Nouvelles du Japon : les « vaccins » anti-Covid sont dangereux !

C’est une nouvelle qui date un peu via RT News en date du 5 décembre 2021 mais qu’il est intéressant de rappeler dans le contexte actuel de délire vaccinal.

Après avoir répertorié des problèmes cardiaques à la suite du suivi d’un million de Japonais, un groupe d’experts réunis par le ministère de la Santé veut apposer la mention «effets secondaires graves» sur les documents joints aux vaccins anti-Covid.

Le ministère japonais de la Santé a répertorié les inflammations du muscle cardiaque et de la paroi externe du cœur chez les jeunes hommes comme des effets secondaires graves possibles des vaccins anti-Covid Moderna et Pfizer, a rapporté NHK le 4 décembre. 
Il indique qu’au 14 novembre, sur un million d’hommes ayant reçu le vaccin Moderna, de tels effets secondaires ont été signalés chez plus de 81 hommes adolescents et 48 hommes dans la vingtaine. Ces chiffres étaient respectivement de 15 et 13 pour ceux qui avaient reçu le vaccin Pfizer. 
Le ministère, qui a réuni un groupe d’experts le 4 décembre sur la question, a proposé d’avertir du risque en imprimant la mention «effets secondaires graves» sur les documents joints aux vaccins. Il demandera également aux hôpitaux de signaler en détail les incidents impliquant des personnes ayant développé les symptômes dans les 28 jours suivant leur vaccination, conformément à la loi. 
Le plan a été approuvé par le groupe d’experts et le ministère en informera les municipalités.

Il est important de rappeler qu’au Japon le port du masque est laissé à l’appréciation de chacun, que l’instauration d’un pass sanitaire serait non conforme à la Constitution et enfin que l’administration de la thérapie génique abusivement appelée vaccin n’est pas obligatoire. Enfin le même Ministère de la santé a conseillé aux médecins généralistes de prescrire l’ivermectine en traitement précoce et ambulatoire. Enfin, selon des sources familiales directes soumettre les enfants à la thérapie génique n’est pas à l’ordre du jour au Japon en dépit des nombreux vrais vaccins obligatoires pour les enfants au cours de la première année de leur vie. Je rappelle enfin que le vaccin contre l’HPV est à nouveau préconisé pour les adolescents.

Il y a cependant une différence entre le Japon et les pays occidentaux. Quand on est Japonais on fait partie d’un groupe et on est solidaire de ce groupe. Ce concept induit naturellement une sorte de solidarité tacite, pas vraiment une solidarité mais plutôt le respect de l’autre, de même que les Japonais respectent la nature. Je dirai que si les rues de Tokyo sont aussi propres car il n’y a pas de balayeurs comme dans les villes européennes c’est tout simplement parce que les Japonais respectent les autres, le milieu dans lequel ils évoluent et ceux qui évoluent également dans ce milieu. Si le Japon a aussi admirablement géré l’épidémie coronavirale c’est essentiellement en raison de ce comportement solidaire de groupe. 

5 réflexions au sujet de « Nouvelles du Japon : les « vaccins » anti-Covid sont dangereux ! »

  1. Ping : Nouvelles du Japon : les « vaccins » anti-Covid sont dangereux ! – Qui m'aime me suive…

  2. A ma connaissance, ce n’est pas le gouvernement nippon qui « prescrit » (ou autorise) l’ivermectine, mais une association de médecins, sûrement très honorable par ailleurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s