Mondialisation et écologie : les deux branches d’une même idéologie

Je venais juste de commencer à traduire pour les fidèles lecteurs un article de Peter Koenig paru sur le site GlobalResearch lorsque j’ai interrompu cette tâche un peu aride après avoir trouvé une excellente traduction parue sur le site ReseauInternational et dont voici le lien :

L’article original se trouve ici : https://www.globalresearch.ca/when-green-turns-brown-nobody-notices/5794474

Tout est parfaitement et clairement exposé dans cet article et je n’ai rien à ajouter. En quelques mots les « Verts » veulent détruire les économies, d’abord occidentales, car il y a trop d’êtres humains, trop de pollution, trop de gaz carbonique, trop de voitures, trop de consommation, trop de tout ce que la civilisation moderne a apporté pour améliorer le confort des hommes. Ce que veulent les « Verts » est un retour au dix-neuvième siècle et même plus en arrière encore, avant la révolution industrielle avec une planète Terre comptant un demi-milliard d’êtres humains au plus. Il faudra trouver d’autres virus plus méchants que le dernier en date, organiser encore plus de restrictions et de privations pour atteindre le grand dessein d’un Klaus Schwab ou d’un Bill Gates. Il faut simplement espérer que la chasse et la destruction de ces élites s’organisera très vite car les mois et les années passent et la propagande a fait perdre à la majorité des peuples tout bon sens et toute perception de la réalité de la situation.

En effet, la situation énergétique de l’Europe occidentale a été soigneusement préparée par ces « Verts » qui ont tout fait pour brider les investissements en direction des grandes compagnies pétrolières. Celles-ci n’investissent depuis près de 20 ans à peine 15 % de ce qu’elles investissaient dans la prospection et l’exploitation de nouveaux gisements 20 ans plus tôt. Elles n’ont pas non plus investi dans le développement du transport des tuyaux pour transporter gaz ou pétrole. Depuis onze ans maintenant l’Allemagne a démantelé son parc nucléaire et la France, sous la pression des Verts a choisi la même voie. Ce n’est pas avec des moulins à vent et des panneaux solaires qu’on peut faire fonctionner l’économie d’un pays comme la France ou l’Italie et encore moins l’Allemagne.

Ce qui est affligeant est que le peuple n’a pas compris les causes premières de cette situation présente. J’ai écrit un billet sur ce blog au sujet d’un black-out européen généralisé et c’est effrayant. À relire : https://jacqueshenry.wordpress.com/2019/10/22/petite-histoire-pas-du-tout-fictive-un-black-out-generalise-en-europe-occidentale/

Demain 28 septembre, pas de billet.

24 réflexions au sujet de « Mondialisation et écologie : les deux branches d’une même idéologie »

  1. Les animalistes considèrent déjà que la vie d’un gorille ou d’un chimpanzé a plus de valeur que celle d’un black. Je me demande comment ils vont se prendre pour justifier l’extermination, il me semble assez clair que de leur point de vue la principale menace est la. Pour le moment ils s’acharnent sur les blancs, il y a un problème d’arithmétique quelque part. J’aurais tendance à penser (pas forcément à dire) qu’il faudrait tuer les écologistes avant qu’ils ne nous tuent. Ou alors créer un état (en Siberie par exemple) où ils puissent vivre en paix et arrêter de faire chier le monde.

  2. Ping : Mondialisation et écologie : les deux branches d’une même idéologie – Qui m'aime me suive…

  3. Les écologistes sont les idiots utiles d’une poignée de décideurs (oligarchie financière US et Pentagone + complexe militaro-industriel américain) qui suivent à la lettre le plan de la Rand Corp pour déshabiller l’Europe, dont le chef de file économique est l’Allemagne. L’objectif ultime de ce plan est de mettre la main sur les matières premières stratégiques de la Russie (ce qui ne surprend personne quand on voit la liste des pays qui ont été rasés ou mis à genoux par les USA et l’OTAN, des états ayant systématiquement des richesses importantes en hydrocarbures et autres matières premières stratégiques comme le lithium, l’or, le platine, etc.. : Irak, Syrie, Libye, Afghanistan, Venezuela, Iran, etc.).
    Patrick Moore, ce Canadien co-fondateur de Greenpeace et un des rares écolos ayant une culture scientifique centrée sur les sciences de la nature et de la vie, ne cesse de le répéter : ce mouvement a été rapidement noyauté dans les années 80 par des activistes à la solde de groupes de pression sans visage auxquels il faut ajouter des états et des structures politiques supranationales comme le GIEC, l’ONU, l’OMS, le FMI, la FAO, etc. qui ont leur agenda centré sur la suppression de la seule matière première clé nécessaire au règne végétal pour se développer : le CO2 via la photosynthèse. Pas de CO2, pas de règne végétal , pas de végétaux, pas de règne animal. On voit la débilité du projet.
    Si Margaret Thatcher était encore de ce monde, elle piafferait de joie en voyant le bazar qu’elle a provoqué à l’échelle de la planète, c’est en effet cette sinistre bonne femme qui a initié la stratégie politique d’un monde décarboné pour avoir la peau des syndicats ouvriers des industries minières et métallurgique du Royaume-Uni (grève des mineurs de 1984-1985). Avec l’aide d’un certain Ronald Reagan. Le fond de commerce des organisations écologistes comme Greenpeace est le marketing idéologique d’une Nature immaculée (« Gaïa »), et le lavage de cerveau des ignorants. Cela a atteint un tel degré de sophistication que même les étudiants de Polytechnique France ont été manipulés et ont porté plainte contre le projet d’installation d’un laboratoire de recherche sur les énergies nouvelles sponsorisé par le Groupe Total Energie (Patrick ouyanné, le PDG de Total, est comme la majeure partie des hauts cadres de direction de ce groupe un ancien de Polytechnique). Toujours prompts à dénoncer les organismes génétiquement modifiés, on aura noté que les vaccins à ARNm (qui sont des OGM dangereux car injectés dans le corps sans passer par le broyeur chimique de l’estomac) et sont toujours officiellement en cours de tests cliniques, n’ont jamais été critiqués par ces Verts….et pour cause, ils vivent de grasses subventions des états et probablement des multinationales de l’industrie pharmaceutique.
    https://www.greenpeace.fr/total-a-polytechnique-plainte-contre-patrick-pouyanne/

  4. Je ne m’inquièterais pas trop ; la situation économique de millions de consommateurs est entrain de remettre les pendules à l’heure .
    Quand un boulanger arrête son commerce parce que sa note d’électricité est passée de 1800€/mois à plus de 11000 €/mois ; il y a de quoi se poser la question de savoir ce que les gens vont manger lorsque tous les boulangers mettront la clé sous la porte et ce n’est de loin pas la seule profession « alimentaire  » qui est concernée .
    Quand un fruiticulteur voit sa facture frigo passer de 80000 à 800000€ , il ne récolte même plus ses fruits !!

    • C’est déjà ce qui se passe au Royaume-Uni où le patronat s’attend à ce que 70 % des pubs ferment boutique d’ici la fin de l’exercice fiscal. Si cette crise énergétique touche les pubs, à fortiori, elle touchera tous les commerces alimentaires. Ce qui est logique, puisque le PIB est corrélé de façon parfaitement linéaire avec la consommation d’énergie. On doit donc s’attendre à des mouvements sociaux d’une grande ampleur, ces mouvements ont d’ailleurs démarré aux Pays-Bas et en Allemagne, et en Italie. Mais il est peu probable que ces manifestations de rue donneront de la chaleur, de l’électricité et de quoi manger aux gens. 🙂

  5. NB : Plan de destruction de l’Allemagne par écologistes interposés (Olaf Scholz, AnnaLena Baerbock et Robert Habeck)  : https://lesakerfrancophone.fr/les-etats-unis-sont-en-train-de-gagner-leur-guerre-contre-les-industries-et-les-peuples-deurope
    On notera que les gazoducs Northstream I et Northstream II ont été les victimes de fuites d’origine inconnue ces derniers jours, la pression dans ces deux tuyaux ayant dramatiquement baissé aux alentours de la zone maritime contrôlée par certains pays nordiques comme le Danemark. On voudrait définitivement empêcher l’Allemagne de faire tourner son industrie qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

    • Osons et disons que c’est un coup des USA ou de leur idiot utile le Royaume bientôt désuni.
      Peu de pays ont les capacités d’envoyer un robot sous-marin déposer des charges à proximité des gazoducs à partir d’un sous-marin (pour ne pas être repéré) Certains pays nordiques comme la Suède le peuvent mais on voit mal ce qui les motiverait à titre individuel ou les pousserait à accepter un tel ordre.
      Pour l’Allemagne ça reviendrait ni plus ni moins à se tirer une balle dans la tête.
      La Russie n’aurait aucun intérêt à se priver pendant plusieurs années du marché européen donc à s’appliquer à elle même des sanctions et puis il lui suffirait de fermer le robinet.
      La Fance ? Un peu pour les même raisons que la Suède je ne vois pas ce que l’on aurait à y gagner.

      Restent le RU qui est en pointe dans la lutte contre la Russie depuis une décennie ou deux t dont la premier ministre a fait explicitement évoqué l’utilisation de la bombe nucléaire dans l’affaire ukrainienne et les USA parce qu’ils ont toujours été opposés à une indépendance énergétique de leurs vassaux européens qui ne dépende pas d’eux. Ils ont plusieurs fois menacé l’Allemagne en cas d’utilisation des gazoducs Nordstream.
      Là on y est ! Les yeux des Européens, menacés du froid, de la disette, d’une hécatombe humaine dans les 18 mois qui viennent, vont-ils se déciller ? Vu la bêtise et la complicité de nos dirigeants, on, peut en douter.

      • @Paul-Emic : 100 % d’accord, ça ressemble assez bien à une opération militaire spéciale qui impliquerait des sous-marins et des nageurs de combat britanniques. Ces mêmes forces spéciales ont d’ailleurs essayé de prendre d’assaut la centrale nucléaire de Zaporidjié en Ukraine, opération qui s’est soldée par la mort d’un peu plus de 200 commandos britanniques et ukrainiens. Poser quelques pains de C-4 militaire sur deux gazoducs en pleine Mer du Nord sans personne autour à 40 m de profondeur est infiniment plus facile.

      • Oups, grosse faute d’inattention de ma part, les gazoducs NS1 et NS2 sont en Mer Baltique, pas en Mer du Nord 🙂

    • L’UE et évidemment les Ukronazis de Kiev prétendent que les trois explosions qui ont atteint le même jour les deux gazoducs russes NS1 et NS2 seraient des sabotages orchestrés par les Russes sur leurs propres infrastructures énergétiques qui coûtent une fortune. J’ai vu vers 13:00 les mêmes commentaires débités par des journalistes et des chroniqueurs de Cnews et de BFMTV qui déblatèrent de genre de débilités avec la gravité d’un pontife qui fait une homélie urbi et orbi. On ne peut évidemment s’empêcher de rire face à des accusations aussi puériles, les médias officiels en UE sont totalement décomplexés et prennent sans vergogne les gens pour de sombres crétins : https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/ce-que-l-on-sait-des-fuites-sur-les-gazoducs-nord-stream-1-et-2-en-mer-baltique_5384107.html

      • @Paul-Emic : les Russes doivent savoir qui est derrière cette triple opération de sabotage qu’on peut qualifier d’attentat terroriste. Peut-être la CIA via le Mi6 britannique, peut-être les Danois et les Suédois qui viennent d’entrer dans l’OTAN, peut-être les Polonais qui viennent d’inaugurer le gazoduc Baltic Pipe qui les relie désormais avec la Norvège, peut-être les services spéciaux ukrainiens, peut-être tous ces pays à la fois. En tout état de cause, ces 3 explosions ont également fait exploser le prix du gaz, et comme l’UE importe maintenant de plus en plus de GNL en provenance de Yamal LNG (via Total Energies et Novatek), ces sabotages vont encore faire grimper les rentrées d’argent de la Russie dont le rouble est au mieux de sa forme face au Dollar US, à la Livre Sterling qui n’en finit plus de plonger et à l’Euro qui va bientôt tutoyer les 0.9 USD/€ : https://www.aubedigitale.com/dans-une-escalade-dramatique-les-prix-du-gaz-naturel-en-europe-senvolent-apres-que-gazprom-a-annonce-que-les-flux-vers-lukraine-etaient-menaces/
        A l’image des nazis de Kiev qui prétendent diriger l’Ukraine, ceux qui sont derrière ces sabotages sont donc des idiots qui ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez.
        Je ne sais pas pourquoi mais tout ça ne me surprend guère. 🙂

      • pour moi la main de la Maison Blanche ne fait aucun doute, soit qu’elle ait ordonné la mission à un tiers mais on peut en douter, sauf pour les Britanniques, soit qu’elle ait mené l’action elle-même.

      • Voici une excellente vidéo de Tucker Carlson pour qui c’est la Maison Blanche qui est derrière le sabotage des gazoducs NS1 et NS2. L’administration Biden se préparerait selon cet animateur vedette de la Fox News à une guerre nucléaire contre la Russie. Seuls les fous et autres déments peuvent commettre de tels actes. Et en effet, quand on voit que Biden est capable de se perdre tout seul sur une estrade de 20 m² ou interpelle comme si elle était là une sénatrice qui est morte d’un accident de voiture au mois d’août dernier, on peut se poser de sérieuses questions, notamment celle-ci : qui gouverne réellement les USA depuis que Biden a été élu (frauduleusement d’ailleurs) à sa présidence ? Le nom de Victoria Nuland semble revenir souvent.

  6. Baltic Pipe et intérêt de la Pologne qui a toujours rêvée de prendre sa revanche sur les russes. Un petit coup de main des anglais qui ont toujours affaiblis les alliances européennes qui tendent vers l’union « Eurasie ». Les marins ne sont pas des terriens et les américains se félicitent de dominer tous les océans de la planète.
    Voila pour le contexte humain.
    Il y a des forces de destruction qui dépassent l’humain (mais certains de nos représentants iniques en sont des relais, en tirent « gloire »(sexe) et « pouvoir » (financier)). Gaïa est aussi un outil de spiritualité dite de la Terre Mère détournée par les Verts pour vaincre la spiritualité chrétienne « le nom du Père » (avec toute la panoplie Woke (anti blanche) et du « genre » (anti biologique pour créer la confusion et faire de l’IA un référent ). Je n’insisterai pas sur ce conflit antédiluvien car il faut dépasser l’amertume d’un inconscient pour ouvrir notre conscience à la coopération entre individus. Ceci requiert deux conditions : de faire qu’un enfant croisse comme une personne indivise (assumer sa solitude !) ce qui impose la condition première que les adultes prennent conscience de leur individualisme exacerbé et quasi narcissique encouragé par le matérialisme et l’idéologie de progrès (« le mieux étant l’ennemi du bien » – dicton populaire très sage à bien y regarder).
    La (les) guerre(s) en cours montre(nt) que nous entretenons nos conflits intérieurs en les exorcisant à l’extérieur : c’est la faute à …
    La fin de la guerre c’est quand on se dit que c’était à cause de chacun des camps : ce que je crois être / ce que je suis, respectivement une fiction et une vérité qui créent un tumulte dans notre tête.

  7. On en sait plus sur l’implication présumée des USA sur le sabotage des gazoducs qui alimentent en gaz russe l’Allemagne. Voici un papier assez détaillé et relativement convaincant : https://reseauinternational.net/la-mise-au-pas-de-lallemagne-au-lendemain-des-manifestations-populaires-pour-la-reouverture-de-ns2-un-terrible-avertissement-a-scholz-le-tiede/
    A challenger, confirmer et suivre. 🙂
    Rappelons-nous de la citation d’Henry Kissinger : « Être un ennemi des États-Unis est dangereux, mais être un ami (allié) est fatal ». Cf pour s’en convaincre la prise de position contre la guerre d’Irak de Chirac et de de Villepin à l’ONU qui a valu aux médias du monde entier de se déchaîner contre la France, et plus récemment, le coup tordu des Britanniques via les Américains sur le dossier des sous-marins que la France avait en charge de construire pour l’Australie (accord AUKUS).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s