Brève. La France compte 13,7 millions de centenaires !

Ce n’est pas une fake-news. C’est tellement le bordel (excusez mon expression) dans l’administration française qu’il y a en France 110 millions d’habitants, presque autant que le Japon (124 millions) dont 13,7 millions de centenaires, le Japon n’en compte qu’environ 70000, ce pays est donc largement battu dans ce domaine. Donc, le style de vie des Français est nettement plus favorable pour devenir centenaire. Le camembert ci-dessous (source IFRAP) comporte quelques erreurs mais on peut se poser quelques questions sur le fonctionnement de la France toute entière puisque tout dépend de son administration :

Capture d’écran 2019-09-05 à 18.14.18.png

 

20 réflexions au sujet de « Brève. La France compte 13,7 millions de centenaires ! »

  1. Il me semblait qu’à ce jour la France comptait environ 72 millions d’habitants dont grosso-merdo un peu moins de 20.000 de centenaires en France (record absolu dans le monde en passant).
    Mais apparemment, j’ai dû méchamment me tromper… 🙂

    • Anecdote : quand je travaillais dans le 13e à Paris, on me parlais de ce quartier chinois dont on voyait très peu de décédés.
      En généralisant, on peut comprendre que les cartes vitales ne sont pas rendues à la SECU et qu’ainsi, selon cet organisme, on compte bien plus de français et d’un âge avancé !
      Avouons que 38 millions d’âmes encore en chair devrait faire réfléchir les matérialistes sur l’immortalité physique 😉

      • Le plus drôle est que le ministère de l’économie et des finances a une annexe sur le Boulevard Vincent Auriol dans le 13ème…annexe que j’ai visitée un grand nombre de fois quand je défendais par exemple l’emploi de certaines substances chimiques naturelles (interdites uniquement en France et autorisées partout dans le monde bien entendu) devant un parterre de mandarins universitaires aussi bornés que des mules et qui ne connaissaient strictement rien à leurs dossiers par incompétence naturelle (les nuls se cooptent tous entre eux) et par manque de préparation.
        Heureusement que je pouvais -après ces réunions stériles et chronophages- me détendre et me régaler en mangeant thaï et chinois dans un cadre agréable au « Nouveau Village Tao Tao » à quelques encablures de cette annexe de Bercy.

  2. Cela s’appelle tout simplement perdre le contrôle… Comme dans un servomécanisme s’il n’y a pas de boucle de réaction on peut prévoir de très importantes dérives. Nos gouvernants, de longue date ont supprimé la plupart des contrôles pour des motifs divers. Pour ne pas avoir de température cela a toujours été plus simple pour un dirigeant de casser le thermomètre. On nous avait promis il y a quelques temps de nouvelles Cartes Vitales sécurisées, on les attend toujours !!!

    • La dernière usine à gaz administrative est l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés). Je ne recommande à personne de perdre son permis de conduire, sa carte d’identité ou son passeport vu l’incompétence de cette organisation et de ses délais de traitement qui font passer la France pour une république bananière du quart monde.

  3. 72 Millions d’habitants me semblerais plus logique, même le chiffe de 82 me parais exagéré.
    Normalement nous devrions avoir un recensement partiel tous les cinq ans, mais il me semble que ce ne soit plus le cas depuis des années.
    Il est bien possible que les derniers gouvernements laissent ainsi se gonfler ces chiffres pour assoir une certaine position face à l’Union-européenne.
    Bien que je sois allé voir sur Wikipédia qui donne pour le 1er Janvier 2019 67,19 millions d’habitants en France, je vous y renvoie, vous y trouverez toutes les statistiques ( https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_la_France ).
    Il y a un problème parce que de 72 M. à 110 M. il y a tout de même 38 M. d’écart, ce qui n’est pas rien, surtout s’il s’agit de millions.
    Le problème devant lequel toute personne à peu près saine d’esprit se retrouve c’est la confiance qu’il peut avoir dans les institutions, sachant que l’incompétence tend à s’y développer et, ce, depuis au moins le sacre de Sarkozy, voire même à l’orée des années 90.
    En 1982, époque où celles-ci fonctionnaient correctement, même si leur déstabilisation débutait, il y avait 55 572 624 habitants aux quatre coins de l’hexagone (hi, hi, hi…)…( https://www.insee.fr/fr/statistiques/1892117?sommaire=1912926 ).
    Des un petit peu plus de 72 millions d’habitants, il est possible, de ce fait, que son nombre soit plus élevé pour diminuer le sentiment de pression immigrante, c’est pourquoi les environs de 82 M. est plausible, ceci d’autant plus que, comme tout incompétent, ceux se trouvant à la direction de l’INSEE pourraient bien avoir traficoté les résultats d’analyse.
    (Vous remarquerez que plus haut j’avais écrit que ce nombre était gonflé, ce qui montre bien notre manque de confiance grandissante dans nos institutions et qu’il puisse y avoir un sentiment d’incohérence au sein de la population, ceci d’autant plus que cette sensation de diminution et de cet accroissement des chiffres pourraient bien être concomitants.)
    Ensuite, les questions de truanderies à la sécu et autres services sociaux peuvent expliquer cette différence de 30 à 40 millions que nous retrouvons dans le billet de notre hôte, si cela s’avère être tel, j’en percevrais deux causes, la diminution drastique, en effet, du nombre de contrôleurs des services sociaux, mais aussi, en ce cas, de la volonté des pouvoirs publics de ne pas révéler le scandale, s’il y en a un, d’un détournement important des sommes engagés par les-dits services envers la population, surtout plausiblement à destination des travailleurs immigrés, personne ne pouvant en savoir, dans cette optique, la part d’immigration et de français.
    Et puis, rester dans ce flou permet aux gonzes du système d’agiter comme des marionnettes les gens de RN pour que leurs petits chouchous comme Macron soient élus, petite blague manipulatrice qui marche à chaque fois, d’ailleurs en marche, ça ne vous dirait pas quelque chose par hasard?
    Ceci pour éviter que l’Union-européenne et son espace Schengen ne se trouve directement accusée, sachant que l’un des travaux principaux du gouvernement et de quasiment tous les élus des chambres délibératives, ce pourquoi chacun sera grassement payé après son service ( s’ils ne le sont pas c’est que ce ne sont que d’infimes pigeons ), comme il en fut de Sarkozy, consiste à cacher le pouvoir réel de l’Union-européenne et de notre domination étasunienne.
    Ce qui est intéressant dans tout cela c’est que cette indétermination des chiffres qu’il nous est possible d’obtenir nous permet toutefois de formuler une série d’hypothèse reposant sur une situation préalablement définie, celle d’une désorganisation de la société.
    Certes, il serait possible de faire reposer l’entièreté de l’état de fait exposé, aux effets sociaux toujours calamiteux, sur l’immigration, ceci en un réflexe naturel et compréhensible, mais qui ne répondrait aucunement aux problèmes posés en risquant d’accroitre cette désorganisation.
    Le manque de contrôle dû au non remplacement d’un certain nombre de retraité dans les administrations provenant de décisions datant de la présidence de Sarkozy pourrait, lui aussi, nous faire porter un regard de réprobation absolu tout autant que cohérent sur son gouvernement et les deux qui suivirent, mais là encore les causes réels n’y seraient pas abordés puisqu’il ne s’agit que de sous-fifres.
    C’est, encore une fois, la toute puissance économique et politique de l’Union-européenne et d’une oligarchie avaricieuse assise sur les présupposées néolibérale de celle-ci, tous grandement défaillants, qui génèrent cette gabegie, dont celle des services sociaux n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.
    De ce fait, songer à ce que la France quitte l’union et mette ses oligarques et leurs agents en prison serait, à mon sens, le préalable à tout autre chose, puisque les causes de tout cela s’y trouvent définies ainsi.

    • Et oui, c’est bien l’Union-européenne par l’intermédiaire obligatoire de ses GOPE qui force notre pays à faire ces économies de bout de chandelle et le désorganise ainsi; ceci expliquant cela.

  4. Il serait avantageux pour les statistiques de sous estimer le nombre d’habitants par rapport aux habitants reels. Ainsi, on aurait un PIB par habitant extrêmement favorable et un PIB qui continuerait a s’accroitre simplement en raison du nombre d’habitant meme en cas de paupérisation rapide du pays, ce qui semble être le cas. Aussi, depuis que l’on a arreté, sans doute pour cette raison, le comptage effectif des habitants, je ne crois plus aucun chiffre. Qui vivra verra.

  5. Comme le PIB n’est juste que la somme des valeurs ajoutées (1), les dettes ne sont pas prises en compte.
    Ainsi, si on raisonne en pouvoir d’achat (PIB en ppa) et si on y inclut les avantages sociaux, le nombre d’habitants et les dettes, le PIB par habitant russe est supérieur au PIB de la France par français (la Russie compte 140 millions d’habitants et la France environ la moitié, la santé, l’éducation et les transports sont gratuits… le logement et l’alimentation très bon marché…l’endettement de la Russie est un des plus faibles du monde industrialisé).
    Ce ratio sera encore plus élevé si on compte les ressources en or, les ressources naturelles et si on valorise l’étendue du territoire (si les banques et de grands groupes industriels comme Solvay se mettent à acheter des terrains et des forêts, ce n’est pas par hasard).
    SI on applique le même raisonnement aux USA, ceux-ci se retrouvent très loin derrière la Chine, contrairement à ce que toute la presse économique franco-anglo-américaine ne cesse de répéter.

    (1) : la valeur ajoutée VA est un solde intermédiaire de gestion qui se calcule à partir du compte de résultats d’une organisation (VA = chiffre d’affaires – coûts de production…la mesure véritable de la performance d’une organisation n’est pas la VA mais l’EBE, l’excédent brut d’exploitation, ce qui montre au passage que la TVA, la taxe sur la valeur ajoutée de 20 % sur toutes les ventes payées par le consommateur final et pondue par le diabolique Valéry Giscard d’Estaing, est une arnaque injuste qui viole de plus totalement la devise de la république : liberté, égalité, fraternité).

    • Il me semble que l’avènement du PIB en remplacement du P N B fut précédé par l’émergence des théories néolibérales.
      Quand jeune je faisais parti de la jeunesse communiste il y fut fait un cour sur la nature de la valeur ajouté, mais j’ignorais tout, jusqu’à présent, de l’excédent brut d’exploitation.
      Ce serait intéressant de connaître ce dernier et de montrer la différence d’avec la VA.
      Enfin, si cela vous dit, cela va de soi.

      • Si l’on calcule l’excédent de richesse d’un pays en faisant la somme des excédents bruts d’exploitation des organisations publiques et privées qui font du chiffre d’affaires, au doigt mouillé, le PIB français sera d’un dixième de celui affiché par le PIB officiel.
        Et si en plus, on enlève les dettes, on s’apercevra que la croissance de la richesse de la France est très négative.
        N’importe quel gouvernement ne veut pas que ses administrés réalisent cet état de fait, bien évidemment, ce qui signifie l’incompétence totale de ses élites dirigeantes,…d’où le baratin quasi-éternel sur le PIB que 99 % des gens gobent. Pour éviter que les citoyens ne se rendent compte que leur pays s’enfonce dans la merde de plus en plus, certains états comme l’Espagne ont décidé, après avoir trafiqué toutes les statistiques comme celles du chômage, de compter la prostitution et la vente de substances illicites dans leur PIB (on fait ce qu’on peut pour cacher la misère). En France, ce n’est guère mieux. Aux USA c’est idem, voire pire puisque qu’un tiers de la population en âge de travailler ne bosse pas…ramenons cette statistique à un sixième car il y a des étudiants, des retraités précoces, des taulards, des malades, cela fait tout de même 40 à 50 million de gens qui sont dans la panade dans la prétendue plus grande économie du monde. Ce mouvement de traficotage des résultats est généralisé et ne concerne pas que l’UE ou les USA. Il concerne presque tous les pays du monde.
        C’est la raison pour laquelle les taux d’emprunt sont devenus négatifs. Histoire de cacher encore une fois la misère et l’incapacité de nos société à créer de la richesse.
        Nos élites mondiales sont constituées de gens incapables de sortir des résultats. Dans une économie capitaliste digne de ce nom, l’incapacité à sortir des résultats est sanctionnée par des licenciements francs, massifs et immédiats des dirigeants, voire leur incarcération et leur jugement en cas de fraudes.
        Le dévoiement des systèmes démocratiques liés à la gestion des états permet toutefois à élites incompétentes de s’accrocher à leurs postes et de s’y maintenir. Ce dévoiement permet à des incapables de pourrir les sociétés dont ils ont eu la responsabilité sans en répondre devant la justice.
        C’est génial, l’incompétence avec de gros salaires et avantages sans punition…pile je gagne, et face je gagne.
        Nous devrions tous être -comme feu le Général de Gaulle- en faveur d’un capitalisme industriel dont les richesses doivent d’abord rembourser les états qui permettent le fonctionnement de ce capitalisme productif, et ensuite ces richesses doivent être équitablement partagées de façon juste parmi les acteurs économiques qui composent ces états.
        Cela a bien marché pendant les 30 glorieuses avant que des petits malins aient compris que si on contrôle la machine financière, on contrôle la planète entière quitte à la tuer, ce qui ne saurait tarder.
        Pour les dévoiements du capitalisme financier qui gangrène nos sociétés, je recommande de regarder les vidéos de Charles GAVE, Olivier DELAMARCHE ou Philippe BECHADE sur le Web.

      • @theuric : petite précision sur l’arnaque du capitalisme financier actuel.

        Les français investissent via leur Etat des milliards pour créer des industries florissantes (EDF, Airbus, CEA, Areva, Alstom, SNCF, GDF, Renault, France Télécoms, etc…du moins ce qu’il en reste).
        Chaque citoyen est normalement porteur de parts du capital de ces centres de profits. Y compris nos proches qui sont décédés et qui ont contribué par leurs taxes et impôts au financement de ces groupes industriels (mince ils ne sont pas comptabilisés par Bercy mais sur-représentés par la Sécu ! LOL)
        Or, par le truchement des élections, dîtes « démocratiques » sur le plan des apparences, n’importe quelle personne qui devient le président de la République Française (en clair le PDG des groupes publics mentionnés ci-avant) peut s’autoriser la vente des parts de chaque citoyen sans demander leur autorisation (au contraire de n’importe quelle assemblée d’actionnaires de sociétés privées) et encore plus fort, ne pas rémunérer la vente de leurs de actions.
        Il privatise les groupes publics de façon unilatérale sans autorisation et sans indemnisation des actionnaires. C’est de l’ultra-communiste à l’état brut et violent. Il paraît qu’on appelle cela la démocratie. Moi j’appelle cela de l’extorsion de fonds. C’est un phénomène généralisé (privatisation des profits, nationalisation des pertes). En fait de communisme, c’est comme cela que le capitalisme financier fonctionne.
        Le capitalisme financier prospère sur cette arnaque qui a mené à l’arrivée des taux d’intérêts négatifs qui sont la négation du concept de création de richesses, et encore peu de personnes ont compris cette arnaque massive, cette spoliation généralisée des avoirs de tout un chacun… sauf les auteurs que j’ai cité plus haut (Gave, Delamarche, Béchade et consorts).
        En attendant, après moult privatisations qui auraient dû ramener des baisses d’impôts à chaque citoyen, qui n’en ont jamais vu la couleur (les vivants et les morts donc), on va avoir la privatisation des Aéroports de Paris et de la Française des Jeux…nos impôts vont encore croître et quelques oligarques vont s’en mettre encore plus plein les poches (le groupe Vinci et d’autres amis personnels de Macron, le « capitalisme de connivence » comme le dit fort justement Charles GAVE).
        Je rappelle ici une information relayée par un ancien billet de Jacques Henry sur le fait que seuls 10 milliardaires possèdent l’ensemble des médias français.
        Apparemment, tout cela ne semble ne déranger que les Gilets Jaunes.
        Ce n’est peut-être pas beaucoup, mais quand les gens prendront conscience de cette arnaque, la petite pierre qui roule amassera d’un coup beaucoup de mousse.

      • @theuric : pourquoi les anciens pays communistes (Russie et Chine) sont-ils les plus prospères aujourd’hui ?
        C’est la conclusion de mon laïus précédent : les anciens pays communistes se sont ouverts au marché et à la libre concurrence, et ils pratiquent le capitalisme productif, selon le modèle gaullien qui a si bien réussi à la France dans les années 60 (l’Etat avec sa puissance d’investissement finance de gros groupes industriels, il planifie son économie sur 5 ans comme le font toutes les multinationales privées avec leur business plans, gère sa monnaie pour prendre des parts de marché à l’export, et redistribue ses richesses à l’intérieur de ses frontières avec la plus grande équité).
        Finalement, les ex-pays communistes sont aujourd’hui des pays capitalistes productifs redistributeurs de leurs richesses nationales et les autres pays sont des pays dominés par le capitalisme financier qui n’est qu’un ultra-communisme dictatorial non redistributeur qui se fait passer pour ce qu’il n’est pas (du capitalisme).
        Bref, c’est le monde à l’envers 🙂 .
        Pour un ancien du PCF, ce truc là, ça doit être super rigolo, non ? LOL

      • Cher fromage au lait cru automate (et non pas aux tomates),
        Dans son sens originel et, pour une très très large partie de son sens historique, je ne pense pas que nous puissions parler aujourd’hui de communisme, dont l’origine du nom vient de commun, ni même de socialisme dont la sienne vient de social, c’est pourquoi le système économique absurde sous lequel nous vivons, je le nomme plutôt néolibéralisme monétariste, ce à quoi nous pouvons y rajouter oligarchique.
        Nous pourrions en faire un beau sigle, ce qui est à la mode aujourd’hui: le NMO;
        En fait, je fais état dans mon blog ( http://nouvelhumanisme.hautetfort.com/ ) d’un phénomène que j’appelle un effondrement idéologique, vous remarquerez ainsi la quasi unilatéralité doctrinale de tous les partis politiques siégeant dans les chambres législatives.
        En fait et à mon sens le communisme et le socialisme sont mort, du-moins le socialisme libertaire, soit l’anarchisme, survit-il toujours sous sa forme aujourd’hui écologiste, le blak blokisme n’étant qu’une nébuleuse à mon sens manipulée par la puissance publique.
        Ils sont morts tous deux tout simplement parce que nous commençons enfin à comprendre que de ruiner les classes-moyennes mène à la faillite des pays et que plus celle-ci est étendue, plus grande est la richesse des nations, mais ce qui mène à la ruine, toute relative s’entend, des plus riches, d’un rapport, je dirais au pif, de un, pour les plus bas salaire, à dix à quinze pour les plus haut.
        Ils disparaissent tous deux parce qu’en réaction ancienne à la toute puissance bourgeoise du XIX° siècle, ils n’avaient pas compris qu’ils ne devaient pas avoir un abord purement économique dans une idéologie étroitement distributive mais, bien plutôt politique, ce que la sociale-démocratie gaullienne proposait.
        Pauvre De Gaulle qui, en réalité, avait près d’un siècle d’avance sur son temps.
        En fait la politique se devrait, à mon sens, de reprendre pleinement ses droits et, ce, au plus vite.
        Ce que vous avez très bien montré, soit que dans notre modernité présente tout se vend à l’encan de nos richesses et patrimoine, cela ne peut que mener à l’idée qu’au plus haut de la société que les secrets d’état les plus importants peuvent aussi l’être, ainsi ne serais-je pas surpris que tous les pays pouvant se l’offrir sachent ce qu’il se passe au sein des instances dirigeantes de la France, idée qui, je vous l’avoue, m’amuse au plus haut point.
        Deux points toutefois restent, pour moi, une relative énigme:
        -Pourquoi c’est dans la classe-moyenne supérieur, les 2/3 je le pense, que se trouve la majorité des tenants du NMO, quand, à y regarder de près, ce sont ceux qui ont le plus à y perdre;
        -Pourquoi les tenants du dogme monétaristes ne se rendent-ils pas compte que, de part cette doctrine et leurs actions, ils en viennent à détruire ce sur quoi ils sont assis, soient leur richesse et leur pouvoir.
        C’est pourquoi je ne peux qu’en conclure que l’un comme l’autre de ces deux groupes sont d’une très grande sottise collective, voire individuelle, quand bien même auraient-ils suivit, pour chacun de leurs sectateurs, un bien long cursus (je vous prie de me pardonner si l’un de vos proches en serait de ce fait visé).
        Personnellement je ne me suis encore vraiment placé idéologiquement.
        Je suis patriote par tempérament et logique, démocrate par cohérence réflexive, honnête homme dans le sens ancien du terme, soit qui est dans la volonté de connaître et de comprendre, adhérant à l’UPR en réaction à la bêtise de l’époque, à l’absurde propagande médiatique et à ce que la France quitte au plus vite l’Union-européenne, mais aussi parce que je pense que c’est le seul parti politique où s’y trouve les personnalités qui sauront reconstruire le pays avec efficacité après que l’économie européenne se sera effondrée, et enfin penseur brut par nature, ce qui me fais proposer sur mon site des pistes de réflexions diverses sur toutes sortes de sujets.

      • @theuric : excellent commentaire bien argumenté, 20/20, bravo et merci ! 100 % d’accord 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s