Des réfugiés climatiques ? Ben voyons !

 

Alors que dans quelques jours des dizaines de milliers de parasites arrivés pour les VIP en jets privés viendront au Bourget se gaver de champagne et de petits-fours aux frais du contribuable pour concocter un aménagement juridique et financier « contraignant » de la plus grande escroquerie de ce début de siècle afin de rançonner l’ensemble des habitants de la planète qui contribuent selon ces parasites à la dégradation du climat de la Terre, des dizaines de milliers de démunis mourront de froid à travers toute l’Europe. Après des sessions harassantes de discussions, de discours, de conférences nombreuses et variées, ces parasites rejoindront leurs hôtels de luxe (payés par les contribuables, surtout français) et iront se relaxer dans des saunas, des jacuzzi et des piscines à la température tropicale.

Pendant ce temps-là des centaines de milliers de réfugiés politiques et de guerres se gèleront les os dans des villages de tentes ou des hangars à peine chauffés mis à leur disposition bénévolement, c’est-à-dire toujours aux frais des contribuables européens. Combien la vague de froid qui s’abat sur l’Europe et pourrait bien être durable tuera de réfugiés ? Cinquante-mille ? Autant que le nombre de ces guignols réunis pour décider d’appauvrir l’ensemble de l’humanité au profit des 0,01 % les plus riches qui verseront des dividendes aux politiciens ?

Bonne question ! Mais combien de ces escrocs onusiens et d’ONGs idéologiquement et politiquement orientées s’en soucieront ?

Voilà une autre bonne question qu’il faut demander à Ségolène et à son confrère Laurent, respectivement l’archi-prêtresse et le grand chanoine de l’Eglise de Scientologie Climatique.

Le puissant anticyclone des Açores se cale au nord de l’Atlantique Nord et laisse pénétrer un flux polaire glacial sur l’Europe … Combien de morts climatiques, Monsieur Fabius, aurez-vous sur la conscience ? Aucun mort puisque vous n’obtiendrez pas de résultats à l’issue de cette honteuse mascarade qu’est le COP21, uniquement des déclarations de bonnes intentions qui ne seront jamais suivies d’effet (et vous le savez très bien), car ça se réchauffera de plus belle dès le 10 décembre prochain !

2 réflexions au sujet de « Des réfugiés climatiques ? Ben voyons ! »

  1. On touche le fond !
    http://www.ouest-france.fr/environnement/cop21/climat-cent-tonnes-de-banquise-du-groenland-acheminees-paris-3852376

    Et bien sur le site du projet, http://icewatchparis.com/, une magnifique citation de maitre Fabius :

    « From my visit to the Arctic last year I have a very lively memory of the horrifying noise and sight of huge ice blocks cracking and breaking away from the pack. The Arctic is indeed the gatekeeper of climate disorder: for years, this region has been sending us signals that we cannot neglect anymore. The international community must hear them and turn them into acts. »

  2. Il y a apparemment de plus en plus de « migrants » qui se plaignent comme quoi il fait super froid dans nos contrées, certains envisageant un retour à la case départ.

    Ils devraient faire vite, l’hiver va provoquer une hécatombe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s