BRÈVE : Hamon veut fermer dix réacteurs nucléaires

BRÈVE : Hamon veut fermer dix réacteurs nucléaires

Une information qui n’a pas été reprise par la presse est significative de la dangereuse évolution de la politique énergétique « post-Fukushima » allemande : les consommateurs de l’Allemagne ont subi des coupures d’électricité à répétition sur les réseaux basse tension car il fallait privilégier les consommateurs industriels. Les moulins à vent et les panneaux solaires n’arrivent pas à l’évidence à prendre en charge la fermeture récente de 8 réacteurs nucléaires.

En France le candidat au trône élyséen, Benoit Hamon, vient de déclarer qu’il était plus rentable pour EDF, donc pour l’Etat, de fermer toutes les unités arrivant en ‘fin de vie » car les travaux nécessaires pour la prolongation de leur fonctionnement décidée par une instance indépendante, je le rappelle, serait trop coûteuse et estimée à 51 milliards, selon EDF. Les deux unités de la centrale nucléaire de Fessenheim qui ont reçu l’agrément de prolongation de dix ans (au moins) de fonctionnement ont été déjà préparées pour cette exploitation. Mais non ! Elles vont être arrêtées : un non-sens économique et financier total que Monsieur Hamon veut d’ors et déjà multiplier par 5. Hamon n’est qu’un rêveur et un incapable qui veut attirer les voix des écolos en déclarant droit dans ses bottes que, je cite la dépêche de l’Agence France Propagande :  » le coût du maintien ou (du) prolongement de l’espérance de vie de nos réacteurs nucléaires est estimé à 60 milliards d’euros qui renchérissent le coût de l’électricité produite par le nucléaire, et le rapproche de facto du coût de l’électricité produite par des énergies renouvelables« . N’importe quoi …

Source : AFP. J’ai corrigé une faute d’orthographe dans le texte reproduit ici en caractères gras.

Retour définitif sur cette « affaire Theo »

Retour définitif sur cette « affaire Theo »

Je ne reviendrai plus sur cette information digne d’un fait divers du Sun en Grande-Bretagne, un évènement de caniveau qui a été savamment exploité par le pouvoir socialiste en place en France depuis les années Mitterand car si les têtes politiques changent l’administration reste au pouvoir et … quel pouvoir ! La France est devenue une république bananière, tous les coups bas les plus sordides sont permis, la presse (presstitutes pour reprendre le qualificatif de Paul Craig Roberts) est contrôlée par les puissances financières apatrides et de surcroit subventionnée afin qu’elle ne relate que la propagande gouvernementale, la télévision française (que je ne regarde plus depuis près de 20 ans), c’est exactement le même topo et derrière tous ces évènements qui pourrissent la campagne électorale française il n’y a que l’argent que les contribuables définitivement décérébrés continuent à verser au pouvoir pour que ce dernier continue ses sales besognes. Quant à la justice qui devrait être totalement indépendante du pouvoir, elle est en fait au service de ce dernier, pourrie de l’intérieur par des gauchistes de tout poil (cf le mur des cons). Comme Obama, Hollande est un « fils de pute » (cf le propos du Président Philippin Duterte) qui se croit au dessus de la justice et va de magouille glauque en magouilles glauquissimes pour placer au pouvoir son poulain, le dénommé Macron, énarque de son état.

Sans entrer plus avant dans cette polémique politico-politicienne franchement nauséabonde, j’en finis par rêver de voir Madame Le Pen élue au premier tour pour faire un grand coup de balai et faire mettre en prison tous ces politiciens corrompus jusqu’à la moelle. Je discutais hier de politique avec un ami néerlandais de longue date qui, comme moi, a choisi de vivre à Tenerife. Il est plus que probable, selon lui, que l’extrême droite remportera les élections dans ce pays dans les mois prochains car ses compatriotes sont dégoutés des infectes turpitudes des politiciens des Pays-Bas. Cet évènement signera la fin de l’Union Européenne ! Comme ne cesse de le répéter Charles Sannat sur son blog : Préparez-vous !

L’affaire Theo ! 

Le grand bordel socialo-gaucho . On comprend de mieux en mieux……

L’Oncle de Théo Ministre au Congo : et les 670.000 euros détournés ?

 Thomas Luhaka Losenjola n’est autre que l’Oncle de Théo Luhaka et il est aussi accessoirement un Homme Politique du Congo-Kinshasa.

Il est successivement Député, Président de l’Assemblé Nationale et Vice-Premier Ministre. Il occupe actuellement le Poste de Ministre des Postes et Télécommunications (PT)et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC)

Ceci expliquerait donc cela : cet Empressement de François Hollande à se rendre au chevet du malade. Cet Empressement à décrire ce jeune homme comme un garçon bien sous tous rapports parait plus clair maintenant : Tonton est Ministre au Congo ! Ça c’est chouette ! C’est le Graal !

Comment interpréter le Silence de l’Etat suite aux Révélations d’Escroquerie quant aux Investigations des Policiers du SDPJ 93 qui auraient montré que huit membres de la famille Luhaka, ont perçu d’une Association plus de 170 000 euros par Virement, dont 52 000 euros sur le seul Compte de Théo ?

Tous embauchés par qui ? Par le grand frère de Théo, qui serait aussi le fils de ce Ministre.

 En deux ans 670.000 € pour cette Association ! Meilleurs que les Fillon ! En deux ans, presque autant que Pénélope Fillon en 25 ans !

Donc on a un Neveu et un Fils de Ministre, une Escroquerie via une Association arrosée légalement par l’Etat. Pour notre bonne (et généreuse) Gauche moralisatrice, républicaine, progressiste, pseudo-laïque, et bien-pensante, continuer d’acheter un semblant de « Paix sociale » et entretenir son Electorat, est à ce prix. Cette Affaire Théo n’est que la partie immergée de l’Iceberg.

Dans certaines Villes de Banlieues, il est courant « d’arroser » certaines Associations afin d’acheter la Paix.

– Ces Associations emploient ainsi souvent des délinquants notoires qui, bien entendu, ne travaillent pas et touchent leur Salaire tous les mois.
– Ces délinquants sont alors appelés « grands frères » par les Mairies concernées,  et ils font du Rabattage dans les Banlieues au moment des Elections Municipales.

Je suis étonnée que les Magistrats s’intéressent aussi peu à ces Associations.

Et on reproche sans rire aux Maires FN de sucrer des Subventions à des Associations de ce genre !
Il existe beaucoup d’autres moyens d’acheter la Paix dans les « quartiers », par exemple les Emplois fictifs dans certaines Mairies, les Voyages offerts, l’octroi de Logements HLM, voire même la Réservation de Places éligibles sur les Listes de Candidats aux Elections Municipales. C’est ainsi que d’anciens délinquants se retrouvent Conseillers Municipaux et parfois Adjoints au Maire chargés de la Jeunesse et des Sports ! Et je ne dis rien des différents scandales des Associations de « dé-radicalisation » qui ne servent  à rien,

Pendant ce temps-là, on ne parle que de l’Affaire Fillon qui tombe à pic, et comme par hasard du Calendrier, on s’en prend aussi au FN et à Marine Le Pen.

Mais ce n’est pas grave, le Gouvernement, les Médias et la Justice les protègent.

Francois Hollande, Elise Lucet, Frank Ribéry, Patrick Bruel et ses potes, ils en disent quoi ? Et SOS Racisme, la LDH, ils font quoi maintenant ?

Et nos chers Etudiants, nos chers Casseurs, nos chers Antifas, toujours prêts à manifester pour une Cause qu’ils prétendent juste, ils disent quoi maintenant ?

Ne vous affolez pas, c’est une Affaire qui se terminera en eau de boudin. RAS partout. Pertes et Profits, Circulez, y a rien à voir !

Et Pourquoi on n’en parle pas ? Parce que les Médias nous saturent depuis un mois avec le Pénélopegate….Ne peuvent pas être partout ! Et surtout s’ajoute la pseudo Affaire des Emplois Fictifs du FN ! Il faut bien tracer la route de frère Macron !

Bizarre aussi, la Réaction du Maire qui a insisté sur le fait que cette famille était  particulièrement honorable et ses enfants particulièrement recommandables.

La Corruption est à tous les étages, mais où est donc passé Le Canard enchaîné ?

Note : le texte en italique m’a été communiqué par mon informateur qui désire rester anonyme et dont je n’ai pas vérifié les sources ni si ce texte avait déjà été dispersé sur le web. Dans ce cas de figure on dit « source bien informée » comme le disent souvent les journalistes … Certains de mes lecteurs m’ont reproché un manque de rigueur et aucune vérification minutieuse de mes sources. Je m’en excuse et vue la tournure calamiteuse que prend la campagne électorale française je ne mettrai désormais plus aucun billet sur mon blog relatif à ce sujet après ce dernier. Je me permet de glisser une ultime information parue ce jour sur le blog de Charles Sannat (www.insolentiae.com), Benoit Hamon a été mis en examen pour insulte publique alors que François Fillon n’a toujours pas été mis en examen pour emplois fictifs alors qu’Alain Juppé l’avait été en son temps pour cette raison …

Le patrimoine officiel d’Emmanuel Macron

Ce document est disponible, j’insiste, à tout citoyen curieux qui voudrait obtenir des renseignements sur le patrimoine déclaré en toute honnêteté à l’HATVP. La mise en page de ce billet laisse à désirer car je n’ai fait que le copier et coller un peu par paresse. Pas de billet daté du 4 mars 2017

Haute Autorité pour la transparence de la vie publique 

98-102 rue de Richelieu- CS 80202

75082 Paris Cedex 02 14 février 2017

 

 

Madame la Présidente,

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) que vous présidez est une autorité administrative indépendante (AAI) chargée d’une mission de service public : promouvoir la probité et l’exemplarité des responsables publics.

Selon votre site internet : « tout citoyen peut adresser à la Haute Autorité des observations sur les déclarations »

C’est en tant que citoyens que nous avons l’honneur de porter à votre connaissance nos observations quant à la déclaration de revenus et de patrimoine faite par M. Emmanuel MACRON le 24 octobre 2014 (voir PJ) suite à sa nomination comme ministre de l’Economie le 26 août 2014.

Il en ressort que :

1. Ses revenus 2010-2013 ont été de 3 010 996 A savoir : a/ Des salaires à hauteur de 1 022 583

356 095 de salaires en 2010 (Rothschild) 403 557 de salaires en 2011 (Rothschild) 100 811 de rémunération 2012 (Présidence de la République) 162 120 de rémunération 2013 (Présidence de la République)

b/ Des « bénéfice industriels et commerciaux » à hauteur de 1 426 831

706 310 de bénéfice industriels et commerciaux en 2011 (Rothschild)

720 521 de bénéfice industriels et commerciaux en 2012 (Rothschild)

c/ Des revenus de capitaux mobiliers à hauteur de 561 582

291 286 de revenus de capitaux mobiliers en 2011

270 296 de revenus de capitaux mobiliers en 2012

Total des revenus: 3 010 996 2. Sa fortune déclarée en 2014, lorsqu’il fut nommé ministre, était de 156 160.43 A savoir : a/ des liquidités à hauteur de 195 097.75

86 344.84 pour un contrat d’Assurance vie souscrit le 25/4/11 53 192.19 sur son compte courant chez le Crédit Mutuel, le seul déclaré. 52 467.85 placée dans un PEA 3 092. 62 sur son compte d’associé chez Rothschild.

Haute Autorité pour la transparence de la vie publique 98-102 rue de Richelieu- CS 80202

75082 Paris Cedex 02 14 février 2017

b/ des investissements à hauteur de 1 015 330,62 20.92 pour 1 action Lagardère 74 309.70 de « valeurs en bourse et placements divers » 935 000 (valeur estimée pour son appartement acquis en juin 2007 au prix de 890 000 ) 6 000 (valeur estimée pour sa voiture achetée en 2005)

c / des dettes à hauteur de 1 054 267.32

– 295 689.79 restant dû sur prêt du Crédit Mutuel pour travaux résidence secondaire

– 558 577.53 restant dû sur prêt du Crédit Mutuel pour achat résidence secondaire

– 200 000 restant dû sur un prêt particulier sur 10 ans obtenue en 2007 (550 000 ) et remboursable 55 000 / an)

Fortune nette totale : + 156 160.43

Observations / Questions:

Nous nous interrogeons dès lors sur la sincérité du patrimoine déclaré. En effet,

a/ Comment peut-il se faire qu’après avoir eu en 2010-2013 des revenus supérieurs à 3 000 000 sa fortune déclarée en 2014 n’ait été que de 156 160 ?

b/ Comment peut-il se faire qu’il n’ait eu en 2014 que 56 254,41 sur son compte courant alors que plus de 3 000 000 y avaient été crédités durant les trois années précédentes ?

Et où est passée la différence, sachant que, sur la période 2010-2013, il n’a pas utilisé ses liquidités pour investir substantiellement dans l’immobilier ou en Bourse, ni pour rembourser ses emprunts, à l’exception de son emprunt privé remboursé à hauteur de 220 000 (4 x 55 000 ) ?

c/ Enfin, où est passé le portefeuille lui ayant permis de toucher 561 582 de revenus mobiliers en 2011- 2012, car il n’apparaît pas dans sa déclaration de patrimoine ? A noter que pour pouvoir générer de tels revenus, il se devait d’être au moins de 3 000 000 (sur la base d’une rentabilité moyenne de 10 %) ?

Et si son portefeuille a été liquidé en 2012, juste avant qu’il n’arrive à l’Élysée, où est alors passé le produit de la vente, puisqu’il n’est manifestement pas arrivé sur son compte au Crédit Mutuel, le seul déclaré ?

Il nous serait agréable que vous nous fassiez savoir si nos interrogations sont ou non fondées, sachant qu’

« omettre de déclarer une partie substantielle de son patrimoine ou en fournir une évaluation mensongère est un délit pénal ».

Dans l’attente des réponses que vous voudrez bien apporter à nos interrogations, nous vous prions d’agréer, Madame la Présidente, l’expression de notre profond respect.

Paul Mumbach Candidat des maires en colère à la présidentielle Maire de Dannemarie (68), Président des maires ruraux du Haut-Rhin 25 rue de Cernay, 68210 Dannemarie / Mail: paul.mumbach@dannemarie.fr

Jean-Philippe Allenbach

Président du Mouvement Franche-Comté 3 Place du 8 septembre, 25000 Besançon / Mail: pfed.allen@gmail.com

Serge Grass

Président de l’Union Civique des Contribuables Citoyens (U3C) 77 Grande rue, 25360 Nancray / Mail: sg44@free.fr

Théo, oh Théo … délinquant et trafiquant de drogue

Théo, oh Théo … délinquant et trafiquant de drogue

L’affaire Théo montée en épingle par les médias dominées par les puissances de l’argent qui veulent diriger la France avec à sa tête une marionnette ….

Reçu ce soir dans ma boite mail d’un médecin connaisseur de ce genre de situation :

Théo cachait dans son rectum un genre de tube à essai en verre, contenant de la drogue, !

Ce qui est bizarre, dans l’affaire Théo, c’est que le dossier médical dans son entier est scellé, et que l’équipe qui a eu des informations médicales concernant l’intervention chirurgicale est tenue au secret absolu, avec de sérieuses menaces si fuites à la presse.

L’opération, suture de 10 cm de rectum, ce qui signifie coupure par objet tranchant et non contondant comme une matraque, n’est pas en faveur de l’intromission d’un objet mais bien d’une blessure par objet contenu …dans le rectum. Que contenait le rectum de Théo ? Probablement un contenant (tube de verre contenant coke, cachets d’ecstasie, etc..) qui s’est brisé pendant la lutte avec la police. Aucune des vidéos des caméras de vidéosurveillance (auxquelles le public n’a pas eu accès) ne montre un policier enfonçant une matraque dans le fondement de Théo (en fait les médias et le gouvernement l’appelle affectueusement Théo mais on peut parler de racaille car c’est lui qui est venu se battre avec les policiers). Donc on est fondé de penser que le dénommé Théo cachait dans son rectum un genre de tube à essai en verre, contenant de la drogue, et qu’il a été blessé durant la lutte avec la police. Et souvenez vous du début de l’affaire, il a bien été dit sur toutes les chaines qu’il avait refusé l’examen médical que lui proposaient les policiers. Conclusion, nous aimerions que le compte rendu opératoire de cette racaille soit divulgué (étant médecin je sais que la loi le protège), alors nous ne saurons jamais la vérité sauf que Hollande offrait à Léornarda de venir le rejoindre à L’Élysée et qu’il souhaite que Théo le livre en produit de qualité.

Campagne électorale française : le paroxysme de l’écoeurement

Capture d’écran 2017-02-12 à 15.54.15.png

Celui qui fait saliver toutes les électrices ménopausées de France, le beau mec qui fait bander les homos et rougir les petites ados, celui enfin qui veut incarner le renouveau, l’avenir, le bonheur « partagé » pour tout un chacun en France … vous avez deviné au sujet de qui je vais écrire les lignes de ce billet, l’un des canditats à la location du Château de l’Elysée, la magistrature suprême, en quelque sorte la réincarnation du roi de France dont les citoyens ont coupé la tête en leur temps glorieux.

Il s’agit du candidat indépendant, soutenu par aucun parti politique, le sieur Emmanuel Macron …

D’où proviennent les moyens financiers pour qu’il puisse organiser des réunions, des cocktails et bien d’autres manifestations et voyages ici et là ? Lui qui est sorti de nulle part comme un lapin du chapeau d’un prestidigitateur aura-t-il à rendre compte du financement de sa campagne électorale ? Voilà une question que bien des Français doivent (ou devraient) se poser à l’heure où le candidat désigné par les primaires de la droite (Fillon) est empêtré dans des démêlés ubuesques avec la justice, massacré par le Canard enchaîné, et dont il ne se relèvera pas. Mais au fait, qui a payé le Canard et Mediapart pour faire en temps voulu des révélations au sujet de Fillon alors que des centaines de parlementaires ont rémunéré un membre de leur famille et ce depuis des années. Vous voulez quelques exemples, en voilà :

Que faisait le Canard Enchaîné quand Ségolène Royal a plombé les finances du Poitou-Charentes de 130 millions d’Euros dans des emprunts toxiques ? Que faisait le Canard Enchaîné quand Ayrault, fringant premier ministre faisait illico embaucher sa femme à l’Assemblée Nationale comme chargée de mission … Quelle mission ? Mystère ! Que faisait le Canard Enchaîné quand Ségolène Royal a été nommée par Hollande vice-présidente de la Banque Publique d’Investissement (BPI) avant d’être ministre ? À ce propos la Cour des Comptes et la Fondation IFRAP ont dénoncé la gestion calamiteuse de cette BPI, un remake de la gestion de la Région Poitou-Charentes. Difficile de croire dans ces conditions qu’elle ait été nommée en raison de ses compétences, surtout aux yeux des contribuables de cette région … Si ce n’est pas un emploi fictif, je veux bien me pendre. Que faisait le Canard Enchaîné quand Mazarine Pingeot a été nommée administratrice de la Grande Bibliothèque ? Qu’a fait le Canard Enchaîné quand Clémentine Aubry a été nommée administratrice de l’auditorium du Louvre ? Que faisait le Canard Enchaîné quand Thomas Le Drian a été embauché par la Société Nationale Immobilière à un poste très élevé pour un élève moyen d’une école de commerce moyenne ? Que faisait le Canard Enchaîné quand Jérémie Martin (le fils de Philippe Martin) a été embauché par le Conseil Régional de Midi-Pyrénées comme chargé de mission ? Et j’en passe …

Ce serait un véritable roman feuilleton que d’énumérer les magouilles républicaines en tous genres auquel on pourrait aussi accoler les histoires de cul dérisoires du Président français sortant. À propos d’histoires de cul le sieur Macron est l’amant officiel de Matthieu Gallet, le Président de l’INA mais il ne faut surtout pas le dire, ça ferait désordre. Naturellement ce n’est pas officialisé par le magazine Closer à qui les soutiens de Macron ont formellement interdit de divulguer l’information, échaudés par la révélation des frasques scootériennes du Président sortant qui allait sauter une starlette sans avenir pour la satisfaction de son ego dans la mesure où sa politique était tout sauf satisfaisante. Emmanuel Macron se pavane en public avec une dénommée Brigitte pour faire bonne figure car en réalité il est un homosexuel pur et dur. Ce n’est pas nouveau dans l’histoire récente de la République Française. L’illustrissime maire de Paris Bertrand je ne sais plus quoi tant il a peu imprimé ma mémoire n’était-il pas aussi un phoque comme Jack Lang, le tout aussi célèbrissime ministre de la culture qui organisait des partouzes dans son somptueux appartement de la Place des Vosges ?

Ce qui peut faire désordre pour les électeurs français est qu’un candidat au trône élyséen soit homosexuel mais ce n’est pas tout !

Qui finance la campagne électorale d’Emmanuel Macron, un ex-employé de banque (Rothschild) plus que moins bien payé ? Tout simplement le lobby sioniste qui contrôle la presse grand-public française, tant la presse écrite que la télévision et qui contrôle la grande finance internationale. Quand tonton François, capitaine de pédalo de son état et ex-administrateur désastreux du département de la Corrèze, a été catapulté par erreur locataire du château de l’Elysée, il a promu ministre adjoint des finances le sieur Emmanuel Macron, après que celui-ci ait été son conseiller particulier à l’Elysée, et ce dernier s’est empressé de faire en sorte que ses potes qui contrôlent les médias français puissent avoir le champ libre pour étendre leurs tentacules et opérer leurs magouilles en toute quiétude.

En 2014 Patrick Drahi, polytechnicien, grand financier d’origine juive marocaine, résidant en Suisse, contrôlant une holding ayant pignon sur rue au Grand Duché du Luxembourg et voyageant avec un passeport israélien, à la tête d’une fortune estimée à plus de 14 milliards d’euros, décide de faire main-basse sur SFR. Horreur et désolation … Arnaud Montebourg (probablement très bien informé), alors ministre gravitant à Bercy, s’oppose à cette manoeuvre. Montebourg est vite fait bien fait remercié et remplacé par Macron ! Il autorise alors les manigances de Drahi qui va ainsi pouvoir étendre son emprise sur les médias français en rachetant Next Radio, propriétaire de BFMTV France (Bloomberg). Aujourd’hui l’ensemble a été fusionné et s’appelle Altice Media avec l’appui de Bernard Mourad, ancien banquier chez Morgan-Stanley qui comme par hasard se trouve être le conseiller spécial chargé du financement de la campagne du petit Emmanuel Macron.

Drahi contrôle également l’institut de sondage Interactive dirigé par Jean-Daniel Levy … Tout est ainsi soigneusement ficelé pour que les médias, la télévision et les instituts de sondage (au moins un) promeuvent Macron par tous les moyens jusqu’au château de l’Elysée. C’est donc la grande finance juive avec ses ramifications internationales qui finance la campagne électorale de Macron avec le but inavoué mais évident de contrôler ensuite l’Etat français dans son ensemble. Macron a affiché en outre ses idées résolument écologistes (pour des raisons strictement électoralistes) en s’acoquinant avec la Miss Royal car il faut insister ici sur le fait que les retombées financières de l’arnaque du réchauffement climatique sont largement contrôlées par cette même grande finance juive internationale allant de Goldman-Sachs à la famille Rothschild car il y a très gros à gagner.

De là à déduire que les attaques du Canard contre Fillon soient préméditées il n’y a qu’un pas vite franchi par les esprits malfaisants …

Sources : diverses y compris à titre privé, WikiLeaks, RT et dont (pour une fois) Le Monde et Closer.

Note : J’ai mentionné WikiLeaks comme l’une de mes sources d’information. Il apparaît aujourd’hui que la Russie se serait préparée pour désorganiser les élections présidentielles françaises, selon la BBC. Julian Assange a naturellement contre-attaqué car il n’a fait que citer des e-mails qui fuitent par on ne sait toujours pas quel canal. La BBC, à la solde de la CIA, a encore répandu encore une fois des nouvelles truquées … Suivre le lien suivant (en anglais) s’il n’a pas été supprimé : https://www.youtube.com/watch?v=kHG6AFfBCEc

Campagne électorale française : le cas du revenu universel et autres évènements glauques.

-1x-1.jpg

J’ai été très surpris il y a quelques mois en découvrant que des amis intimes qui avaient créé leur propre entreprise et employé une vingtaine de personnes durant de nombreuses années étaient favorables au revenu universel. Paradoxalement ils avaient durant toute leur carrière d’entrepreneurs favorisé la valeur du travail, eux-mêmes travaillant parfois 15 heures par jour pour assurer la survie de leur projet. Maintenant retraités ils pensaient – j’ignore s’ils le pensent toujours – que le revenu universel est une bonne idée. Benoit Hamon, le vainqueur des primaires de la gauche socialiste française a donc, et on pouvait s’y attendre, présenté cette mesure dans un but totalement démagogique et électoraliste, en particulier pour attirer les suffrages des jeunes de moins de 25 ans qui sont au chômage et n’ont pas vraiment d’espoir de trouver un emploi. Alors que la croissance de la France pour 2016 affiche un 1,1 % étriqué, sans augmentation de la dette du pays c’est-à-dire sans injection d’argent prêté par les bailleurs habituels du pays, dont en particulier le Japon, la France serait en récession depuis maintenant 9 ans. Non pas une récession douce mais une catastrophe pire que celle de la Grèce. L’Etat français, qui vit au dessus de ses moyens chroniquement, siphonne déjà 56 % des ressources du pays et l’installation d’un revenu universel national sans discrimination aucune représenterait selon l’IFRAP et si ma mémoire est bonne 400 milliards de dépenses supplémentaires par an. Pour se faire une idée cette allocation coûterait 8 milliards d’euros par semaine !

Comment trouver ces 400 milliards alors que le financement des retraites n’est plus assuré et que la flat-tax, universelle celle-là, appelée pudiquement CSG n’a pas permis de redresser les comptes de la sécurité sociale. Ce problème n’a pas été abordé par Hamon ni par les autres candidats à la présidence de la République, dont en particulier Mélenchon qui est pourtant favorable à cette mesure de revenu universel, l’étape obligée pour instaurer un totalitarisme marxiste-léniniste. Et pour cause il n’y a aucun moyen imaginable de la financer. La campagne présidentielle française prend donc, à gauche du moins, une tournure exécrable embourbée dans une démagogie sans bornes et le pire est que les Français applaudissent ce genre de mesure, faut-il qu’ils soient devenus tous décérébrés ? À droite de l’échiquier politique hexagonal ça commence à sentir le roussi. Dans la panoplie des candidats en ——-on, c’est maintenant le prénommé François qui fait les frais de l’hebdomadaire satirique (qui fait son travail) bien connu. Le candidat au Château de l’Elysée concerné parle de boules puantes : on n’est plus à l’école primaire, c’est du sérieux ! Hamon vient de se plomber les ailes en s’acoquinant avec Ségolène, l’opportuniste écolo caricaturale de la République. Le candidat de la finance : pas si sûr que les Français le plébiscitent. Et comme c’était prévisible Marine Le Pen a adopté un profil serein bien qu’étant elle-même empêtrée dans des démêlés financiers avec le Parlement Européen. Le paysage politique français devient de plus en plus insupportable et glauque. Je me suis inscrit sur les listes électorales et je crois que finalement, comme depuis maintenant 20 ans, je n’irai pas voter …