Brève. Nostalgie …

Il y a exactement deux ans, à quelques jours près, je me trouvais quelque part au dessus de la Sibérie de retour du Japon vers l’Espagne, c’était le 17 décembre 2019. Je pense tous les jours à cet événement qui est devenu d’une extrême importance dans ma vie. Depuis, j’ai été contaminé par le coronavirus et je souffre toujours des conséquences dites « longues » de cette infection. Selon diverses études relatives à ces petits tortillons d’ADN que l’on appelle des télomères j’aurais vieilli de 4,8 années et j’ai perdu deux années sans voir ni mon fils ni mes petits-enfants franco-japonais ni son épouse ni sa belle-famille admirable.

Mon souhait de vieillard est de pouvoir retourner au Japon dès que possible et de ne jamais revenir en Europe. D’ailleurs mes jours sont comptés et je n’alimente aucun scrupule en décidant d’aller mourir au Japon, peu m’importe. En ce jour anniversaire je voulais laisser divaguer mes pensées sur mon blog …

Si en mars 2020 nous avions été informés de l’imminence d’une pandémie j’aurais pris le dernier avion pour Tokyo. J’ai perdu deux années irremplaçables de ma vie à me trouver confronté à des médecins totalement incompétents qui n’officient que pour faire des actes, du chiffre, dans un univers entièrement informatisé kafkaïen où le malade est un numéro qui doit se plier au « protocole » qu’il est impossible de transgresser. En 13 ans jamais un médecin généraliste du système public de santé local, ici en Espagne, n’a osé prendre ma tension artérielle, jamais aucun médecin ne m’a ausculté, à croire qu’ils ignorent ce qu’est un stéthoscope. Vous comprendrez, chers lecteurs, que cette médecine moderne hautement administrative et informatisée n’est pas pour moi.

Autant aller consulter un vétérinaire ! Quand je constate les imbécillités d’un Laurent Alexandre qui prétend sur les plateaux télévisuels qu’il faut informatiser la médecine et que des algorithmes de qualité irréprochable permettront d’atteindre, enfin, une médecine sans faille j’ai tout simplement envie de pleurer en me souvenant que lorsque j’étais enfant le médecin de famille prescrivait une bonne soupe d’oignons et un cataplasme à la moutarde quand j’étais fiévreux. Je ne reverrai jamais aucun médecin d’ici aux Canaries ni de France et j’irai mourir au Japon.

Deux années sacrifiées dans l’isolement mais à mon âge ce sont plutôt quinze années de perdues et tout ça pour satisfaire des décideurs politiques qui ont pris des mesures dignes du plus dur régime totalitaire pour n’arriver qu’à des résultats décevants en termes de maîtrise de cette épidémie. Et la propagande reprend de plus belle avec le nouveau mutant omicron, je suis tout simplement envahi par le dégout pour ne pas dire la haine. En prenant comme espérance de vie 82 ans pour les hommes français selon les statistiques officielles deux années sans avoir le droit d’aller visiter mon fils et mes petits-enfants au Japon correspondent pour un homme de 30 ans à 15 années perdues et pour un homme de 50 ans à 9 années perdues jamais récupérées. Bien que n’étant pas médecin, je me soigne avec la complicité d’une pharmacienne locale qui parle français avec des stéroïdes qui ne sont prescrits que sur ordonnance. Je l’en remercie si elle lit mon blog ce qui est improbable. L’avenir sera juge mais d’ors et déjà j’ai décidé de ne plus jamais consulter un médecin local et de gérer les derniers jours qui me restent à vivre sereinement …

Note à l’intention de mes fidèles lecteurs. Ce lundi 20 ma fille arrive ici avec ses clones et je serai très occupé. Je ne mettrai donc en ligne que quelques photos pour maintenir une fréquentation de ce blog qui m’est très important pour survivre. Encore merci pour votre fidélité, chers lecteurs, et je vous souhaite des fêtes de fin d’année festives malgré le virus. 

25 réflexions au sujet de « Brève. Nostalgie … »

  1. Quelle tristesse ce billet ! J’espère que la venue de votre fille vous remontera le moral et que nous aurons la joie de vous lire pendant encore longtemps.

  2. Autant je ne suis pas toujours d’accord sur vos écrits, autant ce billet résume tout a fait ce que je peux penser de notre présente situation.
    Je vous souhaites de bonnes fêtes de fin d’année et que votre situation puisse s’améliorer pour le meilleurs.

  3. Bonsoir JacquesHenry .

    Abonnée à votre blog depuis un bon moment , je suis fidèle lectrice de vos billets .
    Aujourd’hui je suis bien triste de vous lire , mais vous avez eu raison d’écrire ce billet .
    Je vous souhaite un très bon Noël avec votre fille et pleins de petits bonheurs .
    Amitiés .
    Chris .

  4. Bien triste, votre chronique… Je compatis sincèrement. Tout de même, je vous souhaite de joyeuses fêtes. Et je vous remercie pour toutes les chroniques que vous publiez sur votre blogue, et pour les nombreux – et souvent pertinents – commentaires qu’elles suscitent.

    • Si si, on trouve du produit japonais dans les smartphones.
      Sans le Japon, les smartphones pèseraient 1 kg.
      Seulement, on ne peut l’écrire sur les chips.

      • vu la gueule du mec sur la video… sorti de waynes’s world; à part regarder des mangas, un dégénéré de blanc n’a foncièrement rien à foutre dans un pays comme celui ci, ( avec tout le respect pour la famille de M. Henri ) vu la dégaine c’est pas un scientifique donc l’utilité relative de faire de la pub pour le japon pour un expat, en français, à part jouer comme tous ces putains de youtubeurs sur le fantasme des autres pour drainer du pognon en drop shipping… ca reste une classe d’individus qu’il faut abattre.

        La gestion catastrophique de l’énergie et une bonne WW3 remettra toute cette merde en place.

        l’humain c’est la nature et la nature ça purge régulièrement, il faut être patient.

  5. C’est toujours un grand plaisir de vous lire, votre désarroi, nous le ressentons tous. Dans ce cloaque qu’est devenu notre monde, nos repères ont disparus. Gardons l’espoir et vous nous y aidez un peu chaque jour. Joyeux Noël

  6. Votre blog et ses commentaires sont une source pour nos réflexions. On espère pouvoir vous lire encore très longtemps. Un quêteur de vérité c’est un rayon de soleil qui chasse le brouillard. Joyeux Noël dans votre île qui crache le feu.

  7. Cher M. Jacques Henry,
    Vous lisant de longue date et espérant vous lire longtemps encore, je voulais suite à ce texte un peu triste vous faire part de toute ma sympathie.
    Profitez de votre famille, prenez du repos et du bon temps pour Noël, et revenez-nous en bonne forme très bientôt !
    Excellentes fêtes de fin d’année à vous et aux vôtres.
    J2C

  8. Très cher Jacques, par delà de la fragilité de nos existences il est important de pouvoir rencontrer des gens comme vous.
    Je suis toujours heureux de vous lire et c’est un fil ténu qui nous relie, le fil de la vie, de la lucidité, de la réalité et même de la spiritualité… croire qu’au delà des mirages il existe des Hommes qui pensent.
    je vous souhaite de bon moments de convivialité

  9. Entièrement d’accord avec vous. Il y a bien des fois ou je me dis que les vétérinaires ont plus d’empathie pour leurs « patients » que les médecins actuels.
    Je fréquente votre blog depuis plusieurs années et suis dans votre « tranche d’âge » . Toujours extrêmement intéressant.
    Bon noël à vous en famille…

  10. C’est toujours un plaisir de vous lire mais un peu moins aujourd’hui, considérant votre moral.
    Néanmoins, on dit toujours qu’au jardin, c’est des « mauvaise herbes » qu’il est le plus difficile de se débarrasser. À vous lire régulièrement, je crois qu’on en a encore pour un moment !
    Joyeux Noël à vous avec votre clone et vos sous-clones (j’ai adoré la formule) Monsieur Henry.
    Dans le fond, avec ces sous-sous-clones que sont vos lecteurs, vous avez une particulièrement grande famille.

  11. Monsieur Jacques Henry,
    Merci pour l’ensemble de vos billets.
    Profitez maintenant au maximum de tous les bons moments qu’il vous sera donné de vivre et de partager avec votre famille.
    Joyeux Noël !

  12. Je lis la plupart de vos billets (j’avoue que certains très techniques et scientifiques m’intéressent un peu moins) et je suis bien d’accord avec vous, sur le chemin pris par l’ensemble des politiques depuis bientôt deux ans.

    Bonnes fêtes malgré tout, et j’espère que vous réaliserez votre voeux….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s