La France un pays marxiste ? Oui !

J’utilise à dessein le qualificatif de socialo-écolo-marxiste pour désigner le gouvernement français actuel et je vais m’en expliquer puisque certains des commentateurs de mon blog pensent que je fais des abus de vocabulaire. Pour comprendre ce qualificatif il faut faire un peu d’histoire. Au soir des accords de Munich (1938) où la France était représentée par Daladier, celui-ci congédia tous les ministres communistes de son gouvernement en 1939 quelques jours avant la déclaration de guerre conjointe de la France et de l’Angleterre contre l’Allemagne qui avait signé entre temps les accords de non agression dits Molotov-Ribbentrop et il enfonça le clou en proclamant la déchéance de tous les élus communistes et fit interdire de parution l’Humanité, organe du parti communiste. Si ma mémoire vous surprend, Wikipedia m’a bien aidé mais on apprenait cette histoire-là au lycée dans les années soixante. Quand Pétain est appelé au gouvernement en mai 1940, il se souvient avoir été pourrait-on dire flatté par Léon Blum qui le considérait comme « le plus humain de nos commandants militaires », ce n’est pas de moi c’est de Blum ! A cette époque le parti communiste français était le plus important d’Europe, faut-il le rappeler. C’est ainsi que Pétain, animé par une sorte de solidarité avec l’Allemagne alliée de la Russie accepta un bon nombre de communistes dans son gouvernement et institua le Service d’ordre légionnaire animé par Darnand qui fut immédiatement noyauté par les communistes qui entrèrent en résistance après l’opération Barberousse. C’est précisément durant ces quelques dix-huit mois de présence des communistes dans le gouvernement de Pétain que naquit toute la philosophie marxiste qui est encore en vigueur de nos jours, sécurité sociale, retraite par répartition, création d’ordres corporatistes, plans quinquennaux à l’image de ceux de la Russie stalinienne, etc, etc. Pétain mit la main sur les fonds de retraite privés pour financer ce nouvel organisme de répartition, ce que veut précisément faire le gouvernement français actuel, ça rappelle de manière troublante le début des années 40 ! A la libération le Conseil National de la Résistance, fortement noyauté par les communistes, en remit une couche par les ordonnances de 1945 et 1946 en organisant le rôle des syndicats, de l’assurance maladie et de bien d’autres institutions d’émanation à l’évidence marxiste et aujourd’hui la France est empêtrée dans ce système qui n’est plus viable et qui a perduré malgré le passage de De Gaulle ou de Pompidou ou encore de Giscard qui n’ont rien pu tenter contre l’administration entièrement dévouée aux idées marxistes. C’est l’histoire qui me fait dire que le gouvernement français n’a jamais cessé d’appliquer les lois et décrets datant des années 40-41 puis de 1945-46 sans jamais avoir osé en abroger le moindre article. Sans le savoir, la France est un pays marxiste ou crypto-communiste qu’on le veuille ou non, c’est l’histoire qui le prouve. Mais ce n’est pas Pétain qui est l’auteur de ce changement indélébile de la France, ce sont les fonctionnaires de l’administration ayant agi en toute impunité qui ont fait de la France un pays maintenant totalement bloqué et aujourd’hui au bord du gouffre.