Les heures les plus sombres de notre histoire …

Capture d’écran 2016-11-10 à 20.21.13.png

Le titre de ce billet évoque naturellement pour tout un chacun le régime de Vichy qui édicta de nombreuses lois toujours en vigueur aujourd’hui et favorisa l’émergence de lois encore plus contraignantes sous l’impulsion du parti communiste et la clique du pas si glorieux qu’on a tendance à le croire Conseil National de la Résistance qui pava le chemin vers le totalitarisme en organisant une emprise de l’Etat dans tous les domaines, que ce soit la santé, les retraites, les transports, l’électricité, la législation du travail et bien d’autres dispositions dont le pays tout entier souffre aujourd’hui et souffrira encore.

Mais loin d’abroger des lois devenues pour beaucoup d’entre elles complètement obsolètes, l’Etat français continue dans la voie du totalitarisme en faisant passer en catimini le 30 octobre dernier (la veille du premier novembre ça tombait très bien) un décret qui n’a donc rien de démocratique puisque les Parlementaires n’ont pas eu droit au débat. Il s’agit du fichage électronique massif de tous les Français, une triste reproduction de ce qu’organisa le régime de Vichy avec des bouts de papier ! Les « Titres Électroniques Sécurisés« , c’est le nom de ce système orwellien, mémoriseront le nom et les prénoms, le lieu de naissance, le sexe, la couleur des yeux et de la peau, la taille, l’adresse de résidence, la photo, les empreintes digitales, les signes particuliers du visage, l’adresse électronique ainsi que les noms, nationalités, dates et lieux de naissance des parents.

Sarkozy, dans sa grande bienveillance pour protéger les citoyens, avait proposé en 2012 une telle organisation à l’échelle nationale qui n’a pas passé la barre parlementaire. L’administration Hollande avec son tout aussi bienveillant ministre de l’Intérieur affirme que ce fichage de tous les citoyens ne sera mis en place que pour mieux les protéger comme par exemple des usurpations d’identité ! De qui se moquent-ils ? Aucun système informatique aussi sécurisé qu’il soit n’est à l’abri d’attaques par des hackers mal intentionnés et il est facile d’imaginer la catastrophe. Le gouvernement actuel prétend que ce méga-fichier concernant près de 60 millions de personnes sera aussi utilisé majoritairement pour débusquer les criminels et les terroristes.

Ce qui est complètement paradoxal est que le Garde des Sceaux actuel Jacques Urvoas qui a fait passer ce décret de concert avec le Ministre de l’intérieur et l’approbation du chef de l’Etat était un farouche opposant au projet de Sarkozy. Il faut se rendre à l’évidence, les politiciens qu’ils soient de droite, de gauche ou des extrêmes oeuvrent pour tous nous contrôler pour mieux nous asservir : avec un monde sans cash, un fichage global de la population, un suivi de la moindre dépense quotidienne avec une carte de paiement ainsi que les déplacements sur le territoire c’est un monde totalitaire à la Pétain qui se met progressivement en place dans le pays des Droits de l’Homme, le premier pays du G7 à adopter un tel système après Israël (qui ne fait pas partie du G7) et pour une adoption d’un tel système à toute l’Europe il n’y a qu’un tout petit pas à franchir.

Le plus inquiétant dans cette affaire est que le fichier pourra être abondé selon les désirs du pouvoir politique dans tous les domaines. Une multitude d’autres informations pourront en effet y être ajoutées. Ce sera vraiment un totalitarisme auquel personne ne pourra échapper … Liberté chérie qu’es-tu devenue ?