Brèves. Le CEO de Pfizer fait amende honorable (?)

Alors que l’Espagne vient de déclasser le SARS-CoV-2 en endémie au même titre que la grippe saisonnière, il faudra attendre pour constater les mesures d’assouplissement sanitaires, le CEO de Pfizer vient de déclarer, je cite, « Deux doses du vaccin offrent une protection très limitée, si protection il y a. Trois doses avec rappel procurent une protection raisonnable contre l’hospitalisation et la mort mais moins de protection contre l’infection ».

Je n’invente rien, voici le lien de la vidéo d’Albert Bourla, vétérinaire de son état et grand ami d’Ursula von der Leyen :https://video.twimg.com/ext_tw_video/1480572820249796608/pu/vid/480×270/scCYvNUplxW0n3T8.mp4?tag=12

Difficile d’imaginer qu’on ait soumis Albert Bourla à un quelconque sérum de vérité. Toujours est-il qu’il recommande plus d’injections de rappel pour rendre son « vaccin » plus crédible.

12 réflexions au sujet de « Brèves. Le CEO de Pfizer fait amende honorable (?) »

  1. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un CEO
    «  » » » » »Le sigle anglo-saxon CEO pour Chief Executive Officer se traduit en français par directeur général. De façon moins courante, le CEO peut également désigner en France le président-directeur général d’une entreprise. » » » » » » »
    Je déteste ces abréviations , cela m’arrête de lire des articles

    • Dans une entreprise nord-américaine, il y a le Chairman of the Board (président du conseil d’administration) et le Chief Executive Officer (directeur-général). Pour des questions de gouvernance et de responsabilité légale, rares sont les entreprises où Chairman of the Board et Chief Executive Officer sont un seul et même homme, ce qui est souvent le cas en France avec le Président-Directeur-Général.

      • Merci pour cette précision car il m’est apparu insupportable (pour moi qui me donne la peine de tenir ce blog) qu’un commentateur du pseudonyme de Fritz se soit ému du terme de CEO. Mon fils habitant Tokyo travaille dans une entreprise financière et bien que cette société soit d’origine française il parle du CEO et du COO, celui qui s’occupe des affaires courantes, chef des opérations. Ces acronymes d’origine anglo-saxonnes ont fait oublier l’objet de ce billet, à croire que tous mes lecteurs sont doublement ou triplement injectés avec un produit toxique dont ils subiront, un jour ou l’autre, les conséquences. Tant mieux pour eux …

  2. Certains de nos dirigeants souhaiteraient rendre la vaccination obligatoire.
    Savent-t’ils qu’ils devront changer pour celà, 12 textes de lois :
    1 – Serment d’Hippocrate.
    2 – Code de déontologie médical : article 36.
    3 – Code de Nuremberg 1947.
    4 – Code de la santé publique : article R41.27.36.
    5 – Déclaration de Genève de 1948.
    6 – Déclaration d’Helsinski de 1996 : article 25.
    7 – Convention d’Oviedo de 1997 : article 5.
    8 – Loi Kouchner du 4 mars 2002 : article 1111-4.
    9 – Arrêt Salveti de 2002.
    10 – Code civil Français : article 16-1.
    11 – Résolution 2361 du Conseil de l’Europe.
    12 – Constitution Française : article 55.
    La Ditacture Sanitaire se mettra-t’elle hors la loi en piétinant ces textes au bruit de bottes de la peur et de la haine ?

    [ Extrait de :  » La vérité libérée « , le journal du Collectif Voironnais ]
    ( Journal d’informations véri-fiables )
    Pfizer-ment vôtre. JEAN

    • Il suffit que le Conseil d’Etat et que le Conseil Constitutionnel signent un torchon de loi gouvernemental approuvé à l’arrache par les deux assemblées parlementaires, et l’illégal devient légal. Bienvenue en Francistan !
      Prêt pour le port de l’étoile jaune de non-vacciné ? 🙂

      • Un petit détail vient de sortir sur ce tweet au sujet des doses létales d’un sérum dit vaccinal :

        Alors, toujours dans ma paranoïa critique que j’entretiens en visionnant mes ouvrages de Dali, je m’amuse à raccorder le retour d’expérience des lots via les constatations de certains (que je ne peux vérifier) qui disent que les sérums (pas encore de vérité) émettent un code détectable par bluetooth. Comme tous nos smartphones sont reliés à un hub de rediffusion, je me dis que l’information pourraient effectivement être collectée sur le degré d’efficacité par analyse statistique entre vaccinés et pourcentage d’effets secondaires par le lien (indiscret mais de notoriété) avec notre Sécu. D’où l’intérêt d’un Mckinsey …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s