SARS-CoV-2 : La vérité apparaîtra bientôt et ce sera dévastateur …

À la suite de la lecture du livre de Philippe Aimar « Enquête sur un virus » j’ai tenté de comprendre quel était le message caché que recelait cet ouvrage très journalistique. J’ai compris que Aimar ne voulait pas entrer dans le vif du sujet qui préoccupe ceux, comme votre serviteur, qui ne sont pas disposés à se laisser intoxiquer par la propagande gouvernementale française, allemande ou européenne dans son ensemble. Le fait est que le gouvernement français est allé trop loin dans ses mesures liberticides et qu’il est maintenant incapable de rétro-pédaler. Si Macron et ses affidés décidaient d’assouplir ces mesures liberticides ils se ridiculiseraient et lors de chaque réunion du fameux « conseil de guerre » de nouvelles décisions sont prises, c’est en quelque sorte le maelström du pire qui engloutit tout point de vue raisonnable. Il existe dans ce conseil de défense plusieurs scientifiques : ils ont été aspirés par ce maelström et ainsi devenus incapables de raisonner.

La France s’enfonce donc dans le totalitarisme et, curieusement, les Français acceptent toutes les vexations que leur infligent ces incapables qui les dirigent. Aucun citoyen français ne comprend l’enjeu de ces mesures vexatoires, contraires à la Constitution, car il s’agit de transformer tous le peuple en individus asservis, en dehors, à l’évidence, de la caste dirigeante. Le pass sanitaire est devenu un pass vaccinal, introduisant de fait un apartheid en France, le pays des droits de l’homme. Dans quelques mois il y aura aussi le pass climatique qui pourra être appelé « pass carbone » ou « pass vert » et personne n’échappera à toutes sortes de punitions et de taxes si les règles écologistes de sauvetage du climat ne sont pas respectées. Quelle que soit l’issue de l’élection présidentielle du printemps prochain je suis convaincu que ce type d’outil de contrôle du peuple sera institué au plus tard en 2023.

En ce qui concerne le coronavirus, il tue toujours (très peu) mais le nombre de « cas » en hausse constante constitue un blanc seing pour le gouvernement qui vient de décider d’interdire l’azithromycine, l’un des antibiotiques le plus vendu dans le monde pour les infections respiratoires. C’est à croire que le gouvernement français veut encore plus de morts après l’interdiction de l’hydroxychloroquine suivie de celle de l’ivermectine ! Dans le but de maintenir un état de sidération maximale du peuple, on assiste ainsi à une vraie propagande nazie ou nazifiante, comme vous voudrez. Je disais à ma fille ce dimanche 26 que je ne remettrai jamais les pieds sur le sol français. Il est pour moi évident que les agissements du gouvernement français sont orientés vers encore plus de « vaccins » et parallèlement encore moins de possibilités pour les médecins traitants de sauver des vies. À croire que les membres de ce conseil de guerre sont tous à la solde du lobby pharmaceutique et qu’ils se moquent totalement de la vie des Français. Je suis stupéfait enfin que le Conseil Constitutionnel ne réagisse pas … Décidément la France n’est plus une démocratie et les Français sont tous devenus des zombies consentants décérébrés, ce qui est la définition même d’un zombie. Et leur condition s’aggravera quand la « grande remise à zéro » si chère à Klaus Schwab sera adoptée par la France ou plutôt quand la France sera contrainte de mettre en œuvre un véritable régime totalitaire en raison d’une forte inflation, d’un endettement hors de contrôle et d’une augmentation inéluctable des taux d’intérêts de référence des bons du trésor à dix ans. Bel avenir pour l’ensemble du peuple de France et en particulier pour mes petits-enfants à qui je transmets un message de survie : fuyez la France dès que vous le pouvez, ne restez pas dans ce pays !

L’ouvrage de Philippe Aimar élude les évidences biologiques relatives à la thérapie génique abusivement appelée vaccin et il n’y a pas lieu de le lui reprocher. Cette frénésie de « vaccination » et de rappels, maintenant tous les 3 mois en France, signifie que la France et également les autres décideurs politiques occidentaux ont décidé de limiter la population conformément au souhait de Bill Gates. En effet cet ARN messager code pour la protéine de la spicule du coronavirus. Cette protéine s’accumule dans les gonades, ovaires et testicules, et personne ne connait les effets sur le long terme de ce phénomène. D’autre part les anticorps dirigés contre cette protéine interagissent avec la syncytine, une protéine essentielle pour l’implantation du placenta dans l’utérus mais également dans la maturation tant des ovules que des spermatozoïdes. Ce phénomène de « cross-reactivity », réactivité croisée, peut aussi induire des troubles neurologiques variés. À l’heure actuelle aucun des fabricants de cette thérapie génique n’a étudié les possibles effets sur une longue durée du seul fait du faux caractère d’urgence puisqu’il existait depuis le début de l’épidémie des traitements peu coûteux efficaces quand ils sont prescrits précocement. Dans dix ans, peut-être, les pays qui ont « vacciné » avec frénésie leur population jeune constateront que leur taux de fertilité s’est effondré en raison de cette thérapie génique. En quelque sorte les pays occidentaux, y compris Israël ce qui est surprenant, sont en train de se suicider.

Je conseille très vivement à mes fidèles lecteurs anglophones de consacrer 3 heures à écouter attentivement le Docteur Robert Malone, l’inventeur de la technologie de la vaccination par ARN messager pour traiter les personnes infectées par le HIV :https://open.spotify.com/episode/3SCsueX2bZdbEzRtKOCEyT . Le Docteur Malone répond à toutes les facette du livre de Philippe Aimar que je subodorais. Via :https://www.zerohedge.com/covid-19/covid-ivermectin-and-mass-formation-psychosis-dr-robert-malone-gives-blistering-interview

18 réflexions au sujet de « SARS-CoV-2 : La vérité apparaîtra bientôt et ce sera dévastateur … »

  1. Une question: est ce que dans trois mois miraculeusement le COVID aura disparu ou est ce que il sera toujours là et les mesures liberticides aussi : par exemple Pass vaccinal et test PCR de moins de 24 heures obligatoires pour aller voter

    • la contamination au covid a largement été créée par des tests bidons. Pourquoi voulez vous que le gouvernement casse son joujou qui lui permet de tenir la population en laisse ? Cessons les tests et nous aurons la réalité de la maladie c’est à dire une grippe relativement peu contagieuse qui est en train de dégénérer en rhume contagieux mais inoffensif . Réintroduisez les médicaments interdits et il n’y aura plus rien..

  2. Le plus perturbant est de faire un exercice de pensée pour sortir de sa zone de confort et d’essayer pragmatiquement de concevoir le potentiel du futur.

    Je me suis surpris malgré mon négativisme cynique à espérer dans quelques lignes sur mon blog, parce que si on renonce à positiver, alors nous allons sombrer dans les limbes à des profondeurs encore jamais atteintes.

  3. On entend peu parler les évolutionnistes au sujet de l’évolution du virus entraînant la covid 19 (pour parler comme les infectiologues!). Après des variants delta , on voit apparaître et se généraliser un variant omicron. En réalité, il s’agit de variants du gène s porteur de plusieurs dizaines de mutations ponctuelles que l’on doit retrouver dans plusieurs variants formant un arbre phénétique. Ce sont très certainement des recombinants provoqués par l’abondance de virus et donc des co-infections dans les pays où il y a peu de vaccinations ni de mesures sanitaires. Le fait de mieux en mieux établi que omicron soit peu virulent mais extrêmement contagieux montre que ce variant va se généraliser et remplacer tous les autres. Le virus a donc choisi la vitesse plutôt que l’attaque en profondeur. C’est un chemin sans retour (il est engagé dans une « chréode »). Le seul pas en avant possible est de produire un virus variant encore plus rapide que omicron. Cette évolution va donc en même temps provoquer la protection immunologique naturelle des nombreux contaminés ; cela va réduire la circulation virale au prix de quelques beaucoup plus rares atteintes graves, mais les deux aboutiront à un suicide viral rapide. Voilà le schéma le plus probable comme cela s’est passé au cours de l’évolution darwinienne de nombreuses fois et qui explique la disparition rapide d’espèces sans raison apparente.

  4. « les Français sont tous devenus des zombies consentants décérébrés », sauf quelques résistants qui ne lâchent rien comme moi, non vaxx. Dieu sait comme la traversée du désert est désagréable. Après mon covid du mois de décembre, 12 jours, forme digestive, j’ai mis la main sur les pilules interdites (iver.mectine), 3 pilules, 24 heures plus tard, guérie…
    Il est vrai que la majorité des personnes que je croise sont dans la terreur en ce début 2022. Pauvres gens sans vie spirituelle. Moi je me soigne à la prière, la méditation, la lecture. En ce moment Soljenitsyne. Je vous offre cette citation qui va bien dans le contexte :
    « Il y a eu un philosophe qui s’appelait Descartes. Eh bien il disait : « Soumets toujours tout au doute ! » »
    (Le pavillon des cancéreux, p. 208, Robert Laffont, 2011.
    Merci Jacques Henry de nous réanimer en partageant vos réflexions ! With attention from Alsace.

    • bonjour
      aujourd’hui a la decheterie je croise une connaissance qui m’a dis qu’il a eu le covid pour les fetes mais que heureusement il est vacciné sinon il serai mort
      que repondre a cela ?
      que si comme moi non vax il n’aurai rien eu ?
      impossible ces gents sont persuadés que la piquouse les a sauvés

  5. Pour illiustrer les propos de Jacques Henry, voici un article paru le 1er janvier 2022 dans The Center Square : AUGMENTATION DE 40 % DE LA MORTALITE AUX USA DEPUIS LA VACCINATION ANTI-COVID
    Source : https://www.thecentersquare.com/indiana/indiana-life-insurance-ceo-says-deaths-are-up-40-among-people-ages-18-64/article_71473b12-6b1e-11ec-8641-5b2c06725e2c.html (accéder au lien via un VPN ou via le réseau TOR car il est interdit de lecture pour la zone UE pour des raisons indéterminées). Traduction automatique via Google Translate : (je cite) :

    (The Center Square) – Le chef de la compagnie d’assurance OneAmerica, basée à Indianapolis, a déclaré que le taux de mortalité avait augmenté de 40 % par rapport aux niveaux d’avant la pandémie chez les personnes en âge de travailler.
    « Nous constatons, en ce moment, les taux de mortalité les plus élevés que nous ayons vus dans l’histoire de cette entreprise – pas seulement chez OneAmerica », a déclaré le PDG de la société, Scott Davison, lors d’une conférence de presse en ligne cette semaine. « Les données sont cohérentes pour tous les acteurs de cette entreprise. »
    OneAmerica est une compagnie d’assurance de 100 milliards de dollars qui a son siège à Indianapolis depuis 1877. La société compte environ 2 400 employés et vend des assurances-vie, y compris des assurances-vie collectives, aux employeurs de l’État. Davison a déclaré que l’augmentation des décès représente « un nombre énorme » et que ce ne sont pas les personnes âgées qui meurent, mais « principalement les personnes en âge de travailler de 18 à 64 ans » qui sont les employés des entreprises qui ont des régimes d’assurance-vie collective via OneAmerica. « Et ce que nous avons vu juste au troisième trimestre, nous le voyons se poursuivre au quatrième trimestre, c’est que les taux de mortalité ont augmenté de 40% par rapport à ce qu’ils étaient avant la pandémie », a-t-il déclaré. « Juste pour vous donner une idée de la gravité de la situation, une catastrophe trois sigma ou une catastrophe sur 200 ans représenterait une augmentation de 10 % par rapport à la période pré-pandémique », a-t-il déclaré. « Donc, 40 %, c’est du jamais vu. ». Davison était l’un des nombreux chefs d’entreprise qui ont pris la parole lors de la conférence de presse virtuelle du 30 décembre organisée par la Chambre de commerce de l’Indiana. La plupart des demandes de décès déposées ne sont pas classées comme décès dus au COVID-19, a déclaré Davison. «Ce que les données nous montrent, c’est que les décès signalés comme décès dus au COVID sous-estiment considérablement les pertes réelles de décès parmi les personnes en âge de travailler dues à la pandémie. Tout n’est peut-être pas COVID sur leur certificat de décès, mais les décès sont en hausse, un nombre énorme, énorme. »
    Il a déclaré dans le même temps que l’entreprise constate une « augmentation » des demandes d’invalidité, affirmant qu’au début, il s’agissait de demandes d’invalidité à court terme, et que maintenant l’augmentation concerne les demandes d’invalidité à long terme.
    « Pour OneAmerica, nous prévoyons que les coûts de cette opération dépasseront largement les 100 millions de dollars, et il s’agit de notre plus petite entreprise. Cela a donc un impact énorme sur cela », a-t-il déclaré.
    Il a déclaré que les coûts seront répercutés sur les employeurs qui achètent des polices d’assurance-vie collective, qui devront payer des primes plus élevées. (…).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s