La votation suisse : les écolos enfin à visage découvert !

320px-Flag_of_Switzerland_(Pantone).svg

L’agence de presse suisse ats (dépêche du 30.11.2014 08h27) a enfin dévoilé le caractère malthusien nauséabond des écologistes. Je cite :

Votations: trois initiatives promises au moins à un succès d’estime

Les Suisses disent ce dimanche s’ils veulent limiter drastiquement l’immigration, abolir les forfaits fiscaux et contraindre la Banque nationale à miser sur l’or. Le verdict tombera dans l’après-midi. Les sondages donnent ces trois initiatives perdantes, mais des surprises ne sont pas exclues.

Le texte de l’association Ecologie et population (Ecopop), qui sonne comme une redite de l’initiative contre l’immigration de masse, a soulevé le plus de passions. Il limite la croissance annuelle de la population due à l’immigration à 0,2% sur une moyenne de trois ans. Il exige en outre que 10% des fonds de l’aide au développement aillent au contrôle des naissances dans les pays pauvres.

Pour convaincre, les partisans de l’initiative « Halte à la surpopulation – Oui à la préservation durable des ressources naturelles » ont brandi le spectre d’une Suisse à 12 millions d’habitants, à la nature bétonnée, aux trains bondés, aux loyers revus à la hausse et aux services sociaux surchargés. Les opposants, de gauche comme de droite, dénoncent de fausses réponses à ces problèmes et une atteinte fatale aux accords bilatéraux avec l’UE. (…)

Ben voyons ! On est enfin clairement fixé sur les visées des écolos : ce ne sont ni le climat ni les OGM ni l’uranium qui les met mal à l’aise mais la surpopulation « pauvre ». Beau programme même si on est en Suisse, un véritable scandale !

Une votation en Suisse … une grave crise mondiale

640px-Bern_104

La Suisse sera-t-elle le pays qui précipitera le monde entier dans une nouvelle crise ?

Il va y avoir prochainement une votation en Suisse pour le rapatriement de l’or appartenant à la banque nationale suisse. Inutile de dire ici que la votation sera largement en accord avec cette décision, les Suisses sont aussi attachés aux cloches de leurs vaches grisonnes qu’ils le sont donc aussi à leur or même si une partie de cet or provient du régime allemand nazi selon les mauvaises langues, mais il ne faut pas trop en parler. Bref, si la Suisse vote pour le rapatriement de son or qui a été dispersé de par le monde pour des raisons relevant de la plus pure démagogie qui sévissait durant la guerre dite froide, en l’occurrence qu’il fallait préserver les stocks d’or, selon la Maison-Blanche, d’une possible invasion soviétique et ainsi de les mettre en sécurité dans les coffres de l’Amérique pour qu’ils ne soient pas accaparés par ces vilains communistes, il faudra bien au final retrouver cet or « physique ».

Les temps ont changé et il se trouve que la Russie est le premier producteur d’or du monde. Aux yeux du Président de pacotille Obama ça fait désordre parce l’or de la Suisse se trouve ou est supposé justement déposé à Fort Knox ! Et il aurait selon d’autres mauvaises langues depuis longtemps disparu … comme c’est aussi le cas de l’or de l’Allemagne (de l’Ouest à l’époque, la RFA) qui avait mis son or à l’abri dans les mêmes coffres américains.

Tout ou presque aurait disparu, on ne sait pas trop comment, c’est top secret, et la question qui se pose aujourd’hui est simple mais cruellement dangereuse, comment les Américains vont-ils faire pour restituer aux Suisses (et aux Allemands) leur or mis en dépôt chez eux ?

Il s’agit d’une votation anodine « à la Suisse » qui risque de bouleverser le cours des évènements à venir …

Ce tout petit pays qui n’est plus qu’un coffre-fort à moitié vide car il lui manque une grande partie de « son » or et qui doit se défaire également de son sacro-saint secret bancaire sous la pression constante des Américains (tiens encore eux c’est tout de même un peu bizarre !) serait-il l’élément déclenchant après une simple votation populaire suisse la plus effroyable tempête monétaire et économique qu’on puisse imaginer ?

À suivre …