Petite leçon à une belle inconnue

Le fait que j’aie écrit un billet relatant une discussion avec un jeune diplômé d’une école européenne formant des « conseillers auprès des gouvernements » – ça veut tout dire c’est-à-dire rien du tout – qui a suscité de nombreuses réactions d’un grand intérêt, je reviens sur mon blog, vous me le permettrez. Mis à part des billets relatant une dernière découverte scientifique ou la situation économique de tel ou tel pays, je me suis surtout focalisé sur le « changement climatique » et ses conséquences dont les politiques de réduction des émissions de gaz carbonique et enfin depuis plus de deux ans sur le coronavirus. J’ai d’ailleurs l’intention de réunir tous les billet de l’une ou l’autre de ces deux rubriques et les proposer à un éditeur sans chercher à réaliser des profits, je m’en moque.

Je racontais hier à une très belle jeune femme que je tenais un blog. Elle est artisan-voilière, comprenez elle répare des voiles de bateau ici dans les territoires d’outre-mer français, connait toutes les capitaineries et quand elle veut se déplacer il lui suffit de trouver un navigateur pour la convoyer là où elle le désire. Je commencé à lui exposer mon opinion sur le climat mais elle m’a devancé sans vraiment savoir quelles étaient les lois de la thermodynamique avec un aplomb admirable. Je retranscris ici ses propos : « le climat a toujours changé dans le passé et l’homme n’y peut rien, c’est une histoire de mouvement des planètes et de la Terre autour du Soleil » (sic). Rien à redire pour une personne qui ne s’est jamais vraiment documentée sur ce sujet, en quelque sens le bon sens paysan. Eh bien il faudrait que des présentateurs de plateau télé aient le courage de clamer le même type d’argument. Or tout a été organisé pour appauvrir les classes moyennes au profit de l’infime minorité des richissimes, tant pis pour tous ces pauvres, qu’ils crèvent.

Et à propos du coronavirus, connaissant ma qualité d’ancien biologiste, elle m’a permis d’exposer mon point de vue que je résume ici en quatre points : (1) un virus manipulé en laboratoire pour obtenir un « gain de fonction » par insertion du site de clivage « furine » artificiel sur la protéine de la spicule du virus, manipulation faite sur l’ARN du virus directement parent du SARS-Cov-2 par l’armée américaine couverte par Antony Fauci, (2) ce virus est répandu à l’occasion des jeux olympique militaires de Wuhan au cours de l’automne par des agents américains pour accuser ensuite les biologistes du laboratoire de virologie P4 de la même ville financé par la France. Troisième point les grands laboratoires pharmaceutiques incapables de trouver de nouvelles molécules actives depuis des années se voient offrir l’opportunité de produire une thérapie génique (et non pas un vaccin) pour, selon Fauci et l’OMS, protéger les populations et comme attendu fiasco total puisque ce virus à ARN a une très forte tendance à muter, thérapie génique abusivement appelée vaccin qui tue plutôt que protéger les populations.

Dernier point cette épidémie, qui je le rappelle a tué moins de personnes que la grippe de Hong-Kong en rapportant le nombre de décès à la population, était censée tuer beaucoup plus de monde, le grand dessein de la gauche malthusienne qui a envahi toutes les sphères dirigeantes occidentales. Encore un échec.

À la fin de ma démonstration très brève cette jeune personne m’a demandé si tout ça était de mon invention. Je dois lu communiquer le lien de mon blog pour qu’elle se rende compte par elle-même que toutes mes affirmations sont sourcées sauf peut-être le processus de diffusion depuis Wuhan au sujet duquel je n’ai trouvé que très peu d’évidence journalistique. Et si on veut me traiter de complotiste voire de fasciste j’ai déclaré à mon interlocutrice que mon blog était une source d’information comme une autre ajoutant et que si j’étais journaliste j’aurais déjà été défenestré ou « mouru » comme dit si bien Pierre Jovanovic.

4 réflexions au sujet de « Petite leçon à une belle inconnue »

  1. Ping : Petite leçon à une belle inconnue – Qui m'aime me suive…

  2. Le bon sens paysan existe encore, et c’est une bonne chose. Pas besoin d’être polytechnicien pour comprendre qu’on ne peut contrôler la nature terrestre, ses séismes, et son climat. Tout au plus peut on comprendre la relation entre climat et paramètres orbitaux grâce aux travaux de l’ingénieur, astronome, géophysicien, et climatologue serbe Milutin Milankovitch. Les modèles de prévisions météorologiques sont archi-ultra basiques, quels que soient les capacités des super calculateurs sur lesquels on les fait tourner, et n’importe qui peut s’amuser à aller sur les sites de Météo France ou de Weather.com et s’apercevoir que les prévisions issues de ces modèles sont fausses à plus de 80 % après 3 ou 4 jours, surtout en régime perturbé. Il faut dire que le système air + mer est d’une complexité inouïe et que ce ne sont pas quelques lois de thermodynamique et de mécanique des fluides qui peuvent en venir à bout. Comme le disait Poutine, peut-être que le réchauffement climatique dû à l’Homme existe, ça reste à démontrer, mais comme on ne peut contrôler le climat en l’état actuel de nos maigres connaissances, le mieux est de s’y adapter.

  3. Bonjour a tous.
    La classification (wiki) des athlètes militaires US au jeu de Wuhan a été catastrophique. Leur performance (pas de médailles) très médiocre me laisse a penser qu ils étaient infectés a leur insu et donc prêt a contaminer les autres. De plus un français revenant des jeux a aussi été malade (internet). La délégation US toute entière peut être? Pourquoi pas???

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s