Ours polaires : Les écolo-gauchistes commencent bien l’année !

Comme cadeau de nouvelle année les écologistes dont le but ultime est de détruire la civilisation moderne en considérant que la sauvegarde du climat est une priorité absolue ont vraiment dépassé les bornes admissibles dans le domaine de la propagande « réchauffiste » à propos des ours polaires, une véritable obsession pour ces pitres qui se prennent pour des scientifiques au dessus de tout soupçon. Le premier janvier 2022 The Telegraph titre : « Les ours polaires forcés de migrer d’Amérique vers la Russie en raison du changement climatique » (lien en fin de billet). Il est précisé dans cet article qu’en raison des températures inhabituellement élevées sévissant dans l’île de Kodiak les ours polaires ont été contraints de nager jusqu’aux côtes de la Sibérie orientale pour trouver de la nourriture. Il y a plusieurs affirmations mensongères dans ce récit. L’île de Kodiak se trouve au sud de l’Alaska et est rarement prise par les glaces en raison de courants chauds provenant de l’Océan Pacifique est. Il n’y a pas d’ours polaires dans et autour de cette île. Enfin cette île ne se trouve pas dans la Mer de Beaufort.

On trouve des ours polaires dans la Mer de Beaufort du côté canadien, dans la Mer de Beaufort américaine et dans la Mer de Chukchi qui englobe le détroit de Behring et je passe sur les populations d’ours polaires le long de la côte sibérienne. Affirmer que des ours importunés par des températures élevées ont fui l’île de Kodiak, à la nage qui plus est, sur des centaines de kilomètres est une vue de l’esprit. Dans la Mer de Beaufort ainsi que la Mer de Chukchi les ours polaires viennent rarement à terre car ils n’y trouveraient pas leur nourriture constituée de phoques et de morses. Nouvelle erreur des activistes climato-gauchistes. Enfin, en raison des récents épisodes relativement plus chauds ayant favorisé la libération de toute glace des côtes sibériennes durant plusieurs mois de l’année, les ours polaires, animaux migrateurs, ont progressivement préféré les littéraux sibériens à l’ouest de la Mer de Chukchi et c’est ainsi que la population de ces ours est en forte augmentation dans cette région.

L’article du Telegraph est donc un tissu de mensonges conformes à la propagande climatique. Les ours polaires vont très bien, merci, et il n’y a pas lieu de s’inquiéter surtout au sujet de ceux de l’île Kodiak qui n’existent que dans le cerveau dérangé de ces activistes à la petite semaine dont se rendent complices les grands médias occidentaux. La « science » climatique est devenue un prétexte pour les unes médiatiques de caniveau …

https://www.telegraph.co.uk/world-news/2022/01/01/polar-bears-forced-migrate-america-russia-climate-change/

9 réflexions au sujet de « Ours polaires : Les écolo-gauchistes commencent bien l’année ! »

  1. Ping : Ours polaires : Les écolo-gauchistes commencent bien l’année ! – Qui m'aime me suive…

  2. C’est curieux que les bien-pensants aient fait de l’ours polaire un symbole… Cet animal est laid et, surtout, extraordinairement méchant et cruel. Pas le genre de nounours avec lequel on a envie de s’endormir !

    • les animaux sont comme ils sont et surtout pas « méchants » ni même « cruels » S’ils s’amusent parfois avec la nourriture avant de la gober, comme les orques par exemple, ils tuent essentiellement pour manger et se défendre. L’homme est une des rares créatures à tuer pour le plaisir surtout depuis qu’il peut tuer sans risquer sa vie.
      L’ours polaire, je pense que c’est lié à la thèse du réchauffement du climat, autrefois on parlait plutôt du rhinocéros, du tigre ou de l’éléphant, mais comme ils sont exterminés par les Asiatiques et les Africains ce n’était pas vraiment porteur, tandis que les ours blancs ce ne peut être que ces pourris d’Occidentaux, leur climatisation et leurs diésels.

  3. L’ours polaire est un symbole chamanique très répandu dans les populations autour du cercle arctique. Il n’est pas étonnant qu’il soit repris dans un discours écolo qui veut s’affranchir des religions monothéistes pour en revenir à Terre Gaïa.
    Le combat de l’ours est à souligner au regard de la Russie et d’un Poutine qui met en relief cet emblème à l’encontre d’un Biden bidon à la vue opacifiée d’un Aigle décadent (culture Woke etc.).

    Le mondialisme soutiendrait-il la WWF par exemple ? Extrait du lien
    http://www.recherches-sur-le-terrorisme.com/Documentsterrorisme/mondialisme-rechauffement-climatique-rockefeller.html
    « Les grandes banques, en particulier Goldman Sachs, s’intéressent à ce nouveau marché en voie de développement. Cette banque investit dans la propagande écologique et a placé certains de ses éléments au sein du WWF (2). Les différentes fondations Rockfeller, elles aussi cherchent à se donner une apparence d’écologistes propres sur eux (3). »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s