À quoi joue la Chine ? À « nous emmerder » et elle va réussir …

Le 28 avril de cette glorieuse année 2022 j’avais laissé sur ce blog un billet commentant le véritable blocus organisé par le gouvernement central chinois sur la ville la plus occidentale du pays. Le port de Shanghai est le premier du monde en terme de tonnage et il est toujours totalement bloqué: https://jacqueshenry.wordpress.com/2022/04/28/je-suis-toujours-aussi-complotiste-que-se-passe-t-il-en-chine/ . J’expliquais dans ce billet que cette décision stupide revêtait d’autres desseins n’ayant rien à voir avec la supposée résurgence de l’épidémie de SARS-CoV-2. Le port de cette ville est bloqué, ce qui va provoquer dans quelques jours en Europe et en Amérique du Nord une grave pénurie de toutes sortes de biens. La Chine a donc bien pris conscience que le monde ne peut pas se passer de ses usines et qu’il suffit de fermer un port ou deux pour que les économies occidentales se retrouvent en crise.

Il se trouve que je viens à l’instant de voir une interview de l’irremplaçable André Berkoff avec Jean Robin, journaliste indépendant, qui corrobore mes allégations complotistes au sujet de ce blocage incroyable d’une ville de près de 30 millions d’habitants dont les effets ne sont pour l’instant pas encore évalués : https://www.youtube.com/watch?v=sSPXnuxpXMc . Un collègue français de mon fils habite à Shanghai et il a été confiné de force. Heureuse surprise pour lui (?) les autorités l’ont enfermé dans son appartement (payé par la société pour laquelle il travaille) avec une jeune femme, chinoise, qui devait aussi être enfermée au sens littéral du terme et les autorités ont imposé à ce français cette compagnie puisqu’au début de ce confinement, il y a 41 jours, ces deux personnes se trouvaient au même endroit dans un restaurant (je crois me souvenir des dires de mon fils) et qu’ils n’avaient jusqu’alors échangé que quelques mots, ne se connaissant pas. Quand une femme et un homme, en bonne santé, sont condamnés à rester dans le même appartement autoritairement que font-ils ? Rien, ils observent les papillons (allusion à Pierre Desproges). Je n’ai pas de nouvelles récentes par le canal de mon fils malgré le fait qu’ils disposent d’une connexion sécurisée pour des raisons professionnelles.

Toujours avec mon fils nous discutions de la suite des effets de ce blocus de Shanghai et de son port. Si le confinement de la ville est levé le 15 mai, dans deux jours, l’activité portuaire ne retrouvera sa normalité au mieux que vers le milieu du mois de juin et il faudra aux Européens et aux autres pays attendre la fin du mois de juillet pour retrouver leurs approvisionnements normaux ou presque. Le Japon est également impacté et je relate une anecdote domestique. L’un des « washlet » de la maison de mon fils souffre d’une petite panne : quand on entre dans ce lieu particulier le couvercle de la cuvette ne se relève pas automatiquement. C’est presque catastrophique et anti-hygiénique puisqu’il faut relever manuellement ce couvercle et le rabattre en fin d’opération. La société de maintenance a prévenu qu’il n’était pas possible d’intervenir pour l’instant puisque les pièces de rechange attendues étaient bloquées …à Shanghai. Il n’y a certainement pas que la société Toto qui souffre du confinement du port de Shanghai. Pour les curieux : https://www.toto.com/en/washlet/

4 réflexions au sujet de « À quoi joue la Chine ? À « nous emmerder » et elle va réussir … »

  1. Ping : À quoi joue la Chine ? À « nous emmerder » et elle va réussir … | Qui m'aime me suive…

  2. Une fake-news qui est propagée dans tous les médias en Occident en ce moment est que l’inflation et les ruptures d’approvisionnement dans le monde entier sont dues à l’invasion de l »Ukraine par la Russie. En fait; la réalité est que pour l’inflation, l’usage immodéré de la planche à billets en est responsable (alias les QE, les « Quantitative Easings » des banques centrales mondiales depuis des années). Ensuite, les sanctions contre la Russie se sont retournées contre les Occidentaux puisque l’essentiel des matières premières clés sont produites par la Russie et ses satellites, et en grande partie transformées par la Chine. La Russie et la Chine étant officiellement unies politiquement, économiquement et militairement depuis le début du mois de février, on comprend pourquoi la Chine comme la Russie est également entrée implicitement en guerre contre les USA via une pandémie fictive. Au passage, le pouvoir central chinois règle leur compte aux potentats locaux de Shanghaï qui comme le milliardaire Jack Ma ont eu tendance à se prendre pour plus importants qu’ils ne le sont réellement aux yeux du PCC qui est le vrai patron là-bas (que cela nous plaise ou non, c’est une réalité chinoise historique indiscutable).

  3. Le drame national pour un chiotte automatique en panne avec obligation de repasser en manuel , c’est la fin du monde pour une partie de la population de, désolé, mais de putain de demeurés qui méritent la mort.

    Ces gens là on en fait quoi dans 30 ans ???? Le fardeau métabolique de système pour maintenir cette catégorie d’individus à flot est allègrement plus ample que les boomers, je l’ai écrit il n’y a pas longtemps, les gens X chient sur la gueule des boomers mais ils seront pires, biiiiien pire encore.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s