SARS-CoV-2 : Trop de faits troublants …

Depuis deux ans et demi le monde occidental subit la psychose coronavirale et cette mascarade va perdurer pour le plus grand bien des laboratoires pharmaceutiques et afin que le pouvoir politique conforte son emprise sur les peuples pour les tétaniser encore plus profondément dans le but de les esclavagiser en invoquant toutes sortes de prétextes comme le réchauffement du climat, les pénuries alimentaires, le prix de l’énergie, la menace russe ou chinoise, bref, tout est réuni pour que le Forum économique mondial finisse par imposer ses vues totalitaires sur l’Occident. Il faut reconnaître que ce coup monté depuis le milieu des années 2010 est magistral. Tout était prêt pour que la machine infernale soit activée. J’ai lu des centaines d’articles au sujet du coronavirus et de ses effets sur l’organisme et tout était prémédité. Commençons par les manipulations génétiques ayant permis d’introduire la séquence proline-arginine-arginine-alanine afin d’amplifier le pouvoir infectieux du virus. Cette séquence d’amino-acides est reconnue par un enzyme protéolytique présent à la surface de toutes les cellules épithéliales appelé « furine » et dont la fonction est de couper les protéines indésirables. Dans le cas du coronavirus cette séquence n’existe pas, elle n’a jamais été retrouvée dans aucun coronavirus connu. De plus l’aspect artificiel de cette séquence introduite à dessein est corroboré par le fait que les « codons » ou triplets de bases nucléotidiques spécifiques de l’arginine ne sont jamais retrouvés dans aucun coronavirus connu mais existent chez les vertébrés. Ces codons cytidine-guanine-guanine signent l’aspect artificiel de cette insertion. C’est une erreur de débutant commise par la société Moderna qui n’a même pas jugé nécessaire de dissimuler cette supercherie en introduisant des codons plus communs aux coronavirus … Erreur grossière de Bancel qui devra bien rendre un jour des comptes devant la justice.

Déjà en 2016 on connaissait les armes permettant de combattre le coronavirus, nommément l’hydroxychloroquine associée à un macrolide. Mais dans le même temps les laboratoires pharmaceutiques étaient déjà très occupés par la mise au point d’un nouveau type de « vaccination » basé sur l’utilisation d’un ARN messager modifié codant précisément pour la sous-unité 1 de la protéine dite « spike », celle-là même apparaissant à la suite du clivage de l’ensemble de la grosse protéine de la spicule au niveau du site introduit par manipulation génétique en laboratoire pour atteindre ce gain de fonction tant rêvé par les militaires dans le cadre de leurs travaux de mise au point d’armes biologiques.

Tout était prêt. Où et par qui le coronavirus a-t-il été manipulé puisque la probabilité de l’apparition de ce site furine est totalement improbable dans la nature ? Personnellement je penche pour la possibilité de travaux de gain de fonction exécutés par l’armée américaine sur le sol des USA. Pourquoi les installations ultra-secrètes de Fort Dietrick ont-elles été démantelées si ce n’est pour dissimuler les agissements de l’armée américaine encouragés par Antony Fauci, le grand maître du gain de fonction virale ? Pourquoi également existait-il une collaboration assez officielle entre des laboratoires américains et chinois ? Sans chercher à être traité de complotiste je me pose la question, comme si les Américains n’étaient pas capables de conduire eux-mêmes de tels travaux de recherche … Un autre point tout à fait troublant est ce brevet déposé par Moderna en 2016, entreprise dirigée par un transfuge de Biomérieux, cette société qui a en grande partie financé l’installation du laboratoire P4 de Wuhan. Dans ces conditions on peut dire que la France se trouve de facto complice de cette pandémie organisée de main de maître par l’armée américaine tout en organisant la complicité des Chinois pour que les Américains s’en lavent les mains.

Il restait le gros morceau : produire l’ARN messager codant pour la sous-unité-1 de la protéine spike qui comporte 671 amino-acides. L’ARN correspondant comprend donc 2013 bases nucléotidiques avec des ajouts en 5′ et 3′ pour éviter une dégradation trop rapide de la molécule ainsi que des bases modifiées dans le même but. La technique est connue et ne constitue plus un défi. Brièvement l’ARN qui servira (abusivement) de vaccin est synthétisé dans un système acellulaire en mettant à profit la synthèse d’ARN à l’aide d’ARN polymérase après avoir converti l’ARN dont on s’intéresse en ADN double brin qui sert de modèle pour l’activité de l’ARN polymérase. Les apprenti-sorciers de Moderna et Pfizer ont fait le reste en appliquant ces techniques de laboratoire devenues triviales.

Il restait à répandre le virus en feignant que son origine était la ville de Wuhan. Rien de plus simple puisque devaient se dérouler les jeux olympiques militaires précisément dans cette ville. De nombreux athlètes, au cours de l’automne 2019 alors que tout était plié, souffrirent de maux d’origine inconnue et, innocents, ils répandirent la maladie de retour dans leur pays d’origine. Quelle belle organisation … On n’aurait pas trouvé mieux dans le scénario d’un film d’horreur. Le reste ce sont des arrangements entre décideurs politiques et grosses firmes pharmaceutiques avec leur lot de corruption, la mise en place de tests pour entretenir la psychose épidémique, l’interdiction des traitements précoces … La liste est longue. Ce qu’il faut retenir de ces deux années et demi de coronavirus est l’utilisation de la science à des fins mercantiles en niant systématiquement les résultats des cliniciens et des spécialistes mondialement réputés dans le domaine de la virologie. Le monde politique s’est emparé de cette science et c’est le signe évident d’une décadence de l’Occident pour lequel les valeurs fondamentales de l’éthique n’ont plus cours.

21 réflexions au sujet de « SARS-CoV-2 : Trop de faits troublants … »

  1. Petites précisions, je reproduis quelques phrases de mon étude perso sur le SARS-Cov2 :
    « Les révélations explosives du Dr David MARTIN du 20 juillet 2021 indiquent que des centaines de brevets relatifs aux « SARS-Cov » ont été déposés entre 1999 et 2019 par les principaux labos pharmaceutiques (Pfizer, Merck, Moderna, Sanofi, …),le CDC américain, le NIH, le NIAID, etc… incluant l’identification par PCR et les traitements vaccinaux contre le SARS-Cov2, prétendument dérivé des chauve-souris asiatiques. Le but initial de la recherche aux USA sur les coronavirus était en 1999 et au début des années 2000 de soigner des animaux, puis d’utiliser un coronavirus modifié pour concevoir un vaccin universel contre la grippe et/ou le Sida (idée du Dr Anthony FAUCI). Le SARS-Cov2 est un virus de synthèse initialement breveté en avril 2002, et est issu de manipulations génétiques réalisées aux USA. Des brevets de 2008 indiquent le mode d’action du virus sur les récepteurs ACE2 des poumons chez l’Homme (« humanisation du SARS-Cov »). Moderna a récupéré les droits d’un de ces brevets pour fabriquer l’ARNm de la protéine Spike un mois avant que l’épidémie ne se produise en Chine ». (…). » Il semblerait que cette séquence de la protéine Spike ait été dictée par l’équipe de Ralph Baric par téléphone aux chercheurs de Moderna. En effet, « le pape des recherches sur les « gains de fonctions des coronavirus » (= militarisation du virus) est ce fameux Dr Ralph Baric (University of North Carolina, Chapel Hill). Il a travaillé en collaboration avec Fort Detrick (USAMRIID = United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases = l’organisme en charge de produire des germes pathogènes militarisés) ». Si on rajoute le fait que le Pr Montagnier avait déclaré avant son décès que le SARS-Cov2 contient des séquences empruntées au HIV, que le gouvernement américain a tout fait pour faire porter le chapeau aux Chinois (labo P4 de Wuhan) et que les Russes viennent de découvrir presque une quarantaine de « bio-labs » faisant des recherches sur la manipulation de germes hautement pathogènes financées par les USA en Ukraine, on comprend que tout cela n’a rien d’un hasard, mais est issu d’un plan diabolique minutieusement préparé, en effet. 🙂
    Nota Bene : la Chine vient d’approuver un médicament initialement développé contre le SIDA pour traiter le Covid-19, ce qui donne a posteriori du crédit aux propos de feu le Pr Montagnier.

  2. Question naïve d’un néophyte, que doivent se poser beaucoup de personnes ignorantes comme moi :
     » D’un virus à l’autre ; d’un variant à l’autre ; d’une X° vague à l’autre, ,l’Hydroxychloroquine, l’Azithromycine, l’Ivermectine sont-ils de la même efficacité ?  »
    Si oui, nos drigeants et  » mèdecins de plateau  » doivent rendre des comptes !!!!
    Monkeys-ment vôtre. JEAN

    • Si oui, nos drigeants et » mèdecins de plateau » DEVRAIENT rendre des comptes !!!!

      mais cela n’arrivera jamais.

      Souvenez vous qu’ils ont continué à transfuser du sang contaminé en le sachant pertinemment. que leur défense devant la justice étant qu’à l’époque on pouvait penser que la séropositivité des poches de sang étaient des anticorps ! ! ! alors même que les labos se tiraient la bourre pour faire un test pour éviter de transfuser des anticorps ! ! ! et que l’on avait pas homologué le tests américain pour que pasteur(??) ait le temps de produite le sien parce que c’était important de pouvoir déterminer les anticorps…

      Le pire de tout étant que la justice a avalisé cette poillade et envoyé au trou un pauvre bougre qui était juste là.

      Pour ne pas casser l’ambiance, je ne parlerais pas des machines à transfusion (truc de plasma) qui relâchent dans le sang des gentils donneurs des particules de joints.. que tout le monde le sait et qu’on fait le maximum pour enterrer les lanceurs d’alertes.

      Non, cela n’arrivera jamais.

    • Ce qui est presque certain, c’est que les vaccins à ARNm contre les derniers variants du SARS-Cov2 ont une efficacité proche de zéro, et cela ne date pas d’hier (juillet 2021) : https://resistance-mondiale.com/il-ne-faut-pas-se-laisser-berner-par-des-taux-defficacite-relative-eleves-lefficacite-absolue-des-vaccins-calcules-par-des-chercheurs-sont-moderna-efficacite-absolue-11
      Alors prendre de la Vitamine D, des sels de zinc, de l’hydroxychloroquine, de l’azithromycine, de l’ivermectine, etc, donc des principes actifs qui ont révélé par le passé une efficacité prouvée, ce ne peut être que mieux. 🙂

  3. Pour info en passant, voici une brève revue biblio de RéinfoCovid qui indique que les masques ne protègent pas les patients dans les blocs opératoires, juste les chirurgiens des fluides corporels provenant des personnes opérées…ce qui expliquerait le grand nombre de patients contractant des infections nosocomiales au bloc : https://reseauinternational.net/et-si-vous-decouvriez-que-meme-le-masque-de-votre-chirurgien-ne-vous-protege-pas-des-infections/
    De là à penser que le masque ne sert pas à grand chose pour protéger du Covid, il n’y a pas loin.

    • Toujours pour info, l’Afrique est connue pour être l’endroit le moins touché par le Covid. Des explications un peu fantaisistes voire racistes sont données ici : https://www.aubedigitale.com/lavantage-de-lafrique-les-vraies-raisons-pour-lesquelles-les-pays-sous-developpes-ne-sont-pas-touches-par-le-covid/
      Je pense personnellement que cela est dû à une combinaison de facteurs tels que :
      – pas de vaccinations de masse avec les vaccins inefficaces et dangereux à l’ARNm
      – consommation de Nivaquine élevée et continuelle pour le paludisme
      – action de l’ensoleillement sur les virus (les UV sont de bons virucides)
      – le soleil favorise la production de vitamine D qui a un très bon effet protecteur contre le Covid
      – le système immunitaire fortement sollicité et donc entraîné dès la naissance, etc.

      • Et vous oubliez l’Ivermectine en vente libre voire gratuite pour les parasitoses variées. J’en ai pris pour une diarrhée à protozoaires : parfaitement efficace.

      • Vous oubliez le facteur le plus important qui est le facteur démographique.
        La population africaine est bien plus jeune et en meilleur santé (par séléction) que les population occidentales.
        On a bien vu que le rhume-19 n’était mortel que pour les mourants, et par définition en Afrique, on ne vit pas suffisament longtemps pour être qualifié de « mourrant » (pas autant qu’en occident et son record d’obèse et de malade chronique)

      • @TeddyBron : vous avez parfaitement raison, c’est un des facteurs qu’il faut ajouter à la liste (c’est pour cela que j’ai mis « etc. » dans la short list que j’ai proposé) 🙂

  4. il commence à circuler des « bruits de couloir » inquiétants,car les personnels hospitaliers font état de recrudescence inhabituelle de rechutes de cancers, foudroyants.
    mais c’est probablement la canicule….

    • Bof. Ça commence à tomber comme des mouches.
      Mais il n’y a pas de pires sourds que ceux qui ne veulent pas entendre.
      Deux jours de réunion familiale où tous triple dosés ils attrapent tout ce qui passe… Heureusement ils étaient vaccinés…
      Et tout est mis dans la case COVID…
      Leur système immunitaire est clairement dans les chaussettes.
      Heureusement pour eux ils commencent à me plus s’en soucier car la Russie va provoquer la fin du monde et les méchants chinois vont récupérer Taiwan.

      Comme quoi l’excès de BFM-WC et autres médias mainstream nuisent à la santé tant mentale que physique…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s