La thérapie génique anti-coronavirus provoque une chute de la natalité

On le constate presque tous les jours la censure bat son plein, qu’il s’agisse de la part de Google sur la demande des gouvernements (il ne faut pas se leurrer), des organismes internationaux comme l’OMS ou encore du lobby ultra-puissant de l’industrie pharmaceutique. En France si ce n’est pas l’Ordre des Médecins qui censure ou sanctionne les médecins trop loquaces c’est le média qui a osé les inviter sur le plateau d’une radio ou d’une télévision qui est censuré. Les avocats ont connu leur lot de confrères censurés voire sanctionnés. Inutile de citer des noms mes lecteurs les reconnaîtront. Tous ces événements concourent pour que l’opinion constate que beaucoup de pays européens glissent progressivement dans la pire forme de totalitarisme, jamais connue auparavant en raison des moyens informatiques qui n’existaient pas du temps de Staline, d’Hitler ou de Mussolini. On en est là aujourd’hui car de nombreux pays occidentaux ont adopté cette posture très inquiétante qui consiste à nier la vérité en la masquant par des mensonges conformes à la propagande gouvernementale.

Le cas le plus emblématique vient d’être dévoilé en Suisse, l’une des rares démocraties encore existante dans le monde, pays où c’est réellement le peuple qui a le pouvoir conformément à la définition même du mot démocratie, de deimos, le peuple et kratos, le pouvoir. Il s’agit d’un sujet complètement tabou, interdit de discussion dans les pays occidentaux : l’analyse de la chute de la fécondité entre janvier 2021 et mai 2022. Souvenez-vous, l’Union européenne mit en place la « vaccination » par thérapie génique en début du février 2021 et quiconque était récalcitrant était mis au ban de la société avec l’introduction du pass sanitaire, une pratique totalitaire confortée par l’électronique omniprésente de nos jours dont auraient rêvé ces dictateurs que j’ai cité plus haut. La Suisse ne fait pas partie de l’Union mais elle suivit le mouvement décidé par les politiciens au pouvoir à Bruxelles qui transmettaient leurs ordres aux gouvernements des pays membres pour « bien faire ». Les conséquences inattendues qui sont toujours niées par les médecins de plateau télé et leurs homologues politiciens européens furent une chute de la natalité jamais observées depuis 2015 et qui n’a toujours pas retrouvé ses valeurs normales en mai 2022. Cette chute est intervenue exactement 9 mois après le début de cette campagne de thérapie génique :

Certes une corrélation ne signifie pas causalité mais c’est tout de même particulièrement troublant d’autant plus que la probabilité d’observer un tel phénomène avec 3 écarts-types de différence est de l’ordre de 1 pour 1000. Pour étayer cette coïncidence les données statistiques relatives aux effets secondaires de cette thérapie génique abusivement appelée vaccin indiquent chez les femmes en âge de procréer des troubles de leur cycle menstruel ainsi qu’un accroissement du nombre de fausses-couches et de morts-nés consécutivement après cette thérapie génique. L’office fédéral suisse des statistiques n’a comptabilisé que les enfants nés vivants comme l’indique le graphique ci-dessus. Jamais un tel phénomène n’avait été observé depuis que ce type de données est pris en compte, c’est-à-dire depuis 1872. Ces données ne comportent aucune précision sur l’état de santé des Suissesses en âge de procréer et surtout sur la santé de celles ayant « réussi » à conduire leur grossesse à terme ou a contrario des avortements spontanés après ou sans infection par le SARS-CoV-2 probablement delta.

Le doute relatif à la corrélation entre l’introduction de la thérapie génique et la chute des naissances reste entier mais à mon humble avis il n’y a pas de doute car il est encore nécessaire de rappeler que les anticorps dirigés contre la sous-unité-1 de la protéine spike du virus croisent avec la syncytine, une protéine absolument nécessaire à l’implantation du placenta dans l’utérus. Ce simple fait explique la chute de la natalité observée en Suisse, chute observée dans de nombreux pays occidentaux dont l’Allemagne et les Etats-Unis comme l’a constaté l’AIMSIB. Lire l’article en références : https://www.aimsib.org/2022/11/06/la-vaccination-covid-a-devaste-la-natalite-en-suisse-a-t-elle-aussi-detruit-lesperance-de-vie-aux-usa/

11 réflexions au sujet de « La thérapie génique anti-coronavirus provoque une chute de la natalité »

  1. Une baisse de la fertilité a été constatée en Allemagne, en Suisse et en Israël, pays pour lesquels on a des chiffres qui permettront des études plus poussées. Inutile d’espérer obtenir des chiffres sérieux via le ministère de la santé français qui n’est juste qu’un organe politique propagandiste qui adore trafiquer ses statistiques. On peut déjà néanmoins fouiller le sujet pour l’Allemagne via des articles généralistes récemment publiés comme celui-ci qui date de l’été 2022 :
    https://www.francesoir.fr/societe-sante/chute-de-la-natalite-en-allemagne-et-en-suisse

  2. On parle de troubles de leur cycle menstruel ainsi qu’un accroissement du nombre de fausses-couches et de morts-nés. La grossesse extra utérine est-elle considérée comme fausse-couche ? Quelle réaction le sérum vaccinal pourrait-il avoir sur les trompes ou l’utérus ?
    Même si c’est une « erreur » classique, y a-t-il surnombre depuis 9 mois ? Ma belle-fille qui a eu un beau garçon sans problème il y a 2 ans et demi vient de faire une grossesse extra utérine à 7 semaines. Etant kiné elle a fait ses 3 doses … obligatoires !

    • C’est tout le problème : ce n’est pas parce qu’on a fait une grosses extra-utérine que c’est de la faute du vaccin et vice-versa. Maintenant, quand on regarde les statistiques sur un très grand nombre d’habitants comme indiqué dans l’étude de 91 pages mentionnée ci-dessus, on est vraiment en droit de se poser de sérieuses questions sur la relation entre vaccins anti-covid à ARNm et problèmes gynécologiques et/ou obstétriques. 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s