Actualité. Le Coradia Ilint : cocorico pour Alstom ?

Les piles de puissance à hydrogène ne sont pas une nouveauté. Les premières installations de ce type ont été réalisées en Allemagne pour équiper des sous-marins dès 1994. La technologie de la pile à combustible utilisant de l’hydrogène comprimé est basée sur des films échangeurs de protons propriété industrielle de la firme Siemens. Ces piles équipent les dernières générations de sous-marins allemands de type 214. Les derniers modèles de sous-marins sont équipés de deux piles d’une puissance de 120 kW chacune. Chaque sous-marin est également équipé d’un moteur diesel pour la navigation en surface, les piles étant le système de propulsion indépendant de l’atmosphère lorsque le sous-marin est en plongée.

Avant de crier victoire il faut mentionner que l’hydrogène comprimé embarqué dans les sous-marins est produit dans une raffinerie de pétrole ou dans une unité industrielle de production de chlore. Le problème reste donc entier s’il s’agit de « décarboner » l’atmosphère qu’il s’agisse de trains comme le Coradia Ilint ou de sous-marins.

Le PDG d’Alstom devant une rame Coradia Ilint

Les annonces tonitruantes des médias sont donc tout à fait mal placées. Les seules technologies économiquement rentables de production d’hydrogène ne produisant pas de CO2 comme c’est le cas pour le gaz naturel, le pétrole ou le charbon sont l’électrolyse directes de l’eau et les réacteurs nucléaires à très haute température (VHTR). Dans le premier cas les rendements sont faibles à moins d’opérer à haute température ce qui complique considérablement le process et dans le deuxième cas avec le couplage au cycle « Iode-SO2 » qui nécessite un apport thermique considérable le coût de l’hydrogène produit sera abordable, encore faudra-t-il que les anti-nucléaires irréductibles admettent que décarboner ne pourra être atteint que si on utilise cette technique nucléaire innovante.

L’hydrogène utilisé comme combustible dans le but de réduire les émissions de carbone en restera donc au stade expérimental pendant de nombreuses années. Le coup de publicité d’Alstom est donc prématuré et surtout mensonger …

https://www.alstom.com/fr/nos-solutions/materiel-roulant/coradia-ilint-le-premier-train-hydrogene-au-monde