Brève. Débat Rioufol-Perronne, retour sur des commentaires injustifiés

J’ai longuement hésité à revoir cet entretien qui n’en était pas un entre le journaliste Ivan Rioufol et le Professeur Perronne. Au cours de ce débat Rioufol a interrompu Perronne 18 fois dont 4 questions, l’autre individu dont le son de la voix révélait qu’il était de nature masculine et présent sur le plateau a interrompu le Professeur Perronne 12 fois et l’être humain muni d’un utérus seulement trois fois. Si toutes ces interruptions n’avaient pas eu lieu et que ces journalistes s’étaient limités à quelques questions bien préparées les téléspectateurs de CNEWS auraient appris beaucoup plus de choses en 15 minutes au sujet de l’épidémie de coronavirus car ils avaient invité le plus grand épidémiologiste français. C’est tout simplement déplorable. Si le métier de journaliste consiste à ne pas écouter son interlocuteur alors il s’agit d’un métier dont je mets en doute l’utilité, et dont il faut plutôt constater la nocivité. Mon décompte fut très minutieux et si l’un de mes lecteurs le conteste qu’il me le signale. Interrompu plus d’une fois par minute le Professeur Perronne n’a pas eu le loisir d’exposer ses arguments et c’était l’objectif de Rioufol : l’interrompre sans cesse pour que son message devienne inaudible. Voilà la mission des journalistes aujourd’hui …

16 réflexions au sujet de « Brève. Débat Rioufol-Perronne, retour sur des commentaires injustifiés »

  1. Si vous savez la méthodologie et le but…. pourquoi vous regardez… et si ils ne sont plus regardés, qui leur fait de l’audience….et dans quelle mesure cela se traduit dans la vie réelle…?

    Les journalistes sous égide corporatiste sont tous vendus sans exception dans une activité de perversion de la réalité. BFM et le restaurant à paris fut le summum de la démonstration. Accuser des comportements à l’antenne qu’ils commettent 30min avant en allant bouffer.

    J’ai fracassé ma télé l’an passé, pourquoi continuer à regarder cette merde.

  2. Bonjour Jacques Henry,
    Supporter cette diarrhée quinze minutes, bravo ! Je salue la performance.
    Pour ma part, je ne tiens pas quinze secondes avant de piquer ma crise et de tout casser.
    Un petit hors sujet pour vous signaler que depuis une semaine, il y a dans l’Anaga une belle sortie de rosés des prés et de coulemelles.
    J’en ai déjà fait sécher deux boites pour l’an prochain.
    Si vous êtes amateur de champignons, allez y avant le dernier quartier de la lunaison en cours, ensuite il sera trop tard.
    Amicalement,
    Jean Claude

  3. j’ai un décompte légèrement différent (j’en toruve plus en fait) , mais le fait de poser des questions ce n’est pas forcément interrompre.
    Rioufol cherche à maintenir le professeur sur sa trajectoire alors que le journaliste conteste ce que dit le professeur alors qu’il n’en a pas les capacités pas plus que personne sur le plateau et cherche surtout à lui faire dire que les gens meurent du vaccin, piège où n’est pas vraiment tombé le professeur bien que ce soit en partie vrai,. La dame joue la mouche du coche et ses interventions ne sont d’aucun intérêt .
    En conclusion n’eussent été les interventions du journaliste qui sue littéralement de peur qu’on dise sur son plateau des choses non autorisées sans pouvoir piéger le professeur, je trouve cet interview correct et profitable pour le public. 🙂

    • Une émission de télévision, c’est du spectacle. Y compris les émissions d’information car elles ne coûtent pas cher à produire. On parle même d’infotaitment (contraction d’information et d’entertainment). Pour maintenir l’attention du téléspectateur, il faut que ça bouge et que ça crie sans cesse car sa capacité de concentration est très limitée. Passé une minute ou deux, il zappe.
      Une entrevue sérieuse avec un scientifique, c’est à la presse écrite qu’il faut la réserver. Pour deux raisons : 1. pour laisser aux scientifiques la possibilité de développer son sujet ; 2. pour permettre au public de lire et relire tout à son aise les propos du scientifique.

  4. Je viens de regarder à nouveau cet interview. Il me semble très correct. La question récurrente est donc pourquoi Perronne présente une statistique anglaise qui contredit les statistiques françaises. Il y aurait chez les Anglais huit décès sur 10 parmi les vaccinés et en France, huit admis sur 10 à l’hôpital qui ne seraient pas vaccinés. Perronne doit simplement expliquer cette incongruité et il ne l’a pas fait. Je pense que le CR de M. Henry est injuste et partisan. Il est vrai que les chiffres n’ont pas été présentés sur un document et les « citations » faites par Perronne n’ont pas de valeur, étant beaucoup trop évasives. La question du journaliste m’a paru normale et exprimée correctement ; il n’y a pas été répondu.
    Dire simplement que l’ARNm n’est pas un vaccin tombe sous le sens mais il le devient en produisant les protéines S. Vu l’urgence, il était bon d’essayer de protéger les populations à risques mais pas d’obliger.

  5. Bonsoir, ce soir Perrone est dans l’émission du CSI visible sur crowdbunker à 21h.
    Il aura tout le loisir de s’exprimer sans être interrompu par des blaireaux (parfois même pas trop malveillants).
    L’émission est enregistrée et visionnable en différé. En direct ça ne fonctionne pas toujours très bien.

  6. SI vous voulez voir à quoi ressemble un(e) mauvais(e) journaliste plein(e) de parti pris, de mauvaise foi, dont le niveau de culture générale fait froid dans le dos, qui coupe la parole et fait les questions et répondes, et dont on se demande comment il(elle) a fait pour toucher le salaire qu’elle gagne (c’est plus facile quand on est sioniste et né(e) dans le 16ème arrondissement de Paris), je vous conseille de regarder ça à partir de 2:50 (vous allez mourir de 😂) :

    • La journaliste m’a agacé à vouloir présenter la gestion sanitaire comme étant profondément humaniste — ce qu’elle n’est pas — en contredisant Philippot, qui lui, mettait en avant ce qui aurait dû être fait pour rendre cette gestion précisément humaniste.
      Droit dans ses bottes, bien documenté, il a dominé l’interwiew en remettant à sa place la journaliste, sereinement et dans le calme !
      Du Grand- Art !
      J’aimerais qu’il prenne position de la même manière à propos de la mascarade climatique et son corrolaire : la transition dite énergétique !
      Covidement vôtre. JEAN

      • Thomas Sotto gagnait 38.000 € par mois quand il faisait la matinale sur Europe 1. Claire Chazal est partie de TF1 avec 120,000 € par mois. Il est clair qu’il est difficile de connaître le salaire d’un présentateur vedette sur qui repose l’audimat, mais j’estime en me basant sur ce que touche Natacha Polony que de Malherbes doit palper quelque chose de similaire, dans les 30 k€ mensuels (bruts ou nets, à ces niveaux de salaires, peu importe). Elle est connue pour afficher les mêmes opinion que l’Elysée et la LREM, et se taper des têtes d’affiche opposées au pouvoir, en faisant le buzz (Cf l’agression qu’a vécu Juan Banco pendant une de ses interviews). Le groupe propriétaire de la chaîne est dirigé par Patrick Drahi et Alain Weil qui était avant le fondateur de BFM/RMC et qui a récemment quitté ses activités dans les médias. Ce groupe de médias est connu pour favoriser l’émergence de profils avec des noms à particules, pro-sionistes et/ou implantés dans les zones les plus huppées de Paris et sa banlieue (il n’y a que Nicolas Sarkozy pour croire que la lutte des classes est une utopie 🙂 ).

  7. Certes, mais de là à dire que le Pr Perronne est « le plus grand épidémiologiste français » ?
    Quels sont les critères de votre assertion ,

    • Le critère de valeur est totalement et purement scientifique, comme se revendique l’être régulièrement Jacques Henry : Peronne pense comme Jacques Henry (et inversement)

      Si ça ce n’est pas un critère de qualité comme quoi Perronne est le plus grand épidémiologiste français ! que vous faut il de plus ?

      A noter que dans les commentaires ils parlent plus politique que science;.

      • plus grand épidémiologiste ou pas peu importe, il est un les plus grands en France et son parcours professionnel parle pour lui,, quant à ses affirmations sur la situation au Royaume Uni, nul besoin de France Soir il faut juste arrêter BFM et se retirer les doigts du cul pour effectuer quelques recherches . D’ailleurs c’est exactement la même situation en Israël ou guillerets ils viennent d’attaquer la 4e dose preuve de l’incommensurable efficacité de cette potion magique.
        il faut sans doute dire que dans ces pays pourtant pro-vaccin, le pouvoir ne tripote pas encore les chiffres comme en France. D’un autre côté je comprends bien que personne n’aime se rendre compte qu’il a peut-être avancé sa mort de plusieurs années en allant se faire tripoter les chromosomes et il est plus facile de nier l’évidence.
        post scriptum, juste pour rire, où sont les 400 000 morts de Macron ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s