement du dollar américain sur l’or par Nixon : oui, l’ami Nixon a constaté que les USA étaient ruinés après la folle course à l’espace des années 60 et la guerre du Vietnam. Il a donc trahi les accords de Bretton-Woods qui ont permis de faire du dollar la monnaie de référence des échanges internationaux, ce qui revenait à faire accepter par le monde entier en 1972 une monnaie de singe sans contrepartie (il a souvent été question des réserves en or de Fort Knox dont on ne sait rien, cet immense coffre-fort qui abrite aussi les réserves de beaucoup d’autres pays qui ne reverront probablement jamais tout ou partie de leur or). En clair, on fait des transactions en dollar sans connaître sa valeur réelle. Les USA ont donc à partir de ce moment là émis du papier n’ayant qu’une valeur basée sur la « confiance » mais surtout la « contrainte » (SWIFT, extraterritorialité du droit US, OTAN, NSA, même l’Internet est contrôlé par l’ICANN et les 13 serveurs racines gérés par les US). Tout Etat qui se mettrait en tête d’utiliser une autre monnaie d’échange internationale que le dollar se voit sanctionné manu militari : voir les exemples édifiants de l’Irak puis de la Libye. La FED, la banque centrale US, a trouvé une combine pour maintenir le dollar à des niveaux élevés : il rachète toutes les dettes du marché avec de la monnaie de singe, ce qui permet d’éviter que les bons du trésor achetés par de nombreuses banques centrales étrangères ne s’écroulent, et cerise sur le gâteau, en rachetant les actions du marché, elle crée de la rareté et les fait monter, ce qui fait que nous vivons dans une économie mondiale en pleine crise, que les sociétés qui créent de la richesse comme les PME et les TPE plongent, mais que les grosses sociétés cotées voient leur valeur exploser : les très riches deviennent encore pus riches, les autres : circulez, y’a rien à voir. On assiste ainsi à la destruction systématique des classes moyennes qui sont issues et qui ont fait le succès des 30 glorieuses. Le Covid est là pour faire passer la pilule de la crise économique. Ce système n’est évidemment pas tenable, il va imploser.
    On se saurait affamer une vache laitière performante et lui demander de produire dans le même temps ses 30 litres de lait par jour. Le troupeau voyant cela, va casser les barrières et fuir dans les prés voisins pour se nourrir. Avec les sociétés humaines, c’est pareil : les gens vont descendre dans la rue et commencer à tout casser. Il suffit de regarder, non pas les médias officiels propagandistes, mais les médias alternatifs comme Odyssee, pour voir que les gens ont déjà commencé à manifester dans le calme un peu partout dans le monde : Berlin, Rome, Paris, Londres, etc…la colère gronde. C’est presque planétaire, plus précisément occidental.
    A partir du 4 septembre 2021, le tempo va s’accélérer…en France et ailleurs. 🙂

    • Toujours très justes et bien écrits vos commentaires complètent souvent à propos les billets de notre hôte.
      Entièrement d’accord en ce qui concerne l’or et le dollar.
      J’ajouterais que le dollar est adossé à la puissance militaro-industrielle des US.
      En gros c’est: vous faites confiance au dollar, monnaie de référence pour les échanges OMC ou on vous casse la gueule ! c’est aussi simple que ça.
      Plus facile à gérer que Bretton-Woods et surtout beaucoup plus efficace car comme vous l’expliquez si bien, parfaitement adapté au fonctionnement de Wall Street et de la City.

      • Magnifiquement résumé, merci 🙂
        Je la note celle-là : « Vous faites confiance au dollar, monnaie de référence pour les échanges OMC ou on vous casse la gueule ! C’est aussi simple que ça. » …Excellent !

  4. Curieux que vous évoquiez le feu (une allumette ?) qui déclenchera la crise finale et la destruction du dollar.
    Certains pensent que cela va permettre la naissance d’une monnaie mondiale, une cryptomonnaie pour être précis, appelée Phoenix: en gros le dollar renaitrait de ses cendres …
    Cela va menacer les banques, car leurs services seront profondément affectés.
    Seules les plus puissantes vont survivre: la suite va être très intéressante.

  5. Ping : Pour ce 15 août 1971 merci Monsieur Nixon ! – Qui m'aime me suive…

  6. A propos d’impérialisme américain, quelqu’un a-t-il chiffré les dommages de guerre liés aux bombardements de Nagasaki et d’Hiroshima sur les populations civiles, alors que l’Etat Major militaire japonais essayait de négocier sa reddition ? Ces dommages ont-ils tenu compte des effets des radiations sur la descendance des habitants du Japon ? Ces dommages ont-ils été payés et si non pourquoi ?

  7. Ping : (Reseauinternational)Pour ce 15 août 1971 merci Monsieur Nixon – 224News.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s