Politique : les USA, un modèle de démocratie ? 

Comme aurait dit Pierre Desproges : « je pouffe ! » si on me pose cette question. Les élections présidentielles ont été gagnées par les Démocrates avec une fraude généralisée que la justice, corrompue par le clan Clinton et le réseau d’Obama, n’a pas voulu reconnaître. Les démocrates ont réitéré lors des élections de mid-term en perdant de justesse la Chambre des Représentants et avec un Sénat encore indécis. Les Démocrates ont prétendu que si les candidats républicains remportaient les deux chambres, ce serait la fin de la démocratie américaine, je « pouffe » encore. La fraude électorale est supposée exister à grande échelle dans les républiques bananières, selon l’expression consacrée pour classer les petites pays d’Amérique centrale, le pré carré des Américains, ou d’autres Etats africains.

Sous ce fallacieux prétexte que les Etats-Unis sont la seule vraie démocratie dans le monde, ce pays doit servir de modèle. Les médias américains appartenant à quelques riches milliardaires, un peu comme en France et bien d’autres « démocraties » occidentales, ont servi de levier pour influencer le choix des électeurs : « si vous votez pour les candidats pro-Trump vous votez contre la démocratie. Pour dissimuler la notion de démocratie chancelante américaine les médias de ce pays ne cessent de clamer que la Russie pratique également la fraude électorale à grande échelle et que la popularité du chef de l’Etat russe est largement usurpée avec des médias russes aux ordres du Kremlin. Le fait que la Chine ou la Corée du nord, états notoirement totalitaires, ne procèdent jamais à des élections libres se comprend mais que les Etats-Unis fraudent systématiquement lors des élections rappelle tout à fait ce que ces pays pratiquent presque naturellement.

Je ne prendrai qu’un seul exemple de cette imposture électorale américaine. La Floride a interdit le vote par correspondance et tous les électeurs devaient se rendre physiquement dans les bureaux de vote munis d’une pièce d’identité et d’une carte de résident en Floride. Curieusement les médias français n’ont pas noté ce détail et c’est compréhensible car l’Etat français envisage de procéder lors de nouvelles élections à des votes électroniques, la porte grande ouverte aux fraudes. Résultat attendu, en Floride la grande majorité des candidats encartés au parti républicain l’ont emporté parfois de justesse mais la conséquence de cette décision est incontestable. Le gouverneur Ron DeSantis a été réélu haut la main. J’ajouterai que si Donald Trump n’était pas perverti par son ego pathologique il adouberait DeSantis comme candidat républicain lors des prochaines élections présidentielles. Le cas de la Floride est exemplaire et va probablement encourager d’autres Etats à choisir de revenir au système de vote traditionnel avec des bureaux et des scrutateurs au cours du processus de vote mais également lors des dépouillements. J’ai moi-même été scrutateur lors de je ne sais plus quelles élections, c’est un droit ouvert à tout citoyen soucieux du respect de la démocratie.

En conclusion les Etats-Unis ne sont plus une démocratie et il faut souhaiter que l’exemple de la Floride soit salutaire, en particulier pour la France, et j’ai le droit de rêver sans « pouffer » …

5 réflexions au sujet de « Politique : les USA, un modèle de démocratie ?  »

  1. Ping : Politique : les USA, un modèle de démocratie ? – Qui m'aime me suive…

  2. « En conclusion les Etats-Unis ne sont plus une démocratie » est un doux euphémisme pour qualifier une fédération d’états (peuplés de gens simples et probablement naïfs comme chez nous en France) dirigée par une groupuscule de mafieux. Quelque part, ce billet entre (du moins dans mon esprit) en résonance avec le dernier article de Thierry Meyssan qui a pris pour le coup une hauteur de vue que je trouve tout aussi impressionnante qu’instructive :
    https://www.voltairenet.org/article218419.html

    • Une autre française qui a bien compris la volonté de domination mondiale inhérente à une partie de l’establishment américain « dictatoriel » par nature (et évidemment pas inhérente aux habitants des E.U.) et qui a des analyses intéressantes sur ce sujet, il s’agit de Mme Galactéros :

      • Ça me rappelle la théorie de Kouchner qui prétendait qu’on avait le droit d’intervenir pour des raisons humanitaires dans un autre pays … Qu’a fait la Russie sinon suivre la doctrine Kouchner ? Je trouve les Occidentaux d’une mauvaise foi sidérante, en particulier Macron qui a joué un double jeu avec Poutine qui est consternant …

      • Après avoir promu la vaccination de masse avec un vaccin qui est dans les faits un OGM de synthèse toxique (cela a coûté la vie de ma mère qui a fait un arrêt cardiaque en point d’orgue de ses 3 injections de Pfizer et de Moderna qui ont provoqué une insuffisance cardiaque grave), Macron est obnubilé par 3 choses :
        – instaurer un nouvel ordre mondial (https://www.francesoir.fr/politique/au-sommet-de-l-apec-macron-prone-un-ordre-mondial-unique)
        – mettre des moulins à vents et des miroirs magique un peu partout
        – tout faire pour couper nos relations avec la Fédération de Russie, notre principal fournisseur d’énergie bon marché.
        Ce minus dont la réputation à l’international est aussi bonne qu’un « pack of shit in a handbag » est en passe de réussir à couler la France. Scholz fait de même pour l’Allemagne. Bravo les mecs !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s