Billet d’humeur politique

Comme je vis dans une zone européenne dite périphérique, un statut qu’envieraient les départements français d’Outre-Mer, je vais y revenir, je n’ai accès qu’à la presse française en ligne et je me limite au Figaro et au Point. Pour le reste des titres, il vaut mieux s’abstenir car leur orientation socialo-écolo-marxiste est désespérante. Pourtant le Figaro dérive aussi sensiblement vers le sociétal d’autant plus évidemment que la presse en ligne pour les non-abonnés est expurgée de toutes les informations politiquement incorrectes. Il faut se souvenir que le Figaro est presque aussi lourdement subventionné que le Monde et qu’il a donc vendu son âme aux politiciens.

Le sommaire de la soirée est édifiant et lénifiant, c’est un peu antinomique me direz-vous mais je vous laisse juge en lisant la liste des quelques titres séparés par des virgules et sans commentaires, il n’y a d’ailleurs pas lieu d’en faire : La manif pour tous crie victoire après le report de la loi famille, le gouvernement renonce en 2014 à la loi famille, La Cour des Comptes épingle l’Ecole des Beaux-Arts, le lanceur de chat condamné, etc.

Affligeant ! Rien sur l’hyperinflation en Argentine, rien sur la chute du CAC 40, rien sur la récession chinoise, rien non plus sur l’échec du plan de paix en Syrie. Tout se passe comme si la politique française était repliée sur elle-même et qu’on intoxique le quidam avec des élucubrations sociétales à deux balles, ça se vend bien, c’est comme les feuilletons télévisés, ça occupe et on en discute au café du commerce. Donc, les Français sont divertis des problèmes majeurs contre lesquels le gouvernement socialo-écolo-marxiste refuse encore et toujours de s’attaquer et ce même gouvernement, voyant le grand plongeon se profiler, ne sait plus quoi inventer pour détourner l’attention y compris des millions de gens qui ont des fins de mois difficiles, et il y en a de plus en plus.

C’est tellement plus simple de parler de procréation médicalement assistée, en d’autre termes d’insémination artificielle pour les lesbiennes, ça occupe la galerie, plutôt que d’informer les Français sur l’augmentation constante des taux des OAT à long terme – l’Etat n’emprunte pratiquement plus qu’à court terme – ça coûte moins cher en terme d’intérêts mais ça veut aussi dire que la banqueroute est proche, ou encore que le pacte de solidarité ou quelque chose y ressemblant va contribuer à détordre dans le bon sens la courbe du chômage, c’est prendre les chefs d’entreprise pour des imbéciles. Mais non, la politique de communication et de diarrhée verbale du gouvernement entre dans la plus pure ligne de l’idéologie marxiste, enfumer les foules pour ne surtout pas parler de choses qui fâchent tout en modelant la société dans le plus pur style constructiviste à la mode bolchévique.

Tout simplement désolant !

Pour en revenir aux zones européennes périphériques, les régimes fiscaux y sont avantageux, par exemple TVA à 5 %, continuité territoriale financée par l’Europe, pour les Antilles et la Réunion ce sont les contribuables qui paient et les prix s’en ressentent. Je vais devoir aller à Madrid pour faire renouveler mon passeport et il m’en coûtera 115 euros AR sur un vol régulier, carburants détaxés, impôts sur les sociétés réduits. Qu’a fait la France avec les DOM, exactement l’inverse. En favorisant les retraités de l’Etat (double pension) qui s’installent dans les DOM, le coût de la vie a mécaniquement augmenté, la fiscalité identique à celle de la Métropole a tué le tourisme, les investissements dans les infrastructures à la charge de la métropole (contrairement aux zones dites périphériques pris en charge par l’Europe) sont reportés aux calendes grecques, les locaux vivent dans la misère, tout faux encore une fois en raison de lois ineptes et clientélistes.

Tout simplement désolant et comme le dit H16 ce pays est définitivement foutu !

 

Nouveau billet d’humeur : Enfumage ? Oui !

Donc, la France a dépêché une frégate en Méditerranée orientale non pas pour faire bonne figure, on verra ça plus tard, mais pour encore une fois faire diversion après la mascarade honteuse sur la soit-disant réforme des retraites qui n’a abouti qu’à une augmentation des impôts et des taxes comme on pouvait s’y attendre. Là où la situation devient scabreuse c’est que la France doit emprunter sur les marchés financiers pour faire le plein de gasoil de la dite frégate et les taux (doublement en trois semaines), comme le prix du pétrole (Brent à 116 dollars/baril aujourd’hui), comme le chômage (on ne sait pas trop, les chiffres sont trafiqués), ne sont pas orientés à la baisse, je parle des taux à long termes des OAT. Et comme si l’enfumage ne suffisait pas, à l’approche de la « rentrée », scolaire pour les uns, fiscale pour les autres, ceux qui viennent de recevoir leur avis d’imposition et qui comptent leurs sous pour payer la note salée mais ce n’est qu’un avant-goût de celle de l’année prochaine, il faut trouver une autre diversion. L’autre mascarade pompeusement appelée « France 2025 » a fait psssschittttt pour reprendre une expression de papa Chirac qui n’en a plus rien à cirer de tout puisqu’il perd la boule, on a presque tendance à l’envier tant la catastrophe qui attend la France est immense. Enfumage pour enfumage, le capitaine de pédalo qui n’a malheureusement pas encore perdu la tête, on peut le regretter ou en douter, c’est selon, a convoqué comme bosco le clown Hulot pour le seconder dans sa navigation à courte vue, à la petite semaine. Et devinez de quoi ils vont parler, du réchauffement climatique et de la transition énergétique (j’attends toujours qu’un de mes lecteurs expérimenté me donne des précisions sur cette expression) avec le faucheur d’OGM ministre, peut-être bien José Bové et d’autres pseudo-écolos alors que de plus en plus de voix se font entendre pour dénoncer l’imposture planétaire organisée par le GIEC avec justement des écolos idéologues malthusiens derrière toute cette mise en scène théâtrale pseudo-scientifique. Comme si Hulot était un expert ! Il n’a jamais été capable de faire mieux que de baragouiner dans un laryngophone avec le vrombissement du moteur d’un hélicoptère en bruit de fond pour faire plus « nature ». Il s’est auto-proclamé expert en environnement comme tous les membres du GIEC, comme le ministre de l’environnement s’est auto-proclamé expert en OGM alors qu’il ignore ce que pourrait bien être un exon ou un operon. Comme le dit le proverbe, on n’apprend pas à un singe à faire la grimace, de même qu’on n’apprend pas à un imbécile à dire des imbécilités puisque comme le singe pour les grimaces, un imbécile ne peut dire que des imbécilités. Après le climat, quelles suggestions d’enfumages futurs pourrait-on faire au gouvernement … Organiser un débat national sur la légalisation de la marijuana avec des emplois aidés pour remettre en culture (de marijuana) les terrasses abandonnées du Gard et de l’Aveyron qui en d’autres temps fournissaient des amandes et de la vigne. Tous les ministres, députés, sénateurs et autres politiciens auraient droit à leur petit paquet d’herbe mensuel avec le label tricolore made in France pour la plus grande satisfaction du ministre du redressement lombo-sacré constructif car ils vont vraiment avoir besoin de se shooter pour gérer les calamités qui vont s’abattre sur la France !