Billet de mauvaise humeur : la « Victoire » de Verdun

French_87th_Regiment_Cote_34_Verdun_1916.jpg

J’ai remarqué dans Les Echos l’audimat de la semaine, la dernière du mois de février qui compte cette année 29 jours, développé par Kantar Media. C’est consternant non pas pour Kantar Media mais pour les téléspectateurs français ! Le plus grand buzz a été la célébration de la bataille de Verdun. Je me suis déjà positionné dans ce blog contre les célébrations du début de la grande guerre, la der-des-der, ce massacre organisé par des généraux obtus et quasiment décérébrés de toute une tranche d’âge tant en Allemagne qu’en France, mais récidiver en rappelant à la mémoire des Français la plus effroyable boucherie de cette guerre immonde dont l’issue diplomatique rocambolesque – je veux parler du Traité de Versailles – fut la principale cause de la montée du nazisme en Allemagne et de la puissance destructrice de la seconde guerre mondiale.

La bataille de Verdun fit à elle seule 975000 morts globalement de part et d’autre du front entre février et août 1916 et vit le remplacement de Pétain par Nivelle au commandement des armées. Faut-il vraiment célébrer une telle boucherie ? Faut-il que les hommes soient devenus fous pour adopter une telle attitude teintée maintenant de romanesque désuet ? La France sortit vainqueur de justesse à l’issue de cet amoncellement invraisemblable et inutile de cadavres.

Mais a-t-on célébré en 2014 le soixantième anniversaire de la bataille de Dien Bien Phu, ce remake de la guerre des tranchées de 14-18 ? Quelques lignes dans les journaux car ce fut un échec cuisant et meurtrier pour l’armée française : 2300 morts, 1700 disparus, 11700 prisonniers dont 8290 mourront de maladie et de faim en captivité … Chiffres éloquents, il n’y a rien à ajouter. Et on continuera à célébrer ces bains de sang inutiles avec les flonflons républicains de rigueur … Tout simplement consternant !

Illustration : 87e régiment d’infanterie à Verdun

 

Très bref billet d’humeur politique

Médaille_de_la_Marne

La première bataille de la Marne en septembre 1914 qui fut une effroyable boucherie ne fait plus la une des médias, on est passé à Juppé, la chute de la bourse, les élections sénatoriales, le déficit, et les tergiversations dangereuses de super Mario, en somme la routine habituelle. Mon grand-père est mort au cours de cette bataille début septembre d’une balle dans la tête et son corps, ce qui en restait, fut retrouvé en 1922 grâce à son matricule en fer blanc … On a célébré le début de la guerre de 14, je réitère mon profond écoeurement en ce qui concerne l’attitude des politiciens qui n’ont vraiment plus aucune pudeur. L’actuel Président de la République a osé se livrer à ce jeu macabre, qu’il soit damné pour toujours, c’est honteux !

Aujourd’hui, on bombarde des populations civiles en Irak, en Syrie et ailleurs le coeur gai pourquoi ? Parce que le seul passe-temps universellement reconnu comme valorisant est de faire la guerre et de tuer le plus possible d’autres êtres humains ! L’horreur …

Quatre août 1914 : Début de l’horreur … et on célèbre ça !!!

German_soldiers_in_a_railroad_car_on_the_way_to_the_front_during_early_World_War_I,_taken_in_1914._Taken_from_greatwar.nl_site

Il y eut la « Nuit du 4 août » en 1789 qui marque la fin de l’Ancien Régime en France beaucoup plus significativement que la prise de la Bastille qui était un événement parisien dont la France rurale ne fut informée que quelques jours plus tard. Ce fut la « Grande Peur » …

Le 4 août 1914, les troupes du Kaiser traversent la Belgique pour envahir la France, c’est le début de la « der des der » un événement qu’on célèbre aujourd’hui en Europe !

C’est renversant, obscène et immoral de célébrer le début d’une guerre alors que le 11 novembre prochain on célèbrera sa fin, quatre années de destructions et des millions de morts plus tard ! Et le Président Hollande qui va se pavaner aux frais des contribuables en Belgique pour cette célébration, tout simplement écoeurant alors qu’en Europe la situation s’aggrave de jour en jour. Il y a maintenant de facto une guerre en Ukraine et les risques de guerre sont loin d’être nuls. Mais non, on célèbre le début d’une guerre, j’en ai la nausée …

Illustration Wikipedia