L’OMS confirme (sans s’en rendre compte) que le SARS-CoV-2 n’est pas plus dangereux que la grippe saisonnière !

L’Organisation mondiale de la santé a enfin confirmé ce que de nombreux experts et études disent depuis des mois : le coronavirus n’est ni plus mortel ni plus dangereux que la grippe saisonnière. Les hauts gradés de l’OMS ont fait cette annonce lors d’une session extraordinaire des 34 membres du Conseil exécutif de l’OMS le lundi 5 octobre 2020. Personne n’a semblé vraiment le comprendre. En fait, les membres de l’OMS n’ont pas semblé le comprendre complètement eux-mêmes !

Lors de la session, le Dr Michael Ryan, chef des urgences de l’OMS, a révélé qu’à son avis, environ 10% de la population mondiale avait été infectée par le SARS-Cov-2. Il s’agit de leur « meilleure estimation », et une énorme augmentation par rapport au nombre de cas officiellement reconnus (environ 35 millions). Le Dr Margaret Harris, porte-parole de l’OMS, a confirmé plus tard le chiffre, déclarant qu’il était basé sur les résultats moyens de toutes les grandes études de séroprévalence ( https://swprs.org/studies-on-covid-19-lethality/ ) réalisées dans le monde. Autant l’OMS tentait de considérer cela comme une mauvaise chose – le Dr Ryan a même déclaré que cela signifie que « la grande majorité du monde reste à risque » – autant c’est en fait une bonne nouvelle. Et il s’agit d’une confirmation, une fois de plus, que le virus n’a rien d’aussi mortel comme tout le monde l’avait prédit.

La population mondiale est d’environ 7,8 milliards de personnes et si 10% ont été infectés, c’est 780 millions de cas. Le bilan mondial actuellement attribué aux infections à SARS-Cov-2 est de 1061539 décès (au 8 octobre 2020). C’est un taux de létalité (nombre de morts rapporté au nombre de cas positifs) par infection d’environ 0,14%, ce qui est en accord avec les prévisions de nombreux experts du monde entier et identique à la grippe saisonnière. 0,14% c’est 24 fois plus faible que le « chiffre provisoire » de l’OMS de 3,4% en mars. Ce chiffre a été incorporé dans les modèles qui ont été utilisés pour justifier les confinements et autres politiques draconiennes. En fait, compte tenu de la sur-déclaration de décès présumés de Covid comme a eu le courage de le reconnaître le gouvernement britannique , le taux de létalité est probablement même inférieur à 0,14% ce qui pourrait montrer que Covid est beaucoup moins dangereux que la grippe.

Aucun média grand public européen n’a fait part de ces données chiffrées. Ces médias ont rapporté les propos du Dr Ryan en tentant d’en faire un titre effrayant et de semer la panique. Apparemment, ni eux ni l’OMS n’étaient capables de faire ces calculs simples qui montrent que c’est une bonne nouvelle et que les sceptiques du Covid ont eu raison. Dans un souci de rigueur, un désir de s’appuyer sur des sources primaires et de ne pas dépendre uniquement de sources grand public (qui peuvent supprimer ou modifier les informations), il a été décidé de trouver la vidéo réelle des remarques du Dr Ryan. Pour une raison mystérieuse, bien qu’il s’agisse d’une réunion importante de l’OMS lors d’une pandémie prétendument hyper-grave, la vidéo est difficile à trouver. Le seul endroit où vous pouvez la voir est le site Web de l’OMS, et même dans ce cas, vous devez parcourir près de 6 heures d’images. Eh bien cela a été fait, et vous êtes les bienvenus : https://www.who.int/news-room/events/detail/2020/10/05/default-calendar/executive-board-special-session-on-the-covid19-response

Vous n’êtes pas obligé d’ingurgiter tout le flux de l’OMS, mais je peux vous dire d’aller sur cette page, de cliquer sur « Session 1 » et de passer à 1:01:33 pour entendre la citation exacte : « Nos meilleures estimations actuelles nous disent qu’environ dix pour cent de la population mondiale pourraient avoir été infectés par ce virus. Cela varie selon les pays, cela varie des villes aux campagnes, cela varie entre les différents groupes ».

Source: article de Kit Knightly paru sur le site off-guardian.org . Bref commentaire de votre serviteur. Si mes lecteurs nécessitent encore d’être convaincus de l’influence qu’a eu et a toujours le très puissant lobby de l’industrie pharmaceutique je leur suggère de regarder cet exposé du Docteur allemand Reiner Fuellmich qui organise une « class-action » internationale pour poursuivre l’OMS et divers gouvernements européens et d’Amérique du Nord pour leur gestion tendancieuse de la grippe coronavirale : https://www.youtube.com/watch?v=Nm8s0TSl9Hw .

Je rappelle à mes lecteurs que seulement pour la France le gouvernement a déjà dépassé le seuil des 2 milliards d’euros pour les tests PCR qui sont dans l’état actuel de la situation totalement inutiles puisqu’ils sont effectués en routine avec 40 cycles d’amplification, du jamais vu dans les annales de la science. C’est tout simplement une escroquerie organisée pour le plus grand profit du lobby pharmaceutique. Cette situation surréaliste ne fait que confirmer la totale corruption du gouvernement français qui accepte cette situation que devront un jour ou l’autre payer les contribuables. Il faudra comme l’a suggéré le Docteur Fuellmich que les gouvernements occidentaux rendent un jour des comptes aux peuples. Je sais malheureusement de quoi je parle au sujet des tests PCR car j’ai moi-même utilisé cette technique il y a plus de 20 ans pour « pêcher » le gène d’un enzyme sur lequel je travaillais. Et pour être vraiment assuré de la spécificité du test nous n’effectuions au laboratoire « seulement » entre 16 et 20 cycles d’amplification soit au plus 1 million de fois la séquence du gène recherché. Au delà on risquait de trouver n’importe quoi … Je reviendrai dans un prochain billet sur cet aspect de la propagande gouvernementale.

7 réflexions au sujet de « L’OMS confirme (sans s’en rendre compte) que le SARS-CoV-2 n’est pas plus dangereux que la grippe saisonnière ! »

  1. Ping : L’OMS confirme (sans s’en rendre compte) que le SARS-CoV-2 n’est pas plus dangereux que la grippe saisonnière ! | Qui m'aime me suive...

  2. Le modèle mathématique de jaqueshenry fait encore ses preuves. Utilisé avec un stylo et une feuille de papier il analyse les données de l’OMS et ce n’est pas rien l’OMS, pour afficher après calcul que le taux de létalité du corona virus et égal à celui de la grippe saisonnière. !!
    Quand la règle de trois en mode niveau certificat d’étude (ou assimilé) met à mal et au jour l’enfumage utilisé par ces voyous de politique et autre laboratoires pour nous confiner, nous voler notre argent, notre vie au profit de quelques puissants c’est incroyable !! Cela mériterait d’être porté à la connaissance du plus grand nombre.
    Merci jacques henry. Votre analyse mériterait une distinction.

    • Ne m’attribuez pas la paternité de cette analyse mais ce qui est incroyable est le fait que les fonctionnaires de l’OMS, organisme basé à Genève, émargeant par mois entre 15 et 45000 francs suisses par mois et possesseurs de passeports diplomatiques n’ont pas compris que Ryan (photo) avait fait une simple règle de trois pour déclarer que le coronavirus n’avait pas tué plus de monde que la grippe traditionnelle est très significatif : ces fonctionnaires internationaux ne savent pas de quoi ils parlent … Et ils osent dire aux gouvernements (comme l’IPCC également localisé à Genève) ce qu’ils doivent faire, permettez-moi d’halluciner …

  3. Les chiffres -et la réalité- sont têtus, et ils affleurent dans le discours de ces ‘experts’, qui ne peuvent pas en même temps enfumer dans la durée et annoncer des chiffres : l’exercice est trop difficile, et à un moment les chiffres vont se révéler soit incohérents, soit reflétant la vérité vraie. C’est ce qui vient de se passer, et c’est en effet hallucinant, venant du sommet des instances sanitaires.
    Reste à savoir si les peuples vont prendre conscience (et réagir ?) à ce mensonge, ou continuer à se laisser entraîner. Je n’en ai aucune idée. Je crains que quand il sera trop difficile de maintenir ce sortilège destiné à l’asservissement intellectuel des peuples, le relai soit pris par la survenue d’événements de grande ampleur autres que sanitaires (si ce n’est en plus, ce qui serait pas mal non plus), pour continuer sur le chemin de l’effondrement voulu de la partie occidentale du monde.

  4. Cher Jacques Henry, comme vous j’hallucine

    Incroyable comme nullité mathématique mais nous avons déjà vu dans les commentaires pro comme anti réchauffement climatique des âneries équivalentes. Au point de vue politique, c’est à peine étonnant, l’ENA c’est bien l’école des ânes, cependant, même en science, le calcul élémentaire a quitté le commun des chercheurs depuis belle lurette. Voici une petite histoire récente qui pourrait bien finir comme une précédente en 2015, sur le réchauffement climatique pour un chef de service météo.

    J’ai entendu le jeune chef du service politique de France Inter, Yaël Goosz, le 26 octobre au matin, qui parlait de manière, me semble t’il, originale, des Etats d’urgence et de leur suite. Voici le texte de la fin de son intervention, trouvé sur le site. https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-politique/l-edito-politique-26-octobre-2020

    « Dans l’exercice du pouvoir et la gestion de crise, Emmanuel Macron, Jean Castex ou Olivier Veran, ont fait une croix sur Montesquieu ? « Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir », a écrit le philosophe de « L’Esprit des lois ». Mais l’esprit du moment commande aussi d’agir vite et fort. La sécurité, la protection des vies, valent plus que leurs profits, ça d’accord, mais aussi plus que nos libertés chéries ? Oui, puisque c’est temporaire et que le Parlement, ce contre-pouvoir, vote et donc contresigne la mesure.
    Finalement, c’est un cadre parfaitement légal qui est accordé parce que la crise l’exige. La question, c’est celle de la revoyure parlementaire, de l’explication permanente devant la représentation nationale… Et pas seulement six mois après devant une commission d’enquête, mais en temps réel. Et pas seulement à la télé pour la grand’messe Covid du jeudi soir. Le Parlement existe, le député n’est pas là pour faire de la figuration. Mais pour veiller à ce que l’exception soit contrôlée, justifiée, et que l’urgence ne devienne une accoutumance…
    Car après le terrorisme et la Covid, pourquoi pas un état d’urgence climatique, et permanent celui-là ? Il y a parfois, dans l’Histoire, des despotes éclairés, il vaut mieux des citoyens clairvoyants, aptes à mettre en parenthèses, et juste entre parenthèses, leurs libertés, en toute connaissance de cause ».

    Ce petit discours, si rare pour un climato sceptique comme moi (on dit réaliste maintenant), m’a réchauffé le cœur en ces temps de froidure. Cela m’a rappelé ce qui était advenu à Philippe Verdier en l’été 2015. Et pourtant, il était loin d’être aussi subversif que Yaël Goosz, même si Télérama lui avait, à l’époque taillé un féroce costume. AFFAIRE PHILIPPE VERDIER TELERAM https://tinyurl.com/y34u848f .

    Je pense en effet que le but des états d’urgence est bien l’affaire climatique et la conservation de l’état arriéré de la science physique et des mathématiques élémentaires, peut-être pas du certificat d’étude, mais du brevet des collèges pour les meilleurs et/ou du baccalauréat de sciences expérimentales de 1957, le mien. J’ai essayé de rendre compte de mes observations ici POUR INTERPRETER QQ courbes CLIMATIQUES https://tinyurl.com/ycl8gxw7 .

    A mon avis, il n’y a pas d’effet de serre des gaz, pas de réchauffement climatique, aucune trace de l’origine humaine ou biologique du CO2 dans la mer ou l’atmosphère ; la démonstration en a été maintes fois donnée dans les années 1970 et 1980. Enfin, dans le document suivant, je pense avoir démontré que les températures météorologiques et climatiques sont « mesurées » sur une échelle absurde (Celsius Kelvin) depuis la fin du 19e siècle. ESSAI Q ACTU CLIM REAL https://tinyurl.com/y2wyr88q . Les erreurs de conception de la mesure sont monumentales et cependant très faciles à démontrer, c’est peut-être encore plus simple que les erreurs de pourcentage entre mortalité et létalité. Parler de moyenne de grandeurs en cubes ou en carrés est une ABSURDITE.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s