SARS-CoV-2 : La vérité apparaîtra bientôt et ce sera dévastateur …

À la suite de la lecture du livre de Philippe Aimar « Enquête sur un virus » j’ai tenté de comprendre quel était le message caché que recelait cet ouvrage très journalistique. J’ai compris que Aimar ne voulait pas entrer dans le vif du sujet qui préoccupe ceux, comme votre serviteur, qui ne sont pas disposés à se laisser intoxiquer par la propagande gouvernementale française, allemande ou européenne dans son ensemble. Le fait est que le gouvernement français est allé trop loin dans ses mesures liberticides et qu’il est maintenant incapable de rétro-pédaler. Si Macron et ses affidés décidaient d’assouplir ces mesures liberticides ils se ridiculiseraient et lors de chaque réunion du fameux « conseil de guerre » de nouvelles décisions sont prises, c’est en quelque sorte le maelström du pire qui engloutit tout point de vue raisonnable. Il existe dans ce conseil de défense plusieurs scientifiques : ils ont été aspirés par ce maelström et ainsi devenus incapables de raisonner.

La France s’enfonce donc dans le totalitarisme et, curieusement, les Français acceptent toutes les vexations que leur infligent ces incapables qui les dirigent. Aucun citoyen français ne comprend l’enjeu de ces mesures vexatoires, contraires à la Constitution, car il s’agit de transformer tous le peuple en individus asservis, en dehors, à l’évidence, de la caste dirigeante. Le pass sanitaire est devenu un pass vaccinal, introduisant de fait un apartheid en France, le pays des droits de l’homme. Dans quelques mois il y aura aussi le pass climatique qui pourra être appelé « pass carbone » ou « pass vert » et personne n’échappera à toutes sortes de punitions et de taxes si les règles écologistes de sauvetage du climat ne sont pas respectées. Quelle que soit l’issue de l’élection présidentielle du printemps prochain je suis convaincu que ce type d’outil de contrôle du peuple sera institué au plus tard en 2023.

En ce qui concerne le coronavirus, il tue toujours (très peu) mais le nombre de « cas » en hausse constante constitue un blanc seing pour le gouvernement qui vient de décider d’interdire l’azithromycine, l’un des antibiotiques le plus vendu dans le monde pour les infections respiratoires. C’est à croire que le gouvernement français veut encore plus de morts après l’interdiction de l’hydroxychloroquine suivie de celle de l’ivermectine ! Dans le but de maintenir un état de sidération maximale du peuple, on assiste ainsi à une vraie propagande nazie ou nazifiante, comme vous voudrez. Je disais à ma fille ce dimanche 26 que je ne remettrai jamais les pieds sur le sol français. Il est pour moi évident que les agissements du gouvernement français sont orientés vers encore plus de « vaccins » et parallèlement encore moins de possibilités pour les médecins traitants de sauver des vies. À croire que les membres de ce conseil de guerre sont tous à la solde du lobby pharmaceutique et qu’ils se moquent totalement de la vie des Français. Je suis stupéfait enfin que le Conseil Constitutionnel ne réagisse pas … Décidément la France n’est plus une démocratie et les Français sont tous devenus des zombies consentants décérébrés, ce qui est la définition même d’un zombie. Et leur condition s’aggravera quand la « grande remise à zéro » si chère à Klaus Schwab sera adoptée par la France ou plutôt quand la France sera contrainte de mettre en œuvre un véritable régime totalitaire en raison d’une forte inflation, d’un endettement hors de contrôle et d’une augmentation inéluctable des taux d’intérêts de référence des bons du trésor à dix ans. Bel avenir pour l’ensemble du peuple de France et en particulier pour mes petits-enfants à qui je transmets un message de survie : fuyez la France dès que vous le pouvez, ne restez pas dans ce pays !

L’ouvrage de Philippe Aimar élude les évidences biologiques relatives à la thérapie génique abusivement appelée vaccin et il n’y a pas lieu de le lui reprocher. Cette frénésie de « vaccination » et de rappels, maintenant tous les 3 mois en France, signifie que la France et également les autres décideurs politiques occidentaux ont décidé de limiter la population conformément au souhait de Bill Gates. En effet cet ARN messager code pour la protéine de la spicule du coronavirus. Cette protéine s’accumule dans les gonades, ovaires et testicules, et personne ne connait les effets sur le long terme de ce phénomène. D’autre part les anticorps dirigés contre cette protéine interagissent avec la syncytine, une protéine essentielle pour l’implantation du placenta dans l’utérus mais également dans la maturation tant des ovules que des spermatozoïdes. Ce phénomène de « cross-reactivity », réactivité croisée, peut aussi induire des troubles neurologiques variés. À l’heure actuelle aucun des fabricants de cette thérapie génique n’a étudié les possibles effets sur une longue durée du seul fait du faux caractère d’urgence puisqu’il existait depuis le début de l’épidémie des traitements peu coûteux efficaces quand ils sont prescrits précocement. Dans dix ans, peut-être, les pays qui ont « vacciné » avec frénésie leur population jeune constateront que leur taux de fertilité s’est effondré en raison de cette thérapie génique. En quelque sorte les pays occidentaux, y compris Israël ce qui est surprenant, sont en train de se suicider.

Je conseille très vivement à mes fidèles lecteurs anglophones de consacrer 3 heures à écouter attentivement le Docteur Robert Malone, l’inventeur de la technologie de la vaccination par ARN messager pour traiter les personnes infectées par le HIV :https://open.spotify.com/episode/3SCsueX2bZdbEzRtKOCEyT . Le Docteur Malone répond à toutes les facette du livre de Philippe Aimar que je subodorais. Via :https://www.zerohedge.com/covid-19/covid-ivermectin-and-mass-formation-psychosis-dr-robert-malone-gives-blistering-interview