SARS-CoV-2 : le cas du Texas et les mails d’Antony Fauci

Au début du mois de mars 2021 les autorités texanes ont aboli l’obligation du port du masque dans la rue et les lieux publics. Comme on pouvait s’y attendre les Démocrates au pouvoir à Washington (l’administration du Texas est républicaine) ont crié à l’incitation au crime ! Pourtant nous sommes maintenant au mois de juin, c’est-à-dire trois mois après cette décision et il n’y a pas eu de catastrophe sanitaire. Environ un tiers de la population a reçu au moins une injection de « vaccin », très majoritairement les personnes âgées de plus de 50 ans et ceci n’est pas suffisant pour avoir atteint une immunité de groupe. Sur une population de 29 millions d’habitants 1078 nouveaux « cas » et 58 décès ont été dénombrés le 3 juin. Masque ou pas masque l’évolution de l’épidémie a suivi une courbe en cloche classique et elle semble maintenant atteindre sa fin.

Les statistiques de l’administration texane sont évasives en ce qui concerne le nombre de personnes ayant contracté le virus mais il ressort que les populations d’origine hispanique ont été les plus atteintes, en particulier à El Paso. Le Texas, Etat qui a durement souffert d’un hiver très rigoureux, voit donc le bout du tunnel. Se pose donc l’utilité du port d’un masque en toutes circonstances pour ralentir cette épidémie. Le Professeur Ioannidis a bien précisé que si une personne était asymptomatique le masque était inutile. Comme les autorités politiques et sanitaires l’ont par ailleurs précisé c’est tout le monde ou personne, sous-entendu elles n’accordent aucune confiance en la citoyenneté et le respect d’autrui comme c’est le cas au Japon, en Corée ou en Chine, trois pays qui ont remarquablement bien géré cette pandémie. Je rappelle encore une fois ici que mes deux petits-enfants franco-japonais apprennent dès leur plus jeune âge à porter un masque à la maison quand ils ont un rhume (en général provoqué par un coronavirus) pour protéger leur entourage, en particulier leurs grands-parents. Ce comportement s’acquière dès le plus jeune âge. C’est possible dans les pays cités plus haut mais en ce qui concerne les USA et l’Europe il ne faut pas rêver !

La divulgation de plus de 5000 pages de courriers électroniques d’Antony Fauci, le « Delfressy » américain, comparaison à l’intention des Français, révèle la gigantesque corruption dont a fait l’objet la pandémie que j’avais qualifié de « fake-news » il y a quelques mois sur ce blog.

Source et illustration : The Texas Tribune

2 réflexions au sujet de « SARS-CoV-2 : le cas du Texas et les mails d’Antony Fauci »

  1. Ping : SARS-CoV-2 : le cas du Texas et les mails d’Antony Fauci – Qui m'aime me suive…

  2. il va y avoir une cohorte de responsables mais pas coupables

    https://rclutz.com/2021/06/08/sweden-did-it-right-no-doubt-now/

    et oui, finalement il n’y avait aucune raison de partir en guerre, le gamin a pris une gifle, il ‘l’a bien méritée

    vont ouvrir des bars à vaccins?

    https://www.lalibre.be/planete/sante/une-dose-du-vaccin-astrazeneca-suivie-d-une-dose-pfizer-serait-plus-efficace-que-deux-doses-d-astrazeneca-60bf72aed8ad581ce12a8cc4

    et comme « petit verre du patron », une petite dose de Sanofi

    climat, énergie, agriculture, culture,sécurite… liste non exhaustive, on nage en plein délire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s