BRÈVE : Politique française, seulement réservé aux initiés

Hollande et Royal sont très amis du Portugais António Guterres qui est le nouveau secrétaire général de l’ONU.

Hollande vise la présidence du Conseil de l’Union Européenne, le poste étant vacant en juin.

Ce serait la première fois qu’un ancien chef de l’État occuperait ce poste.

On entend dire : « La situation difficile de l’Europe après Brexit le justifierait. »

Quant à la Royal elle brigue la direction du Programme des Nations Unies pour le Développement  (PNUD).

Elle peaufine son anglais pour remplacer en septembre prochain la Néo-Zélandaise Helen Clark.

Et… pour cela ils ont besoin de l’appui du nouveau président, donc la victoire de Macron leur est indispensable…

Le tour serait joué et vive la France !

Inutile d’insister, les enjeux de la candidature de Macron dépassent la capacité de raisonnement des électeurs (tous des sans-dents) français. Il s’agit d’une haute-voltige de la parasitocratie internationale et Macron en est la marionnette idéale pour leurrer l’ensemble des Français … Tout simplement désolant et comme le dit H16 sur son blog « ce pays est foutu » !

Source : un whistleblower français issu du sérail

Capture d’écran intéressante

Capture d’écran 2016-12-05 à 23.21.47.png

Les jours, les semaines et les mois passent … comme les politiciens. Qui aurait prévu en Avril 2016, quand cette photo a été prise, que seule la Miss Merkel serait encore aux manettes en 2017, mais pour combien de temps ? Pas certain qu’elle reste au pouvoir jusqu’à la fin de cette année à venir qui sera ponctuée par deux élections en Allemagne.

Obama a été viré par The Donald, Cameron a été « exité » par le référendum qu’il avait organisé, Renzi (de dos) vient aussi de se faire éjecter pour la même raison et Hollande a préféré ne pas se représenter après la publication de son livre qui pourrait lui attirer de graves ennuis. Mais je ne parierai pas sur l’avenir d’Angela …

Seuls les fonctionnaires de Bruxelles restent, font et continueront à faire la loi … pour le plus grand bien de tous les Européens !

Photo captée lors du journal de 19h30 du 5 décembre 2016 de RTS.

Attentat « terroristes » en France, Sarkozy et Hollande coupables de crimes !

Attentat « terroristes » en France

J’ai lu dans la presse en ligne et sur certains blogs des amalgames délirants au sujet de la cause des attentats qui ravagent la France à répétition. On accuse l’administration des prisons de laxisme et la population carcérale (60 % de détenus en France de confession musulmane) qui est endoctrinée de l’intérieur par des éléments financés par on ne sait pas trop qui. Il faut dire que nommer les pourvoyeurs de fonds des mosquées et des écoles coraniques françaises ferait désordre car ce sont des alliés de la France. Je pense aux émirats, au Qatar et à l’Arabie Saoudite. Mais il ne faut pas en parler …

La France, sous l’administration de Sarkozy s’est engagée en Libye aux côtés des Américains sans aucun mandat des Nations-Unies. Puis sous l’administration Hollande avec Fabius comme ministre des Affaires Etrangères, elle a remis une couche en bombardant avec encore les Américains des positions de « rebelles » en Syrie et en Irak, encore une fois sans aucun mandat officiel des Nations-Unies.

On s’étonne maintenant que les auteurs des attentats soient issus des banlieues défavorisées, que ce soient tout simplement des fanatiques, payés ou non par les pourvoyeurs de fonds du Moyen-Orient à qui la France vend les clubs de foot-ball et des joyaux immobiliers tant à Paris qu’à Vienne par exemple en ce qui concerne le Centre culturel français cédé par Fabius dans la plus pure opacité à je ne sais quel émirat arabe, on s’étonne et la presse main-stream fait alors des rapprochements plus que douteux sur la véritable cause des attentats qui ensanglantent les rue de l’Hexagone.

Les vrais coupables, les vrais criminels sont Sarkozy et Hollande avec leur politique étrangère hostile aux pays musulmans du Moyen-Orient et d’Afrique. Il faut rétablir la peine de mort par la guillotine dressée sur la place de la Concorde pour se débarrasser de ces criminels qui oeuvrent contre les intérêts de la France mais pour ceux des USA et de leur politique belliciste outrancière.

Si le monde agricole français est dans une grosse panade, c’est tout simplement parce que le gouvernement français a approuvé et suivi la politique de sanctions contre la Russie, mais non, il faut restructurer le monde rural. Jamais un ministre de l’agriculture dénoncera ouvertement la politique étrangère de la France qui est la cause directe de la paupérisation du monde agricole. C’est tout aussi criminel !

Enfin Hollande, laquais décérébré de la CIA et du Département d’Etat américain, a accepté le déploiement de fusées américaines à tête nucléaire sur le sol français, c’est une insulte au peuple français tout entier. En d’autres termes la France ne peut plus faire face à un ennemi venu de l’extérieur et s’en remet désormais à la protection des USA en acquiesçant la stratégie agressive américaine vis-à-vis de la Russie. C’est scandaleux !

Sarkozy et Hollande sont des criminels, ce sont eux les auteurs des attentats par personnes interposées …

Valérie, Ségolène, Julie et les autres : la culpolitique !

Capture d’écran 2015-05-13 à 19.51.23

Les hommes d’Etat et autres politiciens français ont toujours apprécié les frasques, les froufrous et les jupons. Il fut un temps où ils allaient aux putes mais c’est vulgaire, c’est trop déèssequesque. Chichi s’offrait des parties fines avec des call-girls à Ginza lors de ses déplacements en tant qu’amateur officiel de sumo. Valéry fantasmait au sujet de Lady Di mais il est plus seyant d’avoir une maîtresse attitrée comme les rois de France en eurent des multitudes, toutes aussi intrigantes les unes que les autres.

Valérie, l’ex bafouée de Tonton Hollande, n’en peut plus de cracher son venin. Je cite les meilleurs passages d’une dépêche de l’agence ATS (13.05.2015 11h11 avec capture d’écran en début de billet) rapportant les propos de Valérie, l’auteur de « Merci pour ce moment » :

Cela dépasse leurs enfants. Tous les deux partagent un goût immodéré pour la politique. Le pouvoir est leur raison de vivre, leur obsession commune. L’enjeu a longtemps été de savoir lequel des deux accéderait à l’Elysée. C’est tranché.

Il n’y avait pas de place pour une autre femme dans cette histoire. Maintenant, ils peuvent se retrouver et s’entraider. Et utiliser à leur profit les médias et le pouvoir dont ils raffolent l’un comme l’autre. Rien de nouveau sous le soleil.

Valérie révèle – peut-être est-ce indiqué dans son livre – qu’elle a servi d’instrument pour la conquête du pouvoir par François quand en 2005 la rivalité entre (les deux concubins) a pris le pas sur leur complicité. Ségolène veut réussir son raout de décembre sur le climat et ainsi donc le « climat » est plutôt détendu au sein de l’ancien couple car chacun en tirera avantage. N’allez pas me traiter de mauvaise langue ou d’oiseau de mauvaise augure, mais pourquoi pas Ségolène présidente en 2017 avec François comme ministre de l’écologie, de l’énergie non carbonée, des moulins à vent et du transport fluvial. Et Julie dans toute cette histoire : pourquoi pas ministre de la culture cinématographique en relief tout en rondeurs.

Triste France … Comme le dit si bien H16, mais pas assez souvent à mon goût, ce pays est foutu et Thévenoud est toujours député !

Question à 481 900 euros

Valérie Trierweiler with French President François Hollande

La Miss Valérie a coûté au contribuable français la coquette somme de quatre cent quatre vingt un mille neuf cent euros, on ne peut pas être plus précis et en toutes lettres la somme paraît encore plus extravagante. Est-ce que son amant va rembourser l’Etat ? Voilà l’autre question qui vient à l’esprit. Cette somme ne comprends pas les salaires et frais de ses 4 gardes du corps. Cette nouvelle fait la une des journaux britanniques !

Source : The Guardian

Gaz, OGMs et politique

Il est intéressant de noter que les politiciens utilisent systématiquement des prétextes fallacieux pour masquer les vrais problèmes qui menacent la France. Par exemple, le gouvernement français actuel, mais c’était exactement le même scénario avant l’arrivée de la gauche au pouvoir en 2012, a tergiversé pour augmenter le prix de l’énergie, gaz puis électricité, car il s’agit d’un point sensible et électoraliste. Il existe une instance officielle qui détermine le « vrai » coût du gaz et de l’électricité et depuis 2010 pour d’évidentes raisons bassement électoralistes autant Sarkozy que Hollande ont laissé les prix inchangés. Or, et j’en ai parlé dans un billet un peu avant le premier avril, le gouvernement a donc décidé une augmentation rétroactive de ces tarifs. Plus ubuesque on ne trouve pas parce que si un ménage aura quelques euros à payer chaque mois en sus afin de rattraper cette augmentation qui avait été reportée à plusieurs reprises, les entreprises vont devoir faire preuve de créativité pour introduire dans leurs bilans comptables des dépenses rétroactives. Mais bon, on ne peut pas demander à des énarques de tout savoir surtout quand leurs capacités intellectuelles sont limitées à leurs ambitions carriéristes.

Pour les OGM, dont le gouvernement a décrété l’interdiction sur le territoire de la République, la situation est encore plus surprenante car cette décision viole les dispositions européennes sur le sujet car la disposition dite d’exception nationale n’est pas validée pour la deuxième fois, ça fait désordre. Il faut apporter une petite clarification sur ce point : chaque gouvernement d’un pays de l’Union peut outrepasser les décisions de Bruxelles dans ce domaine « à condition d’apporter des preuves scientifiques sur la présence d’une situation susceptible de présenter un risque important mettant en péril de façon manifeste la santé humaine, la santé animale ou l’environnement », et c’est ainsi et encore une fois pour des raisons électoralistes que la décision a été prise. Or qui au gouvernement peut apporter la moindre preuve des risques d’utilisation des plantes transgéniques ? Le précédent ministre de l’environnement, ancien faucheur d’OGM amnistié ? Ségolène, sa remplaçante ? Les arguments utilisés par les gouvernements français successifs ont été rejetés par la Cour européenne de justice et le Conseil d’Etat comme « pas suffisamment étayés » et pour cause aucune preuve scientifique ne peut être trouvée pour interdire les plantes transgéniques, les arguments des écologistes relèvent de la propagande idéologique sans aucune preuve solide et irréfutable. Les Américains, très regardants sur leur santé et le respect de leur environnement, n’ont pas pu prouver que les plantes transgéniques étaient nuisibles et ce n’est pas parce que Monsanto ou Pioneer sont de puissantes entreprises américaines, mais tout simplement parce que l’Académie des Sciences américaine a objectivement, en toute indépendance et en toute connaissance de cause pris cette décision indépendamment de l’industrie et de la politique. Il est vrai que l’inique principe de précaution n’existe pas aux USA alors que la France l’a inscrit dans la Constitution …

Comme se plait à le répéter H16 dans ses billets paraissant sur le site de Contrepoints, ce pays est foutu !

 

Le « soap opera » frenchy : saison 2, épisode 1

1280px-Pierre-Auguste_Renoir,_French_-_The_Large_Bathers_-_Google_Art_Project

Le retour aux affaires de la mère des 4 enfants de Hollande mettrait-il un terme aux péripéties sexuelles de ce dernier ? C’est la question directe que se posent les journalistes outre-Atlantique qui depuis l’affaire DSK s’intéressent de très près aux histoires de cul des politiciens français. Pas seulement la presse de caniveau, mais les agences de presse, AP, Reuters ou encore l’AFP et Bloomberg. Après avoir « répudié » publiquement la journaliste de Paris-Match puis avoir apparemment « rompu » avec l’insignifiante actrice de cinéma, intermittente du spectacle et accessoirement maîtresse intermittente de Hollande de 18 ans sa cadette, il semblerait que la situation soit maintenant clarifiée. Ce feuilleton de mauvaise facture qui n’a pas vraiment fait rire les Français préoccupés à économiser sou par sou pour payer leurs impôts serait-il terminé ? Rien ne le prouve pour le moment. On peut seulement imaginer l’ambiance lors des conseils des ministres à venir, Ségolène sera-t-elle assise à la gauche du Président ou en face de lui ? Osera-t-il goûter à la soupe réchauffée ? Parfois les soupes réchauffées se bonifient, parfois elles deviennent indigestes. Après tout, et de mon point de vue qui n’engage que moi-même et avec lequel je suis en plein accord (Desproges), Ségolène a tout de même plus de classe que les deux autres maîtresses de Hollande mais à chacun son point de vue …

Un point positif, Ségolène a pris la place de l’ancien faucheur d’OGM (amnistié) auquel j’étais totalement allergique, mes lecteurs s’en sont rendu compte. Toutes les conjectures sont maintenant possibles, Hollande ira-t-il jusqu’à convoler en justes noces avec la mère de ses enfants ? Naturellement devant le curé de l’église de la Madeleine, du grand spectacle assuré, il remonterait dans les sondages.

Le « soap opera » n’est pas terminé, la nouvelle saison débute à peine !

Inspiré d’une dépêche de l’AFP, illustration « Les grandes baigneuses » de Renoir

 

Six fois plus d’investisseurs en Espagne qu’en France ! (2013)

Ce sont les statistiques de l’UNCTD (en français CNUCED) qui le disent. Les journalistes français subventionnés ont tout de suite trouvé des failles dans ces données, soit-disant parce que les investissements passent par des chemins détournés en allant faire un petit séjour dans les Iles Vierges puis revenir par Jersey vers le Luxembourg pour finalement atterrir dans les caisses des firmes françaises exangues. C’est bon, on a compris le script du film en VO. Ce qui est certain c’est la violente désaffectation des investisseurs vis-à-vis de la France pour toutes sortes de raisons. Mais 77 % de chute en une année c’est tout de même brutal.

Le Wall Street Journal compare avec la France ce qui s’est passé en Espagne, pays qui rappellons-le a mené à bien de profondes réformes libéralisant entre autres le marché du travail : le tissu économique et industriel espagnol a attiré 37 milliards de dollars en 2013 (France : 5,7 Md), plus que l’Allemagne (32 Md) malgré le fait que les investissements ont quadruplé en Allemagne. Les autres pays qui ont attiré les capitaux sont l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas et l’Irlande.

La dernière trouvaille de Hollande (et qui est une parfaite illustration de son incompétence) est le pacte de responsabilité. Les blogueurs américains le résument en quatre phrases courtes (Mish’s Global Economic Trend) :

Les compagnies doivent embaucher plus de personnels.

Si ces compagnies embauchent Hollande envisagera de réduire leurs taxes.

Hollande surveillera les compagnies qui embauchent.

Hollande mettra sous pression les compagnies qui n’embauchent pas.

Mish qui ne manque pas d’humour compare cette mascarade à l’enfant qui pose la question : « Maman, je peux ? » …

Et Mish de conclure en suggérant cinq coups de ciseaux géants à faire le plus vite possible dans la Maison France :

Supprimer les lois anti-licenciements.

Retarder l’âge de départ à la retraite.

Diminuer les taxes sur les entreprises.

Diminuer les impôts sur les personnes physiques.

Supprimer la législation du travail imposée par les syndicats.

 

C’est exactement ce qu’a fait l’Espagne ces trois dernières années : retraite à 68 ans, allocations chômage réduites à 28 jours par année travaillée, réduction de l’impôt sur les sociétés, suppression du salaire minimum qui est négocié branche par branche, etc … Et les investisseurs ont tout compris !

Les borborygmes idéologiques de Hollande et les aboiements de Montebourg ont tout simplement fait fuir les capitaux de France. C’est un très mauvais signal pour l’équipe socialo-écolo-marxiste au pouvoir !

Je t’aime, un peu, beaucoup …

da7a8d9e-4f1f-4cd8-8ca7-1bc965c07acd-460x276

Félix Faure était un habitué des alcôves, il en mourut, mais depuis De Gaulle et Pompidou qui furent fidèles à leur doudou, c’est la cavalcade ! D’abord Tonton qui baisa tant et si bien Anne Pingeot qu’il en résulta une certaine Mazarine (voir photo) puis le grand Jacques qui était un passionné de sumo et multipliait pour cette raison ses séjours à Tokyo, mais pas seulement pour le sumo, il retrouvait une call girl dont il eut un enfant qui aux dernières nouvelles vit avec sa mère (aux frais des contribuables?) dans le sud de la France, merci. Giscard se prit au jeu d’écrire des confidences aussi lubriques qu’incertaines sur une prétendue liaison qu’il avait eu avec, excusez du peu, la princesse Diana, un pur fantasme de vieux libidineux. Sarkozy a eu tout de même l’élégance d’épouser en bonne et due forme sa maîtresse Carla. Et maintenant le patron actuel de l’Hexagone qui va de bras en bras sans aucune retenue … C’est à croire que la fonction présidentielle a un effet direct et irrépressible sur la libido.

Il reste que DSK, qui sans une sordide histoire de fellation ancillaire dans un hôtel de NY aurait pu être l’actuel président, lui au moins se payait des putes (hors employées d’hôtel) pour respecter une élémentaire morale. Inutile de rappeler les frasques à répétition des rois de France, y compris de Bonaparte. L’histoire de France a toujours été émaillée d’histoires de cul et Hollande ne fait pas exception, soyons indulgents.

Vive l’amour avec un petit a !

Illustration : Mademoiselle Pingeot et sa mère aux obsèques de Tonton

Billet de mauvaise humeur …

Xavier Kemlin a été débouté par le Juge, la maîtresse de Hollande pourra donc continuer à dépenser l’argent des contribuables en toute quiétude. Ce genre d’évènement est tout à fait susceptible de mettre le feu aux poudres populaires tant le ras-le-bol devient généralisé. Il y a une limite à ne pas dépasser et on attend l’évènement qui fera basculer la France dans la révolution. Et comme un fait exprès, le premier ministre veut faire croire aux Français que bien sûr que non, la réforme fiscale envisagée n’aboutira pas, juré promis, à des augmentations d’impôts. C’est comme si un astronome disait qu’en réalité la terre est plate …

Mais il n’y a pas que l’affaire de Valérie qui détourne les fonds publics qui sera classée sans suite, il y a aussi le père Teulade, un vieux pote de pédalo-flanby, poursuivi pour malversations et fraude avec le plein accord de ce dernier quand il sévissait en Corrèze, et bien d’autres cas car la justice du mur des cons est vendue au pouvoir et gangrenée par une idéologie délétère dont on peine à trouver un qualificatif adapté pour la décrire. Les mères de famille gazées avec leur enfant dans une poussette lors des manifestations contre le mariage homosexuel, a-t-on poursuivi les policiers pour atteinte à la santé des enfants, bien sûr que non. C’était des fascistes ! Je vois les choses comme ça.

Il y a une rue et même pas un pâté de maison qui séparent le palais de Valérie de celui de la place Bauveau, le palais de Manuel. Qui la foule écoeurée choisira-t-elle le jour où elle descendra dans la rue, excédée d’être traitée comme moins que rien. Vals pourrait mettre tout ce joli petit monde politicien qui ne respecte plus rien en prison en faisant comprendre à la police que son combat contre le peuple est perdu d’avance et qu’elle doit marcher avec les Français pour débarrasser cette chien-lie du pouvoir une fois pour toute. Vals est le seul homme politique faisant partie du pouvoir en place auquel les Français accordent encore quelque confiance et il le sait, il se fait discret car il attend son heure qui ne saurait tarder. Le mouvement « Les Libérés » (quelle sera la couleur de leur bonnet quand ils manifesteront?) ne cesse de grossir et la courbe décrivant le nombre de nouveaux adhérents ressemble à la fameuse crosse de hockey dont on a tant parlé pour le gaz carbonique. Autant un peu plus un peu moins de gaz carbonique n’aura qu’un effet négligeable sur le climat futur, autant l’augmentation incessante du nombre de candidats à la libération du joug étatique de la sécurité sociale pourrait précipiter l’ensemble de l’Etat français dans la crise, pas un petite crise passagère, mais une vraie crise qui nécessitera un changement complet du système pour que le pays arrive à survivre.