Crise climatique : le refroidissement se confirme !

Crise climatique : le refroidissement se confirme !

Les propagandistes de la COP22 viennent de quitter Marrakech et se retrouveront à Suva l’année prochaine. Je dis Suva, la capitale des îles Fiji, mais ce sera plutôt l’un de ces luxueux complexes hôteliers au sud-est de Viti-Levu, à quelques dizaines de kilomètres de l’aéroport international de Nandi, les pieds dans le lagon, car la ville de Suva avec ses bars à putes et son marché qui pue la marijuana ça risquerait de faire un peu désordre pour ces éminentes personnalités. Comme beaucoup d’îlots de Fiji et de bien d’autres pays insulaires du Pacifique Sud risquent de disparaître avec la montée des océans en raison de la fonte des glaces du Groenland et de l’Antarctique, le choix était donc judicieux …

Puisque j’ai mentionné la fonte des calottes glaciaires que se passe-t-il réellement en dehors de la propagande réchauffiste lancinante qui fait le bonheur de toutes les grandes multinationales, en particulier américaines, qui ont déclaré (dévoilé) solennellement au cours de la COP22 qu’elles allaient mettre la main à la pâte (pas dans leur porte-feuille) pour sauver le climat, comprenez il y a plein de bons dollars à gagner si on fait semblant d’être sage et comme cet argent sort de la poche des contribuables du monde entier, il ne « coûte rien » (dixit François Hollande) et c’est donc tout bon à prendre sans hésitation. Bref, contrairement à ce qui est annoncé par les médias main-stream qui reprennent en boucle ce que le « machin climatique onusien » leur dit d’écrire et de diffuser, la calotte glaciaire du Groenland ne fond plus depuis deux ans. À la mi-novembre de cette année elle a même gagné plus de 100 millards de tonnes de glace depuis la fin du mois de septembre par rapport à la moyenne de toutes les observations couvrant la période 1990-2013 :

Capture d’écran 2016-11-18 à 16.56.33.png

Capture d’écran 2016-11-18 à 17.02.09.png

 

Dans le même temps, après le Nino de 2015 particulièrement intense mais qui a disparu tout aussi intensément et donc après un record de réchauffement jamais vu depuis la disparition des dinosaures (je plaisante …) les observations satellitaires – les seules vraiment fiables – font état d’un brusque refroidissement généralisé de 0,7 degrés au sol entre les mois de juillet et août derniers et de 1,2 degrés depuis le maximum du Nino fin janvier 2016. Il s’agit d’observations globales dans les longueurs d’ondes infra-rouges recueillies par les satellites et non pas des relevés de stations météo au sol qui se prêtent à des bidouillages nombreux et variés pour mettre en évidence ce que l’IPCC attend, un réchauffement inexorable et dangereux :

Capture d’écran 2016-11-18 à 18.54.45.png

Le refroidissement annoncé par plus de 15 équipes de spécialistes de par le monde est donc bien réel mais le mouvement est lancé et nous allons tous nous faire éCOPer le porte-feuille par le « machin onusien » …

Source : notrickzone.com

Note : écoper, terme qui signifie éliminer l’eau de la cale d’un bateau avec un instrument ressemblant à une pelle appelé écope et éCOPer signifie ici payer des impôts pour une cause fictive perdue d’avance.