Dernières nouvelles du CES de Las Vegas : la France se distingue dans le gadget inutile !

-1x-1.jpg

Au salon des technologies qui se tient à Las Vegas des start-up françaises continuent contre vents confiscatoires et marées fiscales mis en place à grands coups d’éoliennes par le gouvernement socialiste depuis bientôt 4 ans à se distinguer dans l’innovation. C’est à peu près tout ce que la France est encore capable de produire : des gadgets hi-tech totalement inutiles ! Et si par un hasard extraordinaire compte tenu du marasme économique généralisé qui sévit sur toute la planète et encore plus en France ces start-up arrivaient à remplir un confortable carnet de commande elles s’expatrieraient immédiatement. L’une des attractions peu convaincantes sur le plan de son utilité a été présentée par la petite société parisienne Sensortech financée par Google dont voici le lien pour les curieux : http://sensorwake.com/store/fr/ .

Sur la photo (Sensortech) on voit une cartouche orange qui contient des petits granulés chargés de parfums variés produits par un parfumeur français qui a voulu rester anonyme. On n’est plus réveillé par des bip-bip désagréables mais par des senteurs agréables : croissant chaud pur beurre parisien, expresso, menthe poivrée, chocolat …

J’ai tout de suite pensé, en voyant la vidéo fournie par Bloomberg (voir le lien) au film « Le Parfum » de Tom Tykwer, la fameuse histoire de Jean-Baptiste Grenouille tirée du non moins fameux roman de Patrick Süskind.

Pourquoi ne pas matérialiser sous forme de petites pastilles volatiles le parfum (ou la senteur) du plaisir et du désir, objet finalement de ce film tiré du roman du même nom ? Au réveil, par un matin hivernal maussade, quoi de plus réjouissant avant de partir souvent de nuit au travail pour une autre journée de labeur d’où on revient également chez soi de nuit qui ne sert en majorité qu’à payer ses impôts, que d’emplir son nez de ce parfum indéfinissable matérialisé par JB Grenouille et de bien commencer la journée, je vous laisse deviner …

Il faut que Sensortech diversifie ses petites cartouches de parfum pour faire un malheur commercial. Par exemple l’odeur de sang chaud et de poudre à canon pour les militaires et les djihadistes, celle d’un moteur automobile pour les aficionados de la formule 1, celle du gazon fraîchement tondu pour les amateurs de golf, pour les Japonais accros des machines à sous celle de l’atmosphère très spéciale des Pachinkos, pour les voyageurs au long cours celle du kérosène ou de la fumée que recrache la cheminée du cruiser-ship, pour les climato-alarmistes celle des ours blancs ou des marmottes des alpages d’altitude et enfin pour les politiciens celle de l’argent mais ce sera difficile car il paraît que l’argent n’a pas d’odeur … Tout un programme de marketing à étudier très sérieusement !

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-01-05/sensorwake-alarm-clock-wakes-you-with-the-smell-of-fresh-croissants