La NOAA nous prend pour des vessies (ou des lanternes) …

Capture d’écran 2015-03-09 à 20.29.35

Cette histoire de réchauffement climatique me fait chaud au cœur. Il suffit d’aller sur le site de la NOAA pour se régaler. Allez-y ! C’est un plaisir ( http://www.ncdc.noaa.gov/cag/time-series/global ) et tout le monde y trouvera satisfaction. Vous pouvez établir un graphique de l’évolution des températures depuis votre date de naissance ! J’ai pris au hasard l’évolution durant le XXe siècle des températures moyennes en juillet exprimées en anomalie par rapport à la température moyenne entre 1901 et 2000 :

Capture d’écran 2015-03-09 à 19.48.31

On y trouve tous les ingrédients pour la fameuse évolution en crosse de hockey (sur glace) des températures tant redoutée par les climatologues autoproclamés … Ce qui manque cruellement ici est la fiabilité des mesures utilisées pour aboutir à une telle image aussi parlante et alarmante que possible. Une station météo en 1910 se trouvait en pleine campagne et en 1970, ou un peu avant ou un peu après, cette même station se retrouvait peut-être au bord d’une autoroute ou au milieu d’un lotissement, qui sait ? Il est donc impossible d’accorder le moindre crédit à cette représentation de l’évolution des températures « moyennes » de chaque mois de juillet (exemple de l’illustration) par rapport à la température moyenne du XXe siècle. Ça ne veut tout simplement rien dire de concret, tout au plus une moyenne moyennée par un moyenne, ça devient compliqué. En effet la température moyenne du XXe siècle, telle qu’observée par les stations météo supposées avoir fonctionné dans les mêmes conditions durant tout le siècle devrait s’exprimer en « x » degrés +/- 0,375 degré, une marge d’erreur égale à la moitié du « trend » calculé pour le XXe siècle qui est de 0,75 degrés (échelle de gauche en degrés centigrades). La NOAA se garde bien de dire quel est ce « x », elle se garde bien aussi de lister les stations météo qui ont été utilisées dans cette étude, c’est top secret (j’ai longtemps cherché sur le site de la NOAA sans succès) et c’est carrément louche … Il en résulterait en toute honnêteté que chaque anomalie – ici dans l’illustration pour le mois de juillet – serait entachée de la même erreur puisque la moyenne utilisée dans cette représentation se situe dans une marge de + ou – 0,375 degrés. N’importe quel statisticien un tant soit peu honnête ne pourra pas nier qu’il y a là une manipulation des données dont la fiabilité peut être mise en doute selon la remarque faite plus haut mais aussi par la représentation graphique trompeuse qui en est déduite. De plus une « inflation » des températures moyennes de 0,75 degrés en un siècle, c’est énorme : 0,0075 degré par an. Je me demande bien si en 1910 il existait déjà des thermomètres à affichage numérique comportant au moins 4 décimales ou s’il fallait mesurer la hauteur du mercure avec un microscope à fort grossissement … Je n’ai pas entendu dire qu’on utilisait y compris de nos jours des thermomètres ultrasensibles au millième de degré dans les stations météo …

Capture d’écran 2015-03-09 à 20.25.40

 

Si les météorologues (ou climatologues) de la NOAA en sont arrivés à ce degré de désinformation et de trucage évident de données disparates judicieusement choisies pour être politiquement correctes, il y a un gros problème …

Source : NOAA, illustrations datant du 8 mars 2015 en Virginie

Une réflexion au sujet de « La NOAA nous prend pour des vessies (ou des lanternes) … »

  1. Ping : ESC_Niouze

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s