La « grande réinitialisation »

La plèbe prend du poids et elle se multiplie. Ah non !

J’ai lu dans son intégralité un article de Tessa Lena paru le 28 octobre 2020 au sujet du « Great Reset » promu par le WEF: « La grande réinitialisation pour les marionnettes ». J’avais envisagé de traduire en français quelques extraits de cet article mais il faut le lire entièrement pour comprendre l’analyse de l’auteur : https://tessa.substack.com/p/great-reset-dummies . Je laisse à mes lecteurs le soin de se plonger dans cette analyse. Tout y est dit ! L’élite dirigeante, le 0,0001 % comprenant les grandes familles de l’aristocratie financière, dirigera le monde. Tous les individus ne seront plus que des numéros obéissant à un pouvoir central entièrement informatisé en temps réel procédant d’algorithmes analysant chaque composant de la plèbe. Les progrès exponentiels de l’informatique le permettent. Nous n’aurons plus le choix, nous seront soumis. 

Cette artiste d’origine russe vivant à New-York a osé comparer le « Great Reset » de Klaus Schwab à la révolution organisée par Lénine :https://soundcloud.com/geopoliticsandempire/tessa-lena-parallels-exist-between-lenins-great-reset-schwabs-great-reset-259 ). Cette transposition se justifie dans le mesure où la Russie de 1917 était dominée par une oligarchie proche du pouvoir central protégée par une police très active qui maintenait le peuple paysan dans un état de servage digne du Moyen-Age. L’instauration du régime totalitaire bolchevique fut calqué sur le régime tsariste : une élite dominante et le bas peuple, ouvrier ou paysan. Ce bas peuple fut dépossédé de ses biens et devenait donc un ensemble d’individus anonymes.

La mise en place progressive, on va dire en douceur afin de ne surtout pas provoquer de mouvements populaires hostiles, du « Great Reset » est un copié-collé du projet de Lénine. Tessa Lena ose parler d’un communisme de Davos. L’élite de Davos, ces 0,0001 %, domineront le monde quoiqu’il arrive. On comprend dès lors pourquoi les dirigeants européens, les plus fidèles élèves de Schwab, veulent instituer une carte d’identité digitale européenne, extension du « pass sanitaire », incluant les données bancaires, la reconnaissance faciale, les données de santé et d’état civil, moyens dont ne disposait pas Lénine. Tout ira donc très vite. Personnellement je pense avoir fait le bon choix en allant terminer mes jours dans le village où vécurent Jacques Brel et Paul Gauguin pour ne pas assister à cette catastrophe. D’ailleurs peu m’importe je n’ai plus beaucoup d’années à vivre.

14 réflexions au sujet de « La « grande réinitialisation » »

  1. Ping : La « grande réinitialisation » | Qui m'aime me suive…

  2. Bonjour je ne vois pas l’objet de ces futurs éventuels. Surveiller tout le monde, à quoi bon. L’important est que la plupart suivent les incitations mediavisuelles, et que ceux qui s’en écartent ne puissent communiquer ni etre écoutes. C’est déjà le cas.
    Faire des zombies, c’est supprimer toute motivation, tout entrepreneuriat, toute initiative. Et c’est donc rapidement un monde figé, qui s’appauvrit et tombe en deliquescence. Il devient incapable de s’adapter aux changements et d’innover. C’est un fait connu. L’effondrement de l’URSS ou de la Chine du moyen age en sont des exemples. Et l’on peut prédire le prochain effondrement de la Chine moderne.
    Il me parait aussi un non sens de prétendre que le but des vaccins arn soit un génocide. Si l’on voulait réduire la population terrestre, il faudrait viser les Africains et les Asiatiques, qui sont multitudes. Ors le refus de rendre libre les brevets des vaccins et de sa fabrication, a rendu impossible une vaccination de masse de cette population, par le cout de celle ci.
    À quoi bon réduire la population blanche, qui représente 10% et ne fait pas d’enfants.
    Quant à l’argent numérique, il existe déjà. Qui recoit ses revenus en espèces, qui paye en espèces tous ses achats et factures ? Qui garde son or dans son matelas ? Seules les propriétés immobilières et foncières réelles deja payees sont encore un peu protégées. Une loi d’expropriation générale serait très difficile à faire passer.
    Le revenu universel est aussi une utopie, déjà appliquée en France, cela s’appelle RSA, CAF, allocation vieillesse, et autres aides. Keynes a démontré en 1930 le caractère catastrophique de ce système, aussi bien pour le pays que pour les bénéficiaires. Il a eu cette formule « mieux vaut employer les uns à enterrer de l’or, et les autres à le deterrer. »

    La pandemie est sans doute un accident. Les responsables de cet accident ont pris peur, une panique multi millénaire, face à un virus fabriqué aux effets inconnus. Ils ont sur-reagi, confinements, etc… Alors s’est greve un complot affairiste, le vaccin comme seul chemin, et eventuellement l’opportunité d’expérimenter un nouveau traitement. Les effets secondaires dépassent sans doute les prévisions, et aussi ces hommes d’affaires s’en moquent, comme pour le business de l’opium en Chine en 1930.

    • J’avais eu il y a une dizaine d’années un vif échange avec un ami de longue date puisque nous étions au collège ensemble au sujet du revenu universel. Il soutenait les thèses de Jacques Attali et je lui rétorquais que ce serait un désastre sociétal et économique. Comme vous le soulignez la France a mis en place ce type de système qui coûte une fortune aux entreprises et dans une moindre mesure aux contribuables. Dans ces conditions la France va droit dans le mur de la faillite.
      Une autre anecdote provenant de mon beau-père qui avait créé une vaste entreprise de négoce de vin. Il racontait que la cinquième semaine de congé payé grignotait de près de 40 % ses bénéfices et quand il y eut l’instauration de la semaine de 35 heures il déclarait qu’il ne survivrait pas trois ans, ce qui est arrivé. Son entreprise a été vendue à un gros investisseur néerlandais. Allez vous poser encore des questions à propos de la destruction du tissu industriel et commercial de la France, la réponse est là, des lois sociales stupides émises par des politiciens de gauche qui n’ont jamais créé une entreprise de leur vie.

      • ça n’est pas de la stupidité de leur part (la gauche), mais bel et bien un calcul.
        Un peuple d’entrepreneurs, maître des ses moyens de production est un peuple libre.
        Tout le contraire de ce que veulent nos « élites »: un peuple de moutons dociles qui attendent qu’on les emmène au pâturage.
        Le revenu universel est une belle théorie (voir les travaux de Bernard Friot) mais il faut bien se rendre compte d’une chose: la paix sociale est achetée à coup de RSA, RMI, etc …
        Je ne dis pas qu’il ne faut pas aider les faibles, je dis qu’il ne faut surtout pas tout mettre en œuvre pour créer un peuple de faibles.
        Or c’est bien ce qu’ils font, à dessein.

      • a – Pour paraphraser Marx qui parlait du capitalisme, l’Histoire nous montre sans ambiguïté aucune que « toute dictature porte en elle les germes de sa propre destruction » (attention, la Russie ou la Chine ne sont pas des dictatures, mais des sociétés communistes capitalistiques où l’Etat est l’actionnaire majoritaire redistributeur dans des entreprises où le financement ne pose aucun problème, et où la planification à très long-terme est un facteur critique de succès dans leurs business-plans, ce qui explique leur réussite dans des industries lourdes comme la métallurgie, l’extraction et la transformation du pétrole et le transport à longue distance du gaz par exemple).
        Cette citation est un sujet classique du Bac de philo quand j’étais au lycée (de nos jours, quand on voit que de nombreux élèves de Terminale ne connaissent même pas le sens du mot « ludique », il est clair que cela en fait un sujet difficile à proposer).
        b – ATTALI et MINC sont les artisans de la désindustrialisation de la France depuis les années 70. Ils ont mis au point un agenda de long terme qui a magnifiquement réussi en ce sens, en réponse aux soucis rencontrés dans certains secteurs industriels (comme l’industrie minière et métallurgique, le textile, l’horlogerie, la chimie, etc..). Tout ce que ces deux grands cerveaux (fort instruits sur le plan académique certes, mais qui n’ont jamais monté de boîtes pérennes) ont touché s’est transformé en eau de boudin et a coûté une fortune à la collectivité. Ce sont des globalistes béats bien évidemment, l’un rive gauche et l’autre rive droite à Paris, l’un prétendument de gauche (bobo écolo ultra-bourgeoise), l’autre de droite (tout aussi bourgeoisie parisienne, on se souvient de sa « mondialisation heureuse » ridicule). Un de leurs points communs est leur appartenance à l’intelligentsia juive tendance BHL, mais je ne sais pas si cela a un rapport.
        C’est Charles Gave qui parle le mieux de ces deux olibrius qui croyaient stupidement pouvoir remplacer l’industrie par les services (1 minute) :

    • Merci pour cette prose, cynique réalisme de la nature humaine.

      Les masses vouées ainsi à disparaître sont essentiellement celles qui se considèrent au dessus de ceux qui sont rattachés à la terre (diminués via le terme péquenots) et qui a minima cultiveront alors pour eux-mêmes quelques arpents, comme au Moyen-Âge ou en URSS et laisseront ces idiots crever la gueule ouverte.
      Pour illustrer, il suffit de voir comment une journaliste a la semaine dernière dénigré un nouveau député car il est paysan, donc non issu du sérail parisien.

      Ces mêmes masses globalement lobotomisées s’estiment plus proche d’un Métavers™ que des réalités matérielles quotidiennes.
      Une fois privées de connexion internet pour rejoindre cet univers virtuel, faute d’électricité, se retourneront-elles contre ceux qui les ont menées en bateau? Même pas!
      Certains se laisseront aller vers de faciles violences contre les non-alignés/lobotomisés/vaccinés, et cætera…
      D’autre n’auront même pas ce « courage » et se réfugieront dans des rêves chimiques via diverses substances psychotropes légales car fortement taxées par la mafia légale qu’est l’état.
      À ce propos, pour ceux qui comme moi aiment les vielles BD, cela se retrouvait dans les Valérian et Laureline. Dans un futur distopique les Terriens ne sont plus que des loques dans des caissons sensoriels ou le ministère des rêves est le plus important. Seuls travaillent les agents du service spatio-temporel pour piller les ressources de l’Univers nécessaires au maintien dans leur bulle des ces inaptes.

      Ainsi en France, en s’inspirant de Charles Gave, nous pouvons affirmer que les inaptes ont mis en place depuis trop longtemps une inaptocratie qui les mène vers l’abîme… et nous avec si nous n’y prenons gare.

      • on y va c’est certain, mais quant à la forme que ça va prendre… c’est ma spécificité, le fond de ce que je dis est presque toujours exact mais sur la forme c’est presque toujours à coté.

        c’est comme ça, mais j’essaye de me soigner 🙂 enfin je tombe moins à coté qu’avant quand même, j’arrive à appliquer des compensations et pondérer un peu plus.

        Le degré de certitude pour une WW3 est selon moi dans une limite de temps indéfinie une inéluctabilité d’ordre mondial. C’est certain à plus de 90%, 6 mois, 1 an, 3 an, 10 ans, je l’ignore. mais on ira. ça c’est clair et net.

    • Clairement la catastrophe que vit le Sri Lanka aujourd’hui pour des raisons similaires (interdiction des pesticides dans les plantations de thé) ayant complètement détruit l’activité commerciale de ce petit pays, c’est probablement un fait divers pour les dirigeants politiques européens. Interdire les pesticides et les engrais azotés dans les cultures maraichères intensives de la Batavie est d’une stupidité suicidaire.
      Je disais encore ce soir (heure de Tokyo) à mon fils que lorsque les peuples auront faim alors ce sera la révolution et cette situation extrême ne saurait tarder. Souvenez vous des betteraviers à qui ont avait interdit l’usage d’un insecticide dont j’ai oublié le nom, probablement un néonicotinoïde, et qui se sont retrouvé à poil.
      Je pense qu’après les vacances estivales qui seront les dernières pour beaucoup de ménages avant longtemps l’automne sera d’une intensité extrême en Europe. Inflation pouvant aller jusqu’à 20 % comme en Lituanie (c’est de leur faute ils n’avaient qu’à s’abstenir d’énerver la Russie) alors ce sera facile d’imaginer quel sera la situation dans toute l’Europe.
      À propos du blé ukrainien, récolte 2021, la Russie a demandé au gouvernement de Kiev de bien vouloir déminer le port d’Odessa et au large de Marioupol pour que les exportations puissent s’effectuer. Sans ce préalable les assureurs refusent de se commettre dans ce commerce trop risqué pour eux. Toujours pas de réponse de Kiev … Les Algériens et les Tunisiens vont aimer …

      • Tout-à-fait. Il s’agit en effet de néonicotinoïdes pour prévenir la jaunisse de la betterave sucrière qui sont, malgré les atermoiement de Greenpeace, finalement autorisés exceptionnellement et provisoirement (quand les syndicats agricoles tapent du poing sur la table, ça fait avancer les choses) : https://www.conseil-etat.fr/actualites/neonicotinoides-pour-les-betteraves-sucrieres-en-l-absence-de-solution-alternative-leur-autorisation-pour-2022-est-legale
        Interdire les engrais et les produits phytosanitaires revient pour les humains à interdire par exemple la viande, les féculents, les fruits et les médicaments : c’est du suicide pur et simple que seuls des esprits mal intentionnés ou des idiots (les écolos) veulent imposer.
        Les nazis de Kiev n’ont absolument aucune envie de déminer la Mer Noire pour le moment. Ce travail est titanesque vu leur nombre important qui se compte par milliers selon les Russes et cela prendra des mois voire des années. La presse française parle de quelques dizaines de mines anciennes susceptibles de dériver. On se demande d’où elle tient ses infos. La récolte russe de 2022 en céréales (blé, orge, maïs) qui s’annonce excellente (130 MT) devrait pouvoir aider les « pays amicaux » à se fournir en blé…si tant est qu’ils paient en roubles (nouvelles règles d’exportation de la Fédération de Russie pour les produits autres que les hydrocarbures ). 🙂

    • L’article de Verhaeghe ne présente pas l’ampleur du conflit car il est beaucoup plus grave qu’une question de nitrification des sols qui n’est bien sûr qu’un prétexte (comme si les bataves ne connaissait pas la pédologie !!!).
      En vacances en Italie je n’ai pu récupérer les sources des infos que la cousine néerlandaise nous a racontées. Il s’agit d’un mélange de pollution à l’azote, de production de gaz à effet de serre (méthane des vaches) et de pollution en CO2 des activités agricoles qui fait que 70% des agriculteurs dans les zones proches des parcs nationaux se verront expropriés de leurs terres. L’art de la confusion entre pollution et climat est bien entretenue pour le quidam.
      Ma femme hollandaise n’a pas le temps (de par son travail) de rechercher les infos directement dans les médias « out of mainstream » pour mieux comprendre le projet exact de cette politique « verte ». Aussi si vous pouvez détecter des sources valides, même en néerlandais je prends.
      Le fait est que le système des sovkhoses est de retour en pire : « Vous n’aurez rien (on vous le prendra) et vous serez heureux de ne rien avoir ». Des agriculteurs de plusieurs générations, notamment dans les polders, se verront démunis de leurs outils de travail et propriétés !!! Les néerlandais achèteront à « l’international » … et plus cher.

      • L’agriculture en général est un piège à CO2. Les émissions de méthane des bêtes à corne sont anecdotiques en comparaison de celles des forêts tropicales (même processus de fermentation des fibres par les bactéries dans les détritus végétaux des forêts et dans le tractus digestif des ruminants) c’est un faux débat qui s’appuie sur de la fausse science. Quant à la nitrification des sols j’ai quelques doutes, comme l’acidification des océans …

  3. Bon Dieu, je ne lis ici que des sachants sachant converser. Comme je me sens bête parmi tous ces érudits. Mais j’apprends des choses, continuez le débat. Une bise ne fait pas de mal…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s