Où est passé la relativité ?

Lorsque le 30 Juin 1905 parut dans « Annalen der Physik » un article intitulé « Zur Elektrodynamik bewegter Körper », (Sur l’électrodynamique des corps en mouvement) dont l’auteur était un illustre inconnu qui deviendrait ensuite le plus illustre savant de tous les temps, Albert Einstein, le monde changea : il était devenu « relatif ». Dans le dernier papier que publia la même année Einstein, l’année miraculeuse pour la physique, il était fait mention de l’équivalence entre masse et énergie. Dix ans plus tard Einstein étendit sa théorie de la relativité restreinte décrite en 1905 à la gravitation dans la célèbre formulation de la relativité générale. Dans l’univers, cette fois, tout était devenu relatif. Sur le plan de la stricte physique jamais les équations d’Einstein ne purent être infirmées. Il existe encore une controverse sur l’introduction dans l’équation décrivant la relativité générale au sujet de la constante cosmologique qu’Einstein symbolisa dans ses équations par la lettre grecque Λ. Toutes sortes de tentatives et de théories ont été avancées pour attribuer à cette constante un signification physique dont en particulier la matière noire et l’énergie noire. Mais la physique théorique doit être vérifiée par l’observation et pour l’instant les astrophysiciens se perdent en conjectures.

Ce n’est pas la raison pour laquelle nous avons oublié aujourd’hui de relativiser les faits et les évènements dans un monde ou tout est relatif …

Il s’agit naturellement d’une boutade et mes lecteurs assidus l’auront compris. On ne relativise plus le moindre événement et la démonstration de cette espèce de retour à l’analyse sur le court terme sans jamais prendre le recul nécessaire pour qu’elle soit empreinte d’un soupçon de crédibilité conduit le plus souvent à des catastrophes économiques, sociales et par conséquent politiques parce que des décisions sont prises sans jamais relativiser les évènements. On vit ces évènements au jour le jour sans prendre de recul. Nous vivons dans un monde envahi par les informations instantanées, à la microseconde près, sans jamais perdre quelques minutes à examiner le passé. Il n’y a plus aucune remise en cause de ce que nous vivons dans l’instant en regard de ce qui eut lieu dans le passé. L’ère de l’information de l’instant présent a fait perdre aux politiciens cette faculté d’analyse des évènements présents en regard d’évènement similaires qui eurent lieu dans un passé proche ou lointain.

C’est exactement ce qui se passe sous nos yeux à propos de la grippe à coronavirus qui secoue l’économie mondiale et va conduire à une catastrophe de la même ampleur que celle de 1929 voire pire que celle-ci en prenant en compte la population qui est passée en 1929 de 2 milliards à 7,9 milliards en 2019. Donc il faut s’attendre à une crise économique et financière 4 fois plus violente que celle de 1929 qui fut provoquée par une spéculation boursière compulsive devenue en quelques jours impossible à maîtriser. Les mêmes causes produisant toujours les mêmes effets les banques centrales ont inondé les marchés de cash dont l’abondance n’a pas vraiment bénéficié à l’économie réelle – il y a toujours autant de pauvres sinon plus dans le monde – et il y a de plus en plus de super-riches. Et comme ces derniers veulent à tout prix protéger leurs privilèges ils ont alimenté une propagande incessante au sujet de la dangerosité du coronavirus millésime 2019 pour se doter d’outils leur permettant de continuer à vivre aux dépens des banques centrales et de tous les « pauvres » du monde entier. Par conséquent comme les banques centrales ne disposent d’aucun autre outil pour tenter de juguler la crise provoquée par cette propagande au sujet du virus que d’inonder de cash toutes les économies alors cette caste de super-riches se frotte les mains d’avance.

Mais revenons à un billet précédent laissé sur ce blog ce 30 mars dernier. Dans la même veine il est intéressant de mentionner une pandémie précédente de grippe, un peu oubliée aussi probablement à dessein : la grippe de Hong-Kong. Cette grippe fut identifiée à Hong-Kong, alors territoire de sa Majesté la Reine d’Angleterre, au printemps 1968. Elle va toucher l’hémisphère nord, Europe et Amérique du nord durant l’hiver 1968-1969 où elle provoque le décès de 50000 personnes en seulement trois mois aux USA sans être vraiment mortelle en Europe. Elle revient en Europe au cours de l’hiver 1969-1970 provoquant la mort de 17000 personnes en France directement provoquée par le virus (Influenza H3N2) et un excédent de mortalité de 40000 personnes seulement en France. Le même virus réapparut au cours de l’hiver suivant.

Cette grippe dite de Hong-Kong, comme la grippe asiatique de 1957, malgré les chiffres mentionnés ci-dessus (source Wikipedia), ne fut pas trop « méchante » car de nombreuses personnes avaient été auparavant en contact avec l’un ou l’autre des antigènes H ou N du virus. Pour l’instant on est très loin de ces hécatombes des grippes précédentes sans parler ici de la grippe espagnole qui fit des ravages 4 ans seulement après la publication de la théorie de la relativité générale par Albert Einstein. L’instrumentalisation outrancière de cette pandémie actuelle quant à son caractère dangereux est de mon point de vue organisée par les 0,1 ou 0,01 % ultra-riches de la planète pour tenter d’asservir des populations entières avec la complicité du monde politique puisqu’ils détiennent le pouvoir et ont mis en place ces politiciens pour servir leurs intérêts.

Capture d’écran 2020-03-25 à 00.20.44.png

Comme le président du Brésil Bolsonaro l’a dit il s’agit d’une grippette en relativisant son ampleur. Pour Bolsonaro confiner les Brésiliens chez eux provoquera des centaines de milliers de décès parmi les pauvres des favellas qui n’ont pas d’emploi formel et survivent avec des petits boulots au jour le jour. Certes des gens mourront encore, surtout des personnes âgées et/ou déjà vulnérables comme l’indique de schéma ci-dessus, au Brésil, aux Etats-Unis, en Europe et ailleurs. Mais il faut choisir entre une gigantesque crise économique qui tuera au final des dizaines de millions de personnes en raison de ses effets secondaires, chômage et misère comme en 1930, et 100 ou 200000 morts, peut-être un peu plus, provoqués par cette grippe à coronavirus. Il faut relativiser, il faut se rendre à cette évidence et faire des choix comme les médecins font des choix en abandonnant à leur sort certains malades pour privilégier la vie de personnes plus jeunes et en meilleur état de santé général.

La crise économique et monétaire à venir tuera beaucoup plus de monde que le coronavirus ou les grippes « classiques » à Influenza. Le monde a perdu toute notion de relativité … Illustration : Chronique Agora, Bill Bonner

21 réflexions au sujet de « Où est passé la relativité ? »

    • surchauffe des crematorium?
      sans doute de la propagande
      Bresil 250 morts coronavirus pour un total mensuel de 150 000 environ
      soit 0.2% des deces
      USA 5000 morts coronavirus pour total mensuel de 300 000 environ.
      soit 2% des deces
      et il est difficile d’affirmer que les victimes vulnerables sont « en plus » des deces naturels , ou simplement « à la place » d’une autre maladie..

      alors oui….relativisons
      meme sans coronavirus il meurt « naturellement » plus de 50 millions de personnes chaque année sur la planete

  1. Sur mon blog j’y ai apporté aussi quelques réflexions au sujet de ce confinement générant une instabilité économique grandissante qui, quoi qu’il en soit, serait advenu à un moment ou à un autre.
    Ce que je compléterai d’ailleurs dans deux à trois jours.
    Du-moins pour l’économie je pourrais y apporter ici rapidement deux réactions.
    La seule façon pour régler ce problème serait d’annuler toutes les dettes au niveau mondial, des toutes petites comme des toutes grandes, mais je ne rêve pas, cela est impossible.
    Ensuite, il est patent que tant que la valeur prêtée aux monnaies, tant et tant produites qu’elles en ont perdu quasiment toutes, sauf, de ce que j’en ai compris, celle de Russie et d’Islande, que tant, donc, que cette valeur fictive des monnaies n’est pas remise en cause, le système tiendra, rafistolé à bout de ficelle, certes, mais il tiendra..
    En revanche, dès lors que cette valeur monétaire trompeuse deviendra évidente, ledit système s’effondrera inéluctablement, avec ou sans virus (c’est le vit russe, hi, hi, hi)..

  2. la pyramide des ages du bresil est plutot favorable à action d’immunité collective.
    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Pyramide_Bresil.PNG?uselang=fr

    le confinement de resoud rien du tout ,ne sert qu’à etaler le probleme dans le temps.
    Meme à 200 000 morts aux USA ,l’impact reste derisoire pour un pays qui subit un renouvellement annuel de 3 à 4 millions de personnes…autour de 5% et les victimes vulnerables auraient pour beaucoup succombé pour d’autres raisons dans l’année.

    On commence à dire que l’episode de grippe en italie a ete tres limité cette année pour cause de temperature trop clemente ,et que le coronavirus en aurait profité.

  3. En France en tout cas le confinement semble, à ce stade une solution, hélas, pour la simple raison que nous manquons de tests, de lits et personnel de réanimation et d’articles de protection en nombre suffisant.
    Je ne sais pas si ce sont les ultra riches qui sont à la base de cette « hystérie », mais ce qui est sur c’est que la Chine va en sortir grandie et agressive.
    Mon conseil : apprendre le mandarin, et réviser le(s) catéchisme coco.

  4. Bonjour M. Henri,

    Je lis souvent vos réflexions économiques et je les approuve en bonne partie. Ma formation universitaire de base est en économie. Ma spécialité est la finance ayant travaillé dans le monde des affaires pendant 25 ans et une dizaine d’année dans le milieu des banques.

    J’ai remarqué que les banques sont particulièrement silencieuses face aux décisions économiques des gouvernements. Les banques ne font aucun effort financier face à la crise, sauf faire des moratoires sur les paiements des prêts. Mais elles ne perdront pas un sou dans cette fausse générosité, car les intérêts continuent à courir sur les prêts.

    J’entends les politiciens réclamer des réductions de taux d’intérêt sur les cartes de crédit, mais les banques et compagnies de crédit font évidemment la sourde oreille.

    Au Québec, le gouvernement Legault a ordonné il y a plus d’une semaine la fermeture de tous les services non essentiels tout en maintenant les services essentiels pour répondre aux besoins essentiels de la population, ce qui a entraîné la mise à pied de centaines de milliers de travailleurs québécois. On est alors en plein paradoxe économique, car le travail est un besoin essentiel, en particulier pour la population la moins riche pour subvenir aux besoins essentiels. Comment se fait-il que le travail ne soit soudainement plus considéré comme un besoin essentiel afin de répondre aux besoins essentiels de la population? Les gouvernements ont décidé de combler le manque de revenu de la population par de la dette publique, ce qui va profiter aux banques et acheteurs de créances.

    Tous ces profiteurs qui nous contrôlent savent qu’ils nous tiennent par le ventre. Mais après la crise, ils tiendront les gouvernements par la gorge en leur exigeant des plans d’austérité sans précédent qui va accélérer le démantèlement des services publics et de ce qui reste du système démocratique.

    Pour ce qui est de l’épidémie du Covid-19 au Québec, le gouvernement Legault a ordonné dès le début de la crise la fermeture aux visiteurs les résidences des personnes âgées. Les écoles sont fermées, les commerces sont fermés, il y a même un contrôle policier entre les régions, ce qui est à mon avis totalement ridicule. Pourtant malgré tous ces efforts de confinement de la population, on vient d’apprendre hier que le quart des centres de personnes âgées et CHSLD (services publics) pour la plupart sont contaminés par le Covid-19. La cause vient des employés qui ont attrapé le Covid-19.

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1690296/coronavirus-quebec-residences-aines-legault-inquiet

    Il semble donc qu’il existe une contagion silencieuse par le Covid-19 dont on parle très peu dans les médias, car cela remettrait en question tous les efforts de répression et de confinement des gouvernements et tous les chiffres sur le nombre de prétendus contaminés répété tous les 10 minutes sur les réseaux d’information.

    Trump s’est présenté le 31 mars avec deux courbes (voir article ci-dessous) qui font peur avec plus de 100000 à 200000 morts selon les prévisions les plus optimistes. Il est possible que les chiffres soient gonflés pour pouvoir dire après la crise qu’il aura fait bon travail afin réduire le nombre de morts possiblement liés au Covid-19.

    https://www.journaldemontreal.com/2020/03/31/covid-19–865-morts-aux-etats-unis-en-une-journee-un-record

    Avec 5000 décès répertoriés actuellement, Les États-Unis sont présentement encore loin des 100000 décès estimés en lien avec le Covid-19 et encore loin des 61000 décès en 2017-2018 provoqués par l’épidémie saisonnière d’influenza selon les données du CDC.

    https://www.cdc.gov/flu/about/burden/2017-2018.htm

    J’ai trouvé un site qui répertorie les nombreuses souches du Covid-19 qui circulent actuellement dans le monde.

    https://nextstrain.org/ncov?m=div

      • Je n’ai pas regardé la vidéo de Snowden. JP Chevallier (cf. vidéo dont vous aviez donné le lien) parle d’un coup monté du deep state démocrate américain.

        On sait que les crises sont inhérentes au système financier capitaliste tel qu’il a été mis en place au 20e siècle et amplifiée à mesure que les volumes s’agrandissent et que la rotation y est plus rapide. Une grande -méga – crise après celle de 2008 devait tomber, alors plutôt que d’imputer ce chaos au système on la provoque (couverture COVID-19, un peu comme celle de la tuberculose refilées aux indiens d’amérique) et ce dans une thématique précise.
        L’objectif des micro% les plus riches est exposé dans ce lien de 2017, depuis ou en parallèle le script a été écrit, le scénario se déroule sous nos yeux :

        Espérons que, comme dans toute prévision, le coup de départ possède en lui-même la « micro » déviation nécessaire pour faire capoter la prise de pouvoir mondialiste.

  5. Après s’installe une dictature plus ou moins soft pour imposer l’agenda des mondialistes et l’apauvrissement voire la destruction de l’Occident afin de lutter contre le réchauffement climatique, et contre bien sûr cet horrible patriarcat qui pèse sur les femmes…

  6. Regardez celle là: le responsable de l’OMS refuse de reconnaître Taïwan et remercie les Chinois de Wuhan en leur disant qu’on a une dette envers eux!

    Mettre sous titres automatiques en anglais ou en français.

  7. Concernant le contrôle de la population à distance, Édouard Snowden avait raison de s’inquiéter.

    Voyez ce qui est en train de se passer au Québec avec la Sureté du Québec qui est le corps policier national de la province.

    https://www.tvanouvelles.ca/2020/04/03/la-sq-se-prepare-a-geolocaliser-1

    Pendant que le gouvernement est incapable de contrôler la contamination des résidences privées et publiques des personnes âgées (le quart sont contaminés par le Covid-19), le Premier ministre Legault détourne l’attention vers les contrevenants qui ne respecteraient pas le confinement pour les rendre responsable de la propagation, en forçant la police à leur imposer des amendes relativement élevées.

  8. Ne pas oublier que dans le script , la crise sanitaire n’est qu’un épisode dans le story board. Sont pro les américains ; rien de nouveau sus le soleil: Génial ! (à copier coller et circuler…)
    /home/ubuntu/Vidéos/guignol info.MP4

  9. Je pense qu’avant de comparer les chiffres de cette pandémie avec d’autres, il faut attendre que celle-ci soit terminée (et peut-être attendre deux ans – avant de pouvoir faire cette comparaison – si cette pandémie nous revient l’an prochain et la suivante comme certaines de grippe).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s