Nouvelles du Japon : Coupe du Monde de Rugby 2019

Capture d’écran 2018-09-26 à 12.06.01.png

Alors que le typhon Trami s’achemine vers les côtes sud du Japon (illustration datée du 26 septembre 2018) dans une année ce pays accueillera la coupe du monde de rugby et en 2020 les jeux olympiques. Cet été aura été émaillé par plusieurs typhons et autres tempêtes tropicales ainsi qu’un tremblement de terre dévastateur dans l’île d’Hokkaido. Les responsables de l’organisation de cet évènement sportif sont donc sur le qui-vive car quoiqu’il arrive depuis le ciel ou depuis la terre il faudra que cette coupe du monde atteigne l’excellence.

Chaque année environ 1500 tremblements de terre ressentis par les populations secouent le Japon et en cette année 2018 trois typhons ont déjà provoqué de gigantesques inondations en particulier dans la région d’Osaka et Kobe. La coupe du monde se déroulera dans 12 stades et la finale dans le stade de Yokohama à 60 kilomètres au sud de Tokyo qui peut accueillir 72300 spectateurs est prévue le 2 novembre 2019. Déjà aujourd’hui les autorités japonaises s’affairent pour préparer des notices de savoir-vivre à la japonaise qui seront distribuées tant aux équipes sportives et leurs escortes qu’aux nombreux spectateurs étrangers qui ne manqueront pas d’affluer durant cet évènement de portée mondiale.

Capture d’écran 2018-09-26 à 12.28.19.png

Compte tenu de la répartition des stades dans l’ensemble de l’archipel aucun d’entre eux ne sera à l’abri d’un épisode météorologique ou tectonique violent. Mais dans ce pays la philosophie sinon résignée du moins fataliste prévaut ce qui n’est pas le cas pour des populations qui ne sont pas habituées aux déchainements imprévisibles de la nature.

Capture d’écran 2018-09-26 à 12.38.16.png

Il faut espérer pour ce pays admirable que cette coupe du monde se déroule dans les meilleures conditions ainsi que les jeux olympiques de Tokyo qui auront malheureusement lieu au milieu de l’été alors que les températures sont franchement insupportables dans cette ville …

Illustrations : tropic.ssec.wisc.edu et The Guardian