Le climat : une préoccupation néo-fasciste ?

Capture d’écran 2019-02-26 à 09.19.20.png

J’ai écouté une très intéressante émission de Michel Drac au sujet du fascisme, ses fondements idéologiques, sa genèse par Benito Mussolini, une idéologie complexe paradoxalement soutenue par la bourgeoisie italienne et la franc-maçonnerie. De cet exposé j’ai retenu une phrase qu’avait prononcé Lénine et qui fut reprise quelques années plus tard dans un contexte légèrement différent. Lénine dit (je n’ai pas noté la date) : « le communisme c’est le parti unique et l’électricité« . Mussolini a repris cette phrase presque mot pour mot : « le fascisme c’est le parti unique et l’électricité« . À l’époque où le Duce prononça cette phrase le mot fascisme n’était pas péjoratif puisqu’il s’agissait du système politique italien d’Etat.

Aujourd’hui les crypto-trotskistes reconvertis à l’idéologie écologiste totalitaire, comme le communisme et le fascisme le furent en leur temps, mettent systématiquement en avant l’électricité comme source de tous les malheurs climatiques que nous subissons déjà (ah bon ?) et que nous allons faire subir aux prochaines générations qui grilleront comme des toasts par notre inconséquente désinvolture de consommateurs effrénés.

Drôle de rapprochement mais j’en assume la pleine responsabilité.

Michel Drac, code youtube : https://www.youtube.com/watch?= bdlycRzUjvw