SARS-CoV-2 : Le grand projet malthusien de Bill Gates se concrétise

Les services de soins intensifs de beaucoup d’hôpitaux américains se trouvent maintenant complètement submergés par des enfants ayant été récemment « vaccinés » et des nouveaux-nés souffrant de graves problèmes cardiaques et dont les mères furent « vaccinées » au cours de leur grossesse. La plupart de ces enfants meurent. Ce n’est pas une fausse nouvelle mais la réalité. Parallèlement le nombre de femmes ayant été complètement « vaccinées », se retrouvant ensuite enceintes, et ayant souffert de fausses-couches est en très forte augmentation également aux Etats-Unis. Les médecins de ville ne se dissimulent plus pour prévenir leurs patientes de ne pas se plier à la « vaccination » obligatoire si elles désirent avoir un enfant. Obliger des enfants de moins de 15 ans à subir la thérapie génique supposée protéger contre le coronavirus est un non-sens, selon le Docteur Steve Kirsh, qui a constaté que soumettre 28 millions d’enfants à ce traitement conduisait à sauver au mieux 14 vies d’adultes. Les enfants sont très rarement malade à cause du coronavirus mais ils peuvent transmettre ce virus à des adultes souffrant d’autres maladies. C’est la seule et très mince justification de ce véritable génocide ( https://www.naturalnews.com/2021-11-01-save-14-childrens-lives-covid-28-million-vaccinated.html ).

Les autorités sanitaires américaines nient toujours une quelconque relation entre les graves problèmes cardiaques dont souffrent les adolescents nouvellement « vaccinés » et le contenu de cette thérapie. Selon ces autorités il s’agit d’un concours de circonstances inexpliqué. On se trouve donc aujourd’hui devant une situation qui ne pourra que s’aggraver compte tenu du fait que les doses dites de rappel deviennent obligatoires dans de nombreux pays occidentaux y compris aux Etats-Unis. Cette situation véritablement génocidaire va donc conduire à encore plus de fausses-couches, encore plus de nouveaux-nés mourant d’insuffisance cardiaque, encore plus d’adolescents mourant soudainement de crise cardiaque. Le but caché de ces « vaccins » est donc bien de réduire la natalité et par conséquent les populations. Bill Gates a donc gagné et il va être encouragé par tous les défenseurs du climat qui considèrent qu’il y a trop d’êtres humains sur la planète. Tous les dirigeants politiques occidentaux se plient à ces obligations « vaccinales ». Ont-ils reçu des ordres ou sont-ils complices du malthusianisme de Bill Gates et du World Economic Forum ? À moins qu’ils ne soient grassement rémunérés par les laboratoires pharmaceutiques pour rendre universelle cette thérapie génique avec des « rappels » périodiques afin de bien s’assurer que les souhaits de Bill Gates seront atteints. On vit maintenant dans un monde hostile …

Et je vais en rajouter pour ceux qui auraient oublié les faits. Cette pseudo-vaccination ne protège pas contre une infection par le coronavirus, elle n’empêche pas les « vaccinés » d’être porteurs du virus et de contaminer leur entourage, ce qui est le cas maintenant dans les hôpitaux où des foyers d’infection ont fait leur apparition en raison de la contamination induite par des soignants « vaccinés » qui ne sont plus soumis à l’obligation de vérifier par un auto-test leur état de santé virale, cette « vaccination » n’empêche pas les formes graves comme les laboratoires pharmaceutiques prétendent pourtant le contraire puisqu’il y a autant de « vaccinés » que de non-vaccinés dans les services de soin intensif hospitaliers. Aux dernières nouvelles divers pays européens vont installer un confinement pour les personnes non « vaccinées » … Bref, il s’agit globalement d’un coup monté pour réduire à terme la population comme le souhaite depuis des années Bill Gates, faut-il le répéter ? Pour conclure le coronavirus et le climat sont les deux leviers pour asservir les peuples et il serait grand temps que ces peuples se rebellent non plus en défilant dans les rues mais en faisant le siège des lieux de décision politique.

Sources : https://stevekirsch.substack.com/p/how-are-they-going-to-explain-all et : https://www.mediafire.com/folder/t92cs972ihpb7/Covid

19 réflexions au sujet de « SARS-CoV-2 : Le grand projet malthusien de Bill Gates se concrétise »

      • J’ aurais du mettre des parenthèses pour le haut de la pyramide étatique mais c’ est aussi la volonté des vrais ados et de leurs parents qui croient au père Noël.

  1. Tout semble effectivement converger vers une pénurie ( et par conséquent un génocide ) alimentaire mondiale savamment orchestrée :
    https://fr.sott.net/article/38747-Maintenant-le-demantelement-organise-de-l-approvisionnement-mondial-en-engrais
    Le prix aux agriculteurs a été multiplié par trois ; plus de 620€/t au lieu de moins de 200 l’année dernière pour la solution azotée , c’est pire encore pour les nitrates .
    Il ne faut pas s’attendre à une production record dans ces conditions .

  2. L’enfer est pavé de bonnes intentions : « Il faut sauver la planète » disent les gouvernants en coeur dans leur lutte contre le réchauffement climatique et dans celle contre le Covid…mais sauver la planète de qui ? Des hommes bien entendu ! On nous ressert donc pour la seconde fois la théorie de l’espace vital chère à Hitler et aux Nazis…sous une forme plus présentable avec un cortège de nouveaux Docteurs Mengele logotés aux couleurs de Pfizer et une jeune égérie scandinave symbole de la pureté juvénile qui hurle à la décroissance sinon le ciel va nous tomber sur la tête.
    Franchement pas de quoi faire rêver les jeunes générations 🙂

    • Merci ! Il y a de très bonnes idées dans cette intervention qui propose des clés de déchiffrement d’une réalité redoutablement complexe. Il y a également des idées un peu tirées par les cheveux. J’en retiens toutefois que nous sommes entrés progressivement dans une économie de guerre sous contrôle d’un système de direction mondial non démocratiquement élu.

      • J’ai plutôt apprécié cet entretien, clair, bien étayé, et d’une personne qui connaît bien ces cercles de pouvoir.
        Mais il y a toujours cet élément, elle « a quelque chose à vendre » ici en l’occurrence de l’or…

    • Pauvres « jeunes »… de différentes époques : la guerre froide, risque de 3) guerre mondiale, puis la « pollution » (il y avait certes des progrès à faire dans ce domaine !), puis le SIDA, puis le réchauffement climatique, puis la nouvelle extinction de masse, et, last but not least les « nouvelles pandémies ». (mais j’en oublie certainement des vertes et des rouges et des brunes)
      Autant je me (nous) trouvais plutôt résilient, autant je ne sais pas si les jeunes « de maintenant » le sont (seront)

  3. Bonjour,
    Une petite precision, Steve Kirsch n’est pas docteur, mais entrepreneur aisé qui enquête sur la pandémie et finance divers projets pour « clarifier  » ce qui pose problème.
    Je précise que je refuse ces injections, et que la thèse de la dépopulation paraît séduisante mais m’interroge, je n’imagine pas qu’ Israël dont la survie dépend de sa démographie interne, laisse se dérouler une telle possibilité, en n’utilisant que l’injection pfizer.

  4. A FD : Merci. Gros boulot de mise en place d’un système qualité tant dans sa démarche statistique que dans sa déontologie et son éthique. Chapeau. On attend effectivement la suite.

  5. Décidément, je suis très en phase avec Jacques Henry
    La conclusion est tellement vraie
    « Le coronavirus et le climat sont les deux leviers pour asservir les peuples et il serait grand temps que ces peuples se rebellent non plus en défilant dans les rues mais en faisant le siège des lieux de décision politique. »

    C’est complètement dingue cette société…
    On accepte toutes les hypothèses qui n’enfreindraient pas son confort et ses croyances basées sur sa capacité à consommer. Ces mêmes hypothèses, vœux pieux des vrais décideurs de ce monde sont portés par les médias et les politiques occidentales.
    Comment « les gens », le peuple peut-il modifier ses croyances et entendre les minorités qui essaient d’alerter le plus grand nombre béat… d’éveiller, d’augmenter leur niveau de conscience.
    Ces minorités sont les scientifiques, les érudits, les observateurs, les défenseurs de l’humanité sincères qui voient depuis 20 ans, 30 ans, 50 ans le monde glisser vers ce qu’il y a de plus sombre dans notre humanité.

    Tout est lié, la pseudo pandémie n’est qu’un outil pour atteindre des objectifs inavouables.
    C’est juste la triste vérité…
    Les abeilles continuent de mourir, les éoliennes polluent le paysage…
    Le moteur à hydrogène existe depuis fort longtemps, la permaculture aussi…
    La mer du Nord regorge de produits toxiques dans des cales de bateaux,
    On vaccine des enfants pour les rendre malades et sauver des gens obèses traités pour comorbidités donc surexposés à des décès,
    Malheureusement, ce covid est un accélérateur pour perdre nos plus anciens…

    Il est où le bon sens, elle est où la morale, il est où l’intérêt commun.
    C’est quoi le monde de demain

    Malheureusement, nous ne pouvons que constater que tout se tient…
    Allons nous devoir rester en dissidence en continuant d’être présent pour les autres ou pourrons nous rassembler un nombre critique de semblables qui permettra de contrer la destinée, l’histoire qui écrit ses pages ?

    Comme dit la chanson:
    Papa, c’est quand qu’on va où?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s