Dans le domaine du « bio » tout est permis y compris – et surtout – les grosses arnaques

 

 

 

Comme la plupart des fruits la perte d’eau et l’entrée d’oxygène dans la chair de ces derniers accélèrent leur mûrissement et leur perte de qualités organoleptiques et gustatives. Il existe depuis longtemps une parade avec les agrumes consistant à les recouvrir d’une cire minérale qui imperméabilise la peau évitant alors ce phénomène d’échanges entre l’intérieur du fruit et l’extérieur. Ainsi les agrumes traités se conserve mieux. Il s’agit d’un procédé largement utilisé par les producteurs mais il y a un gros hic qui ne plaisait pas aux écolos : appliquer le même traitement aux avocats est non conforme à ces activistes qui ne veulent pas entendre parler de tous les produits dérivés du pétrole. Mais au fait l’allergie à l’uranium et l’allergie au pétrole ne sont toujours pas des maladies répertoriées par l’OMS alors qu’elles concernent un nombre toujours croissant d’individus, mais je m’égare …

Revenons donc aux avocats. Le dénommé James Rogers, CEO de la petite entreprise Apeel Science, sise à Santa Barbara en Californie a trouvé une alternative à la cire issue du pétrole pour protéger les avocats. Il a organisé la récupération de tout ce que les supermarchés rejetaient comme fruits et légumes invendables car trop mûrs voire carrément pourris. Cette matière première gratuite lui a permis d’extraire – on ne sait pas trop avec quels solvants – des graisses garanties d’origine végétale, donc naturelles c’est-à-dire « bio », pour recouvrir la peau des avocats. Il fallait y penser parce qu’au cas où vous ayez une grosse faim et que vous décidiez de manger la peau de l’avocat (pas la personne qui défend vos intérêts mais le fruit) elle n’est pas recouverte d’un vilain produit d’origine pétrolière, ouf !

Résultat de l’opération : au lieu de devenir immangeables après 4 jours les avocats sont encore consommables pendant deux jours supplémentaires, on n’arrête plus le progrès dans l’arnaque organisée et ce qui est invraisemblable est que cette société a été financée par la Fondation Bill&Melinda Gates. Comme quoi les grands esprits se rencontrent toujours quand il s’agit de faire du business avec du vent …

Source et illustration : The Guardian. Allez aussi vous promener sur ce site qui concerne le mûrissement des avocats, c’est instructif : calavo.com/storepdfs/ProRipeVIP-Brochure.pdf

3 réflexions au sujet de « Dans le domaine du « bio » tout est permis y compris – et surtout – les grosses arnaques »

  1. On pourrait souvent rétorquer aux tenants du bio et autres labels verts que le pétrole est une création de la nature… Ce n’est pas demain qu’ils abandonneront leur petite polaire et la pilule du lendemain !
    De fait il s’agit tout bonnement de pratiques commerciales encouragées par les états. Elles sont basées sur les mêmes règles que le jeu de go. Le tout est de bien poser partout ses pions jusqu’à supplanter l’adversaire. Cela s’apprend plus en grande école du commerce que chez les biologistes. Il appartient aux pauvres de se révolter contre cette nouvelle arnaque des riches.

  2. Quel mal y a t il à « garder » les avocats (les fruits, pas les bavards) deux jours de plus… avec un produit « recyclé » et « naturel » (mais peut être pas « bio » au sens label) ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s