Brève réflexion économique

J’ai été impressionné par la lecture d’un billet de Guillaume Maujean sur la réputation de la dette de la France (édition en ligne des Echos de ce jour, voir le lien puisqu’il faut que les blogueurs citent leurs sources) qui selon lui est « too big to fail ». Ceci expliquerait que les taux d’intérêts consentis par les marchés pour les OAT soient aussi bas, en moyenne en 2013 de 1,54 % sur le long terme, même s’ils ont tendance à augmenter depuis quelques semaines. La vraie raison expliquant la confiance des investisseurs, y compris les banques centrales qui achètent des OAT françaises, est que le gouvernement français a tous les pouvoirs pour faire un hair-cut non pas de la dette de l’Etat mais de l’épargne des Français, une chypriotisation des comptes de dépôt quels qu’ils soient, courants, d’épargne ou autres. L’épargne des Français représente plusieurs années de PIB, pourquoi pas y mettre les mains comme c’est presque déjà fait pour l’assurance-vie. De plus les actifs de l’Etat représentent un peu plus que la dette actuelle à quelques centaines de milliards près mais on n’est pas à ça près. Alors à quelle sauce vont être tondus les épargnants au cas où les taux d’intérêts remonteraient autour de 4 % comme c’était le cas en 2007 ? Comme le gouvernement socialo-écolo-marxiste a tout pouvoir pour le faire puisque le précédent de Chypre l’y autorise de facto, il confisquera 10 % de l’épargne ou peut-être plus, la limite de la créativité fiscale ayant été atteinte en 2013. Et dans la foulée il rabotera aussi les retraites de 10 % par solidarité, ainsi que les salaires des fonctionnaires, pourquoi pas puisque l’Etat de Californie l’a osé bien avant la Grèce et le Portugal !

Comme la situation économique ne va pas s’améliorer en 2014, on peut d’ors et déjà s’attendre à tout sinon au pire …

http://www.lesechos.fr/opinions/analyses/0203194097958-pourquoi-les-marches-ne-tueront-jamais-la-france-638367.php

On va bientôt se faire « enchyprioter », sauve qui peut !!!

Voici une dépêche d’agence datée de ce dimanche 17 mars à 11h13.

Will Italy and Spain also face 10% confiscation on bank deposits ?

Main comments from Lars Christensen, CEO at Saxo Bank :

 *** « The confiscation of 6.75 percent of small depositors money and 9.9 percent of big depositors funds is without precedence that I can think of in a supposedly civilised and democratic society. But maybe the European Union (EU) is no longer a civilised democracy? »

 

*** « This is a breach of fundamental property rights, dictated to a small country by foreign powers and it must make every bank depositor in Europe shiver. » 

*** « If you can do this once, you can do it again. if you can confiscate 10 percent of a bank customer’s money, you can confiscate 25, 50 or even 100 percent. I now believe we will see worse as the panic increases, with politicians desperately trying to keep the EUR alive. »

*** « Depositors in other prospective bailout countries must be running scared – is it safe to keep money in an Italian, Spanish or Greek bank any more? I dont know, must be the answer. Is it prudent to take the risk? You decide. I fear this will lead to massive capital outflows from weak Eurozone countries, just about the last thing they need right now. »

*** « This is a major, MAJOR game changer and the fallout will be with us for a long time to come. I believe it could be the beginning of the end for the Eurozone as this is an unbelievable blow to the already challenged trust that might be left among investors. »

*** « Market reaction? it must be very good for gold and for safe-haven countries like Switzerland, Singapore and economically more healthy non-Euro contries in, for example, Scandinavia. »

*** « This is full-blown socialism and I still cannot believe this really happened. »

Lars Christensen est clair ! Atteinte directe et concertée à la propriété individuelle et qui plus est avec l’assentiment concerté et prémédité des autorités chypriotes, de la Commission européenne et du FMI. L’histoire ne dit pas si seuls les résidents seront taxés (le sont déjà de facto) ou si tous les comptes des non-résidents le seront aussi. Dans ce dernier cas, il risque d’y avoir des remous dans la banlieue de Saint Petersbourg puisque les dépôts russes de toutes odeurs et couleurs représentent près de 50 % du PIB du pays. Mais comme les soldats et autres britanniques résidant à Chypre (il y a une très grosse base militaire anglaise dans l’île) ne seront pas assujettis à cette arnaque « légale » dixit le 10 Downing Street ce matin, il est probable que les Russes échapperont à la taxe inique décidée par Bruxelles.

Le CEO de Saxo Bank se demande quand ce sera le tour de l’Espagne, du Portugal et pourquoi pas de la France (c’est moi qui ai ajouté la France) mais le plus grave dans ce coup tordu inventé par des technocrates replets et embrumés par des vapeurs de schnapps c’est l’immédiate perte de confiance des investisseurs étrangers qui vont fuir les pays dits maintenant à risque (PIIGS + France) et ce sera une catastrophe pour initier une timide relance dès lors morte dans l’oeuf.

Il faut enfin ajouter que ce hold-up concerne tous les comptes de dépôt, c’est-à-dire y compris ceux des entreprises. Je ne parierai pas une demi-roupie sur l’avenir économique de Chypre … Attendons de voir la réaction des marchés lundi matin, il pourrait y avoir des surprises !