Le cœur a ses raisons …

Si vous vivez dans l’angoisse d’avoir un problème cardiaque, c’est simple, faites un test de bandopnée. C’est un néologisme médical qui vient de sortir, synonyme de dyspnée, qui n’a rien à voir avec bandaison, un autre néologisme cher à Brassens. Schématiquement quand, assis, vous vous penchez pour lacer vos chaussures, si elles ont des lacets, ou tout simplement pour les mettre à vos pieds et que vous ressentez une gène respiratoire soudaine, alors allez consulter un cardiologue surtout si vous ne présentez pas de surpoids, un peu trop d’embonpoint pouvant conduire au même genre d’infortune. Et si vous avez déjà eu des problèmes de palpitant et que vous êtes sous traitement retournez voir votre cardiologue parce que votre traitement ne vous convient pas.

Que je rassure mes lecteurs médecins s’il y en a, je ne suis pas médecin et je ne serai pas poursuivi pour exercice illégal de la médecine par l’Ordre vichyssois des médecins, je tire cette information de la SouthWestern University à Dallas, Texas. L’étude conduite par le Dr Jennifer Thibodeau (voir photo) sur plus d’une centaine de patients a montré qu’à l’évidence la fatigue cardiaque conduisait à une accumulation de « fluides corporels », une augmentation de la pression sanguine capillaire au niveau des poumons et aussi au niveau de l’oreillette droite. Il s’agit d’un test simple qui contribuera à combler le trou de la sécurité sociale !

140318124658-large

Dans la même rubrique si l’on peut dire, forcer sur les acides gras omega-3 ou omega-6 et restreindre les acides gras saturés dans l’alimentation c’est comme appliquer un cataplasme sur une jambe de bois. Une méta-analyse portant sur 600000 personnes dans 18 pays (excusez du peu) réalisée à l’Université de Cambridge n’a pas pu réussir à montrer un quelconque effet significatif de ces régimes dits salutaires sur l’état des coronaires. C’était donc une mélodie pour pipeau en Si mineur (au cas où) que de conseiller ces acides gras particuliers et d’en déconseiller d’autres ! Mangez sainement, pas trop, faites de l’exercice, si vous ne fumez pas ne vous laissez pas tenter, c’est ce que conseille le Professeur Jeremy Pearson (pas de photo disponible) de la direction de la British Heart Foundation.

Sources : UT SouthWestern University et Cambridge University