Brève. Pour un milliard de dollars de plus ?

Alstom.svg.png

Ce n’est pas le titre d’un film hollywoodien qui vient de sortir mais la question que vont bientôt se poser beaucoup de Français depuis la parution du livre de Frédéric Pierucci qui narre ce qu’il convient aujourd’hui d’appeler en France un scandale au sommet de l’Etat. Quand un grand commis de l’Etat, conseiller du Président français, puis ministre concerné directement par des cessions d’actifs industriels français, hautement stratégiques de surcroît, à des investisseurs étrangers « laisse faire », alors qu’il était fraîchement arrivé dans cette position de grand fonctionnaire depuis une banque privé, on peut se poser la question que probablement beaucoup de Français se posent : Où est passée la commission, disons de 5 à 6 % du montant de la transaction d’un montant de 13 milliards de dollars, qui s’élève, peu ou prou, à un petit milliard de dollars ?

Je n’ai pas d’éléments de réponse mais je salue l’action du député LR Olivier Marleix qui a déposé une plainte auprès de la justice pour peut-être obtenir quelques informations. Il serait souhaitable que des journalistes téméraires osent s’intéresser à ce sombre dossier. La justice française étant soumise au bon vouloir des dirigeants politiques, inutile d’en attendre quoi que ce soit car il n’y a plus de séparation des pouvoirs en France. En d’autres termes la France n’est plus une démocratie. D’ailleurs dans un pays où il est possible pour des hauts fonctionnaires de faire des aller-retour entre les postes gouvernementaux et les entreprises privées (ou publiques) comment peut-on encore espérer se trouver dans un pays qui défend les principes de l’égalité entre les citoyens.

Il reste donc un petit espoir : une dénonciation anonyme, on appelle maintenant ça « un lançeur d’alerte », un « whistleblower », comme Edward Snowden, provenant de la haute fonction publique de l’Etat français et qui ait encore un soupçon de respect de sa nation. Depuis les sous-marins jusqu’aux centrales nucléaires et les centrales hydro-électriques la France est maintenant dépendante du bon-vouloir d’une entreprise américaine … Avoir cédé Alstom-Energie à une entreprise américaine est un acte de haute trahison, il faut appeler les choses par leur nom ! Et ce n’est qu’un début car le gouvernement français veut « liquider » les barrages hydro-électriques, une erreur également statégique qui mettra en péril la stabilité du réseau électrique français, la Française des Jeux, une des rares entreprises rentables appartenant à l’Etat français, ou encore les aéroports de Paris. Qui va acheter ces pépites ? Les copains de celui qui a vendu Alstom aux Américains ? Comme le dit si justement H16 ce pays est définitivement foutu !

Billet d’humeur politique : la France a rajeuni de 75 ans !

Malgré ses défauts, personne ne peut prétendre être parfait, Christiane Taubira, métis guyanaise, incarnait une certaine idée de l’égalité des citoyens devant la loi. En s’opposant au projet de loi de déchéance de nationalité pour les auteurs d’actes de terrorisme, elle représentait cette égalité qui est inscrite dans la Constitution. Cette Constitution devra être révisée pour que la loi puisse être adoptée en Congrès.

Il est regrettable et dommageable que la France renoue avec les heures les plus sombre de son histoire récente. Une telle loi ne pourra qu’entretenir la haine raciale, la délation et bien d’autres dérives policières et judiciaires avec l’accord du gouvernement et du Chef de l’Etat. La prochaine étape, ce seront les milices, les camps de concentration, les ratonnades et les exécutions sommaires …

Merci Monsieur le Maréchal Hollande !

L’ondophobie officialisée par la Justice française !

Robin des Toits, je ne connaissais pas ce truc que j’ai découvert en tombant par hasard sur un article du Point en ligne au sujet d’un verdict rendu par un juge du tribunal de Toulouse : les ondes sont mauvaises pour la santé et une femme va bénéficier d’une allocation de 800 euros mensuelle pour ondophobie caractérisée et prouvée scientifiquement !

Décidément la France plonge dans l’obscurantisme le plus total et le plus destructeur repris à grands coups de louche par des journalistes à la recherche du scoop le plus sensationnel pour alarmer l’opinion et fomenter la peur à propos de tous les progrès technologiques dont d’ailleurs plus personne ne peut se passer. Si on appliquait le principe de précaution à la lettre la société régresserait de 1000 ans d’un seul coup. J’ai une très mauvaise opinion de la justice française (voir l’imbroglio invraisemblable à propos de vol MH370) mais de là à confirmer sans aucune base scientifique que les ondes électromagnétiques émises par les téléphones cellulaires et les antennes relais sont nocives c’est une nouvelle imposture. Et la justice française a abondé dans le sens des écologistes qui ignorent que ces radiations électomagnétiques ne peuvent en aucun cas provoquer de désordres métaboliques ou cérébraux. Je pense et j’en suis convaincu que la plaignante souffre d’autres graves problèmes psychologiques voire éventuellement métaboliques qui méritent un traitement pharmacologique lourd mais elle a simulé une maladie imaginaire pour profiter de l’ignorance du Parquet … Ce sont les contribuables qui paient donc ça ne coûtera rien. C’est scandaleux !

Source si elle ne disparaît pas magiquement et illustration : http://www.lepoint.fr/sante/wifi-mobiles-l-hypersensibilite-aux-ondes-reconnue-comme-un-handicap-grave-25-08-2015-1959207_40.php

Et aussi : https://jacqueshenry.wordpress.com/2014/05/14/londophobie-ca-vient-de-sortir/

Billet d’humeur politique

Capture d’écran 2014-07-02 à 23.19.37

A propos de la garde à vue de l’ancien président de la République, j’ai mis un « r » majuscule mais à contre cœur, la France est devenue une véritable république bananière totalitaire et corrompue par le marxisme rampant qui mine les fonctions régaliennes de l’Etat. C’est le règne des copains du « parti », des membres du « syndicat », des inconditionnels de la lutte des classes, des arrangements revanchards et des combines politicardes obscènes. C’est vraiment triste de voir à quel point l’image de la France, vue de l’étranger, se dégrade jour après jour.

C’est bientôt la fin, ceux qui ont quelques sous sur leur compte en banque vont être tondus, en d’autres termes chypriotisés, les retraités (dont je fais partie) vont voir leur retraite sérieusement rabotée, les chômeurs vont très bientôt ne plus avoir droit à une quelconque allocation, les riches s’il en reste on déjà fui le navire et pendant ce temps-là on amuse la galerie avec des bassesses organisées par le syndicat notoirement gauchiste de la magistrature (voir le mur des cons) qui a gangrené cette corporation issue du régime de Vichy, on y revient, alors que celle-ci devrait au contraire être neutre …

Comme le dit très justement H16, ce pays est complètement foutu !

Comme une odeur de fin de règne

French Justice Minister Taubira holds copies of the wiretapping memos during a news conference at the Elysee Palace in Paris

Il est terrifiant de constater que les politiciens au pouvoir en France enfoncent le pays dans un totalitarisme idéologique insupportable, en ne respectant plus l’indépendance de la justice, en se livrant à des pratiques rappelant celles de la Stasi ou du KGB, en mentant ouvertement aux citoyens et en méprisant les lois fondamentales de la République ainsi que les Droits de l’Homme. Le comportement tant du gouvernement et de l’ensemble de ses membres que du Président lui-même qui les cautionne est devenu insupportable. Dans n’importe quelle démocratie digne de ce nom, le Président et le gouvernement devraient démissionner et dissoudre le Parlement et le Sénat puis rendre des comptes à la Nation. C’est inqualifiable et l’image de la France est irrémédiablement ternie. Le monde politique français, tant de droite que de gauche s’est discrédité, l’influence scandaleuse de syndicats ultra-politisés et corrompus fait bien sentir qu’il y a comme une odeur de fin de règne. Et pendant ce temps-là les politiciens français se permettent de donner des leçons aux autres, on croit rêver. Comme le dit H16, ce pays est définitivement foutu …

Crédit photo : Le Figaro

Justice aveugle, justice absurde, justice politique …

 

Après le mur des cons, la justice vient encore de s’illustrer en condamnant EDF à la suite de la mort provoquée par un cancer du poumon d’un de ses employés sur le site de Dampierre. Il se trouve que ce salarié d’EDF était notoirement fumeur. La justice a donc décidé que les radiations auxquelles avait pu être soumis cet ouvrier s’étaient surajoutées au fait qu’il était fumeur, déclenchant in fine un cancer pulmonaire mortel. Donc, puisque j’ai fumé 38 kilomètres de cigarettes à ce jour et que pendant trois ans j’ai pénétré dans de nombreuses centrales nucléaires, j’ai même été contaminé par une poussière radioactive, ce qui m’a obligé de passer sous la douche et me frotter vigoureusement afin d’éliminer cette infime poussière qui déclenchait l’alarme du portique de détection, donc dis-je, je peux poursuivre EDF au cas où je souffrirais d’un cancer, du poumon ou de toute autre partie de mon corps, et même d’un cancer du bras, le cancer dont souffrait Coluche ! A l’évidence il y a une manœuvre systématique de discrédit d’EDF organisée en sous-main pour préparer les esprits à la fermeture de Fessenheim comme l’a bien redit le faucheur d’OGM reconverti en ministre de l’énergie. La justice et la presse sont sous l’emprise du gouvernement socialo-écolo-marxiste et tout est bon pour intoxiquer les Français. L’énergie nucléaire c’est dangereux, comme les OGM, comme le carbone, comme le diésel, comme les cigarettes, comme le vin rouge, comme le poulet aux hormones, comme les vannes montées à l’envers, comme les tremblements de terre, comme le changement climatique, comme les criquets et les moustiques, la peste et le choléra …

Ce pays est foutu (dixit H16)

Espagne et France, pas tout à fait le même combat

Quelle différence entre l’Espagne et la France ? Sur le plan économique, la France a mis le double braquet pour rattraper l’Espagne dans le marasme. Sur le plan financier et bancaire, fort heureusement pour la France, les trois principales banques sont dans une meilleure situation que leurs contre-parties espagnoles mais elles détiennent des dizaines de milliards de dette espagnole (et portugaise et italienne) et si l’Espagne à laquelle les marchés ne font plus de cadeau ne pouvait pas honorer sa dette, alors les banques françaises plongeraient immédiatement. Sur le plan politique, on peut sans être trop loin de la vérité que les politiciens de chaque côté des Pyrénées sont tous aussi corrompus les uns que les autres et il serait intéressant de connaître ceux qui ne le sont pas. La seule grande différence entre la France et l’Espagne est que du côté français des Pyrénées, l’appareil judiciaire est aux ordres du pouvoir politique, alors qu’au dela des Pyrénées la justice est totalement indépendante depuis la fin du franquisme et c’est profondément ancré dans les esprits (« touche pas à ma justice »). La Garde des Sceaux manipule au profit du parti au pouvoir une justice à trois vitesses, impunité pour les voyous des banlieues (surtout ne pas faire de vagues, SOS-racisme veille), immunité pour les politiciens corrompus du pouvoir en place, fuites en tous genres, violations répétées du secret de l’instruction, interférence organisée des médias dans les affaires judiciaires en cours d’instruction, compromission des magistrats sous l’influence de syndicats politisés, lenteurs préméditées des instructions relatives aux cadres du parti au pouvoir pour corruption … Rien de tout ce cirque en Espagne. Le Président Rajoy est au pied du mur mais une telle situation est impensable en France. Le Président et ses ministres ont soutenu Cahuzac, ils sont donc complices de corruption (en bande organisée) … J’allais oublier un autre point commun entre la France et l’Espagne, Rajoy et Hollande sont au même point dans les sondages de popularité : à peine 25 % d’opinions favorables chacun, sans vraiment d’amélioration à l’horizon.

Bonne plage !