Qui aggrave l’état de santé du climat ?

Capture d’écran 2019-06-10 à 18.15.47.png

En deux illustrations et un tableau, tout est dit. Par tête d’habitant les 8 pays rejetant le plus de CO2 sont tous producteurs d’hydrocarbures … on pouvait s’y attendre. Et les 15 premiers pays rejetant le plus de « carbone » totalisent 72 % de toutes les émissions de ce carbone tant décrié qui sert pourtant d’aliment irremplaçable pour la végétation et le phytoplancton. Comment sont calculées ces quantités, l’article en référence paru sur le site Global Carbon Atlas ne le dit pas.

Capture d’écran 2019-06-10 à 18.17.20.png

 

Capture d’écran 2019-06-10 à 18.29.15.png

Si on se réfère à la durée de vie dans l’atmosphère du CO2 provenant de la combustion du pétrole, du charbon et du gaz déterminée par la signature isotopique de ce « rejet » comme proche de 5 années, l’accumulation de ce gaz supposé présenter des propriétés d’effet de serre ne peut donc provenir que du dégazage des océans provoqué par la forte activité solaire qui débuta au milieu des années 1930 et se termina avec le dernier cycle solaire (#24) particulièrement déficitaire en énergie. Tout va donc redevenir normal au cours des 10 prochaines années et tant le pétrole que le charbon ont encore de beaux jours devant eux !

Relire aussi sur ce blog : https://jacqueshenry.wordpress.com/2019/02/21/nouvelles-du-soleil/

Billet d’humeur climatique : Trois cyclones (typhons) simultanément dans le Pacifique !

three hurricanes

Ce lundi 31 août la NASA s’en empressée de mettre en ligne cette somptueuse image du Pacifique Nord pour bien montrer que El Nino est en train de se renforcer et que ça va faire des dégâts planétaires car le réchauffement climatique y est certainement pour quelque chose. Toutes ces dépressions se forment aux alentours de 10 degrés de latitude et peuvent évoluer en typhons ravageurs. Le souci c’est que lorsque ces perturbations remontent vers le nord l’eau de surface n’est pas assez chaude, surtout au milieu du Pacifique, pour que le phénomène soit entretenu par une évaporation suffisante … C’est une histoire de réchauffement climatique comme tant d’autres. Le dernier typhon Jimena va s’avachir en tempête tropicale alors que le typhon Ignacio plus à l’ouest est déjà une vulgaire dépression de rien du tout (au milieu de la photo recomposée de la NASA. Le typhon encore plus à l’ouest s’est déjà évaporé :

Capture d’écran 2015-09-02 à 19.43.20

Ça se réchauffe – surtout les esprits complètement à l’ouest des climatologues – et El Nino n’arrive toujours pas à sortir franchement du ventre de l’Océan.

Illustrations NASA et http://tropic.ssec.wisc.edu/# où on voit l’archipel d’Hawaii